​Quatre bateaux U23 déjà qualifiés aujourd’hui à Rotterdam

21 Août 2016

 

Le deux sans barreur de Romuald Thomas et Raphaël Lescieux s’est qualifié aujourd’hui pour sa finale A. ©FFA-Daniel Blin Cette première journée de compétition à Rotterdam concernait exclusivement les moins de 23 ans, avec les séries éliminatoires. Les rameurs ont dû composer avec une météo peu évidente : vent fort trois quarts pour, dès le début du bassin, une pluie diluvienne entrecoupée de courtes éclaircies, ne se calmant que pour mieux se déchaîner.
Les premiers à prendre le départ de leur série furent Romuald Thomas et Raphaël Lescieux en deux sans barreur. Troisièmes au passage au 1000, les deux Français ont réussi à dépasser la paire allemande, avant de prendre également l’avantage sur les meneurs autrichiens pour terminer à la première place de la course. Direction de la finale A vendredi après-midi. ‘Nous n’avons pas été gênés par le vent, commente Raphaël Lescieux, nous n’avons pas eu de problème de direction. On voulait partir le plus rapidement possible, mais on est partis tranquillement, à côté des Anglais. On les a dépassés, puis les Allemands, les passant en longueur et en propulsion ; à 300 mètres de l’arrivée, on a fait un enlevage, on savait que la prochaine course était vendredi, on y est allés à fond”.
Même schéma pour le deux de couple poids léger masculin. Alors qu’ils étaient deuxièmes à mi-parcours, avec ainsi une qualification pour la demi-finale de mardi après-midi, Benjamin David et Adrien Constantini ont décidé de reprendre la tête de leur série, revenant sur des Italiens qui avaient pensaient jouer les patrons de la course. Au final, ce sont les Français qui ont franchi les premiers la ligne d’arrivée, avec une avance de deux secondes sur le bateau transalpin.
L’après-midi a démarré avec la série du quatre de couple masculin. Bastien Quiqueret, Hugo Quemener, Lucas Brunelle et Maxime Ducret étaient alignés contre de solides concurrents, mais ils n’ont pu remporter un des deux tickets pour la demi-finale. Terminant quatrièmes, ils devront passer par les repêchages demain en milieu de matinée.
Repêchage également pour le quatre barré de Thomas Cousin, Adrien Vuagnoux, Hugo Laborde et Guillaume Ampe (barreur : Marc Thorineau), qui avaient eux aussi dans leur série rien de moins que les nations qui figuraient sur le podium des mondiaux de Plovdiv en 2015. Rendez-vous demain à 10 h 45 pour le repêchage.
Les Françaises ont fait leur entrée dans la compétition avec le quatre de couple poids léger. C’est toutefois en repêchage demain à 11 h 15 que la suite pour elle se jouera, avec une troisième place en série cet après-midi.
Le quatre de couple poids léger masculin fut plus heureux dans ce début de compétition. Léo Grandsire, Thibault Remy, Gaël Chocheyras et Valentin Geneste ont en effet terminé à la deuxième place de leur série, et courront en demi-finale mardi.
Le quatre sans barreur poids léger devra attendre demain pour être fixé sur son sort, en repêchage ; la qualification d’Ivan Bové, Clément Gaime, Etienne Girerd et Benoît robin s’est jouée en série pour un centième de seconde, au profit des Autrichiens.
Le quatre de couple féminin avait décroché le bronze en 2015 à Plovdiv. Mais Laura Tarantola, Camille Juillet, Marie Jacquet et Anne-Sophie Marzin devront attendre demain pour être fixées sur leur sort ; avec une deuxième place aujourd’hui, elles n’ont pas pu remporter le seul ticket pour la finale A à l’issue de la course. “On peut accrocher les Polonaises, note Camille Juillet, un parcours de plus ne nous fera pas de mal, on n’était pas au top aujourd’hui”.
Idem pour la huit féminin : un seul ticket au bout du champ de course pour la finale A, et en terminant quatrièmes de la serie, Estelle Cattin, Julie Voirin, Victoire Lieneau, Claire Chanut, Camille Loisel, Julie Serre, Evangéline Calloud, Floriane Pasquet, (barreuse : Agathe Maupoux) devront passer par les repêchages demain en fin de matinée.
En huit masculin, Guillaume Turlan, Thibaud Turlan, Paul Jacquot, Quentin Stender, Ondra Zeman, Sean Vedrinelle, Louis Droissart, Nicolas Gilbert (barreur : Thibaut Hacot) ont fait un départ très rapide, au bord à bord avec le bateau australien. Ils ont remporté leur série avec une belle avance, se dirigeant ainsi vers les demi-finales mardi.
 
La suite de ces championnats du monde demain avec les repêchages des moins de 23 ans, et l’entrée en lice des seniors non-olympiques et des rameurs handi-aviron.

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Nouvelle série noire à Rotterdam

Nouvelle série noire à Rotterdam

Lire l'article
La médaille française du week-end vient des poids légers

La médaille française du week-end vient des poids légers

Lire l'article
Orage, vent, pluie… Rotterdam !

Orage, vent, pluie… Rotterdam !

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS