​Têtes de rivière : premier bilan à la sortie de l’hiver

8 Mar 2016

 

© Camille Baud  Ce week-end se tenaient les têtes de rivière dans les quatre zones du territoire, avec des résultats qui apportent quelques enseignements, mais limités, avec le rendez-vous dans le Sud-Ouest qui a dû être annulé. Dans le Sud-Est, à Marignane, le parcours a été réduit à 5 000 mètres, et la compétition annulée pour les catégories J16 en raison des conditions de sécurité sur le bassin, les éléments se déchaînant davantage vers la mi-journée.
 
La déléguée des arbitres Josy Brégal était très déçue de voir que malgré un beau ciel bleu, le Lot en décrue et des bulletins météorologiques favorables qui auraient dû permettre un déroulement correct de la tête de rivière interrégionale à Sainte-Livrade, un lâcher d’eau imprévu avec passage de bois important, a contraint les responsables à l’annulation de la compétition, le parcours étant devenu irrégulier et dangereux après avoir recueilli les impressions des rameurs d’expérience tel que Julien Despres et Benoît Brunet. Pour Julien Despres, Sainte-Livrade c’est un peu une fête : ses souvenirs de minime, la direction, quelques rares très bons parcours et beaucoup d’un peu moins bien… “Aujourd’hui, l’organisation a fait de son mieux avec le bois et le Lot. Parcours repoussé d’une heure et ramené à 4000 mètres. Les vitesses à l’échauffement contre le courant sont du même ordre que celles de ces derniers jours. Au 3000, on voit les canots moteur des arbitres redescendre. Terminé ? “Non, raccourci sur 2000. On pousse le gros du bois sur le côté tribord et on a stoppé les embarquements pour valider la faisabilité du format.” Sur l’avant, c’est parti. Très bien jusqu’aux premiers remous. Le bateau file mais je n’ai pas vu la ligne de départ. On se cale à 35 coups par minute et 1’25 au 500m et je mets des grands coups de barre pour éviter les pièges. Tiens, un peu moins de bûches ? La vitesse est remontée à 1’29, on doit être sorti du courant. Derniers mètres, le rythme remonte, Benoit est toujours aussi à l’aise. Conclusion, on n’a rien touché et on a fait un gros volume d’entrainement cette semaine. On s’en sort bien et le stroke coach s’est fait plaisir avec de belles vitesses !”
Mais on sent aussi, la frustration d’un sportif impliqué dans la vie de son club de voir que tous n’ont pas pu s’exprimer.
 
Du vent, des vagues et une course raccourcie sur 5 000 mètres, bienvenue à la tête de rivière interrégionale de la zone Sud-Est, à Marignane. En effet, ce dimanche 6 mars, les fortes rafales de vent étaient au rendez-vous mais elles n’ont pas pour autant fait fuir le soleil et la concurrence.
Chez les poids légers, comme l’année dernière Franck Solforosi et Guillaume Raineau (Lyon AUN/Nantes CA) s’imposent en 17’’30’35, 10’44 devant la paire Colard/Baroukh (Toulouse UC/CN Versailles) et la paire Mouterde/Guérinot  (Lyon AUN).
En skiff, le bassin compliqué n’aura pas eu raison de Jérémie Azou (Avignon SN) qui gagne en 18’’25’78 devant Damien Piqueras (Annecy CN) et Rémy Thibault (Meyzieu AV).
Chez les femmes, le trio de tête est composé par les skiffeuses Laura Tarantola (Grenoble AV), Marion Colard (Lyon AUN) et Marie-Margot Joannes (Lyon Caluire AC).
Du coté des TC, belle performance de Benjamin Chabanet (Vichy CA) qui gagne en 18’’46’28, suivi par les deux rameurs du CA Lyon, Benoît Baratin et Quentin Antognelli. A noter le forfait du lyonnais Hugo Boucheron, fortement grippé, que l’on attendait au tournant…
Quant aux deux sans barreur, Edouard Jonville (Grenoble AV) et Benoit Demey (Annecy CN) terminent premier en 17’’38’94, près de 24 secondes devant la paire formée par les frères Turlan (EN Bordeaux).
Enfin chez les filles, Flavie Bahuaud (Lyon AUN) domine la catégorie du skiff en s’imposant en 21’’49’92 avec près de deux minutes d’avance sur ses adversaires Marie Lory (Lyon-Caluire AC) et Laura Bahain (Toulouse AV). En pointe, la paire Cattin-Masson/Calloud (Aiguebelette ACL) l’emporte avec 5 secondes sur la paire Pialla/Segrais (Grenoble AV).
Pour finir, chez les jeunes J18, notons la victoire en skiff homme d’Alexandre Cordonnier (Carnon CAM) et de Fanny Puybaraud (Annecy CN) chez les femmes. Pour les pointus, victoire chez les hommes de la paire du CN Nice Ravera/Clair et chez les femmes des lyonnaises Baubry/Lamartine  (Lyon Caluire AC/Lyon CA).
Résultats complets en cliquant ici.
 
En zone Nord-Est, c’est Toul qui accueillait la tête de rivière, comme à l’accoutumée. Le rendez-vous a pu se dérouler dans des conditions qui n’avaient rien à voir avec celles du Sud de la France et ont permis aux rameurs de s’exprimer. En deux sans barreur masculin, c’est la nouvelle paire des deux frères verdunois, Théophile et Valentin Onfroy, qui a terminé à la première place du classement en 21:08.972, 12 secondes devant les champions de France en titre Germain Chardin et Dorian Mortelette (Verdun/Dieppe), devant une autre nouvelle association, celle de Laurent Cadot (Boulogne-Billancourt) et Thomas Cousin (Verdun).
Du côté des skiff, c’est le Toulois Pierre Houin (PL) qui a conclu le parcours en pôle position avec un temps de 22:40,14, soit un peu plus de 26 secondes que le rameur TC Thibaut Verhoeven (Verdun).
Du côté des deux sans barreur féminins, on retrouve en tête un nouvel équipage composé de deux rameuses lorraines, Justine Lecomte (Gérardmer) et Cécile Dubuisson (Toul), avec plus d’une minute d’avance sur les Nancéiennes Fergie Nicolay et Léa Cini. En skiff féminin, le tiercé de tête est verdunois, avec Camille Juillet en 26:08.17, Floriane Pasquet en 26:38.138 et Julie Leclerc en 27:48.508.
Chez les juniors, en skiff, c’est Esteban Catoul (Dunkerque) qui a remporté l’épreuve, devant le Reimois Stanislas Desgrippes.
Résultats complets en cliquant ici.
 
Caen organisait la tête de rivière de la zone Nord-Ouest, avec la présence massive des rameuses de l’équipe de France. En deux sans barreur, pas de surprise : Marie Le Nepvou (Nantes) et Noémie Kober (Grenoble) ont remporté la course en 23:45.5, soit plus de 40 secondes d’avance sur la paire formée de Claire Chanut (Lyon AUN) et Camille Loisel (Rouen). En skiff, Hélène Lefebvre (SESN Encouragement) confirme sa domination de la catégorie en 25:04.3, devant Chloé Poumailloux (Boulogne-Billancourt) et Alice Mayne (SESN Encouragement).
En deux sans barreur masculin, on retrouvait la paire formée de Mickaël Marteau (Nantes) et Benjamin Lang (Bordeaux), qui a terminé la course en tête en 21:16.2, 34 secondes devant Raphaël Lescieux (Gravelines) et Thomas Romuald (Caen-Calvados).
Résultats complets en cliquant ici.
 
Place maintenant aux championnats de zones qui se tiendront le week-end des 19 et 20 mars à Aiguebelette (Sud-Est), Gravelines (Nord-Est), Mantes-la-Jolie (Nord-Ouest) et Cazaubon (Sud-Ouest).
 
Pour la zone Sud-Est : Camille Baud
Pour la zone Sud-Ouest : Cathy Bertrand

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Cazaubon 2019 : des leaders bousculés ou détrônés

Cazaubon 2019 : des leaders bousculés ou détrônés

Lire l'article
Cazaubon 2019 : les favoris au rendez-vous de l’Uby

Cazaubon 2019 : les favoris au rendez-vous de l’Uby

Lire l'article
france-bateau-court

France bateaux courts : le week-end gersois de l’aviron français

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS