​Tests ergométriques : des résultats intéressants

10 Déc 2015

 

Quatre semaines après les premières têtes de rivière, on descend du bateau et on enfourche l’ergo pour les premiers contrôles, au début de la saison hivernale.
 Le week-end dernier, un peu partout en France, les clubs et ligues organisaient les tests ergométriques, partie intégrante du chemin de sélection vers l’équipe de France : opens régionaux, départementaux ou plus locaux, tous les formats étaient présents. Si aucun record de France n’est tombé à l’occasion des tests à l’ergo ce week-end, beaucoup de records personnels ont été battus un peu partout par les athlètes de l’équipe de France. Le directeur technique national, Patrick Ranvier, ne cachait pas sa satisfaction. “Le week-end a été positif ; la proximité des Jeux olympiques suscite la motivation et l’émulation, quand je vois le nombre de records personnels battus. Chez les hommes TC, 18 rameurs sont sous les 6 minutes, 9 sous les 5’55. On a toujours des clients sérieux à l’ergo, il faudra démontrer ensuite sur l’eau ; on a vu des choses très concrètes”. Même constat chez les hommes PL avec Jérémie Azou à une seconde de son record, Pierre Houin qui progresse encore, Franck Solforosi également à une seconde de son record personnel. “C’est un peu plus éclaté chez les poids légers, poursuit le DTN, avec Jérémie Azou et Pierre Houin au-dessus du lot, mais de nombreuses performances individuelles ont été améliorées, ces tests sont globalement de bonne facture”. Du côté du secteur féminin, Patrick Ranvier est également satisfait. “Douze sont en-dessous des 7 minutes, on a matière à se réjouir. Il y a une progression, mais cela conforte aussi la hiérarchie, avec une émergence de jeunes filles chez les B”. Les juniors ont également été confrontés aux machines ce week-end et continuent à l’être ces derniers jours. “Adèle Brosse a réalisé une performance impressionnante, cela confirme que les juniors filles ont un avenir intéressant et prometteur. Du côté des garçons c’est également intéressant avec Stanislas Desgrippes et Esteban Catoul en-dessous des 6’10, c’est rassurant”.
Globalement, les indicateurs à l’entrée de la période hivernale sont au vert, démontrant que le travail accompli jusqu’à présent porte ses fruits.

Fabrice Petit

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Cazaubon 2019 : des leaders bousculés ou détrônés

Cazaubon 2019 : des leaders bousculés ou détrônés

Lire l'article
Cazaubon 2019 : les favoris au rendez-vous de l’Uby

Cazaubon 2019 : les favoris au rendez-vous de l’Uby

Lire l'article
france-bateau-court

France bateaux courts : le week-end gersois de l’aviron français

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS