Deux médailles pour les Français aux Europe U23

8 Sep 2019

 

Le rideau est tombé sur cette troisième édition des Europe U23 à Ioannina. La France en revient avec deux médailles d’argent, en huit féminin et en deux de couple PL masculin. Mais l’encadrement est unanime : il reste du travail à accomplir.

“Demain on va tout faire pour battre les Grecs et les Autrichiens”. Et c’est bien entre les Français et ces deux autres bateaux que le podium s’est constitué. Jusqu’au passage des 1 500 mètres de course, on rêvait d’or pour le deux de couple PL tricolore sur le lac Pamvotis, mais c’était sans compter sur l’opiniâtreté des locaux qui ont relancé et passé la pointe devant les Français. Paul Tixier et Ferdinand Ludwig ont tout donné sur cette course. “Franchement, lance Ferdinand Ludwig à bout de souffle, pas de regret”. C’est l’argent qu’on leur a passé autour du coup au podium. “On n’avait plus de jus, ajoute Paul Tixier, il ne fallait pas que la course soit plus longue, sinon les Autrichiens passaient aussi. On a tout mis et on a craqué de peu”. Au vu de l’intensité de cette finale A, les Français n’ont pas à rougir de leur performance. “On est allés au bout de nous-mêmes sur cette course”, note Ferdinand Ludwig.

Pauline Rossignol, Camille Loisel, Adèle Brosse, Emma Cornelis, Maya Cornut, Aurélie Bouchot, Audrey Feutrie, Pauline Lotti et leur barreuse Elsa Taboulet Savaient qu’il leur faudrait, pour remplir l’objectif, resserrer l’écart avec le huit roumain et creuser celui avec le huit allemand. Les Françaises sont donc parties fort dans leur finale pour rester au contact des Roumaines, ce qu’elles ont davantage réussi à faire par rapport à la course de la veille. C’est donc l’argent qu’elles ont décroché sur la ligne d’arrivée. “On s’est fait plaisir, commente Pauline Rossignol, on se découvre à chaque parcours, on ne se connaît pas encore assez pour espérer rivaliser avec les Roumaines mais ça nous donne de l’expérience pour la suite”.

Aurélie Morizot et Loanne Guivarc’h n’ont rien pu faire face aux Suisses qui ont immédiatement mis une option sur l’or, se détachant dès le début du parcours de cette finale A du deux de couple PL, mais une lutte s’est alors engagée entre les Françaises, les Allemandes et les Grecques. Un affrontement qui a tourné à l’avantage de ces deux derniers bateaux, les Françaises terminant à la quatrième place.

Anthony Girerd et Baptiste Pointurier ont terminé à la sixième place de leur demi-finale du deux de couple. En début d’après-midi en finale B, même classement dans la course.

Nicolas Stender, Téo Rayet, Nathan Givort et Charlélie Rubio ont terminé à la troisième place de la finale B, devant les Italiens.

Pour Vincent Gazan, même s’il est satisfait de la performance du huit, il reste beaucoup de travail à accomplir : “Un groupe se crée, on cherche des choses pour la saison prochaine. On n’a pas encore le niveau d’autres nations”.
Même constat que côté de Bastien Tabourier pour le groupe masculin : “Le deux de couple PL a fait une belle médaille, un super chrono, il peut aller bousculer la hiérarchie nationale avec un bateau pas encore qualifié aux Jeux. Il faut se mettre au travail, la réalité du haut niveau en U23 c’est 6 000 kilomètres par an, 170 tours de musculation. Il n’y a pas le choix pour rivaliser avec la concurrence internationale”.

Fabrice Petit

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

34e Traversée de Paris

34e Traversée de Paris

Lire l'article
Une course pour Hugo

Une course pour Hugo

Lire l'article
Ioannina 2019 – derniers affrontements européens de la saison

Ioannina 2019 – derniers affrontements européens de la saison

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

Centre de préférences de confidentialité