Après 8 ans d’absence, retour en force de l’aviron aux Gay Games

25 Juil 2018

 

Dans moins de 10 jours, du 4 au 12 août, Paris accueillera la 10è édition des Gay Games, mondiaux de la diversité ouverts à tou(te)s qui se tiennent tous les 4 ans. Au travers de compétitions sportives et d’événements culturels, ces jeux prônent les valeurs essentielles que sont le respect, l’égalité, la solidarité et le partage.
Cette année, pas moins de 36 sports seront représentés. Mais surtout, après deux éditions sans, l’aviron est enfin de retour, et dans un lieu de choix : le futur bassin olympique de Vaires-sur-Marne ! Après une si longue absence, l’engouement a été tel que le nombre de participants initialement limité à 250 a été repoussé à 350. Ainsi, les 5 août et 6 août, plus de 330 rameurs et rameuses issu(e)s de 14 pays différents défendront les couleurs de leur nation.
Même si cette régate ne figure pas au calendrier FISA, elle constitue un événement international officiel. Elle est donc régie par le code des courses FISA, malgré quelques spécificités propres aux Gay Games, et requiert un jury officiel, composé d’arbitres FISA et FFA. Ouvertes à tout(e) rameur/se âgé(e) d’au moins 18 ans, en équipages féminins, masculins ou mixtes, les courses se dérouleront sur 1 000 m, en 1x, 2x, 2-, 4x, 4- ou 8+. Deux catégories sont prévues : Open (à partir de 18 ans) et Master/Vétérans (à partir de 27 ans… jusqu’à plus de 85 ans !).
Un événement de taille, donc. Pourtant, jusqu’en 2016, personne n’en était en charge ! En effet, c’est par hasard, en contactant Paris 2018, organisateur officiel des Gay Games, que Pierre Morio a découvert la situation. Avec Adrian Tan et Gilles Fouqué, il décide alors de relever le défi. Le premier obstacle est de taille : les trois rameurs de l’Aviron Marne Joinville doivent convaincre la LIFA, la FFA, la Région Île de France et l’UCPA (gestionnaire de la base de Vaires) de l’importance et du sérieux de cette régate, et obtenir leur soutien. Ils y parviennent, notamment grâce à l’expérience d’Adrian dans ce type d’événement, et peuvent, dès lors, se consacrer à l’organisation concrète de la régate. Outre la logistique, ils doivent réunir les ressources humaines et matérielles nécessaires.
– Des bénévoles pour les nombreux postes à assurer avant, pendant et après l’événement (accueil, mise en place du balisage, pilotage des bateaux moteur, remise des prix, réparation des bateaux, etc.). Une recherche d’autant plus ardue que, pour des raisons de sécurité, tous ont dû s’enregistrer officiellement auprès de Paris 2018 avant le 14 juillet.
– Des bateaux. La Ligue, tous les constructeurs, beaucoup de clubs et de grandes écoles, et des propriétaires privés ont été sollicités. Malgré peu de réponses positives ou financièrement acceptables, plus de 30 bateaux seront disponibles : belle victoire, donc ! D’autant qu’au final, Paris 2018 a également accepté la souscription d’une assurance spéciale pour ces bateaux. 
Parallèlement, les travaux sur la base de Vaires-sur-Marne ont suffisamment avancé pour permettre le bon déroulement des Gay Games, et les herbes aquatiques qui avaient envahi une grande partie des lignes d’eau ont même été coupées ! Les efforts d’Adrian, Gilles et Pierre, n’auront donc pas été vains, mais le trio reste plus mobilisé que jamais pour que les rameurs puissent s’affronter sur un bassin exceptionnel, dans une ambiance internationale, amicale et fraternelle. Le retour de l’aviron dans les Gay Games sera inoubliable !

​Servane Heudiard

Restez en contact avec l’actualité de l’aviron !
Téléchargez l’application Médias Aviron (sur l’Apple Store et sur Google Play).
Abonnez-vous à Mag Aviron

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Championnats de France UNSS 2019 : un beau spectacle à Mâcon ce week-end!

Championnats de France UNSS 2019 : un beau spectacle à Mâcon ce week-end!

Lire l'article
Affluence record attendue ce week-end aux Championnats de France d’aviron sur mer

Affluence record attendue ce week-end aux Championnats de France d’aviron sur mer

Lire l'article
Que se passe-t-il dans notre corps pendant une course d’aviron ?

Que se passe-t-il dans notre corps pendant une course d’aviron ?

Lire l'article
abonné

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS