Une nouvelle médaille en para-aviron

1 Sep 2019

 

Les championnats du monde se sont terminés aujourd’hui à Linz, avec un arrière-goût d’amertume. Si les rameuses et rameurs paralympiques ont atteint les podiums, les autres ont certes eux aussi qualifié des coques pour les Jeux de Tokyo, mais sans remporter de médaille.

Ce fut la seule médaille du jour, avec tout un symbole derrière. Nathalie Benoit avait arrêté l’aviron après les Jeux paralympiques de Londres où elle avait décroché l’argent. Elle s’est laissé convaincre par Charles Delval, le chef de secteur para-aviron de la FFA, de reprendre les rames, et son retour est plutôt réussi. Victoire en série, en demi-finale et aujourd’hui, au terme d’un parcours plein, elle est venue à bout de sa rivale israélienne mais a terminé derrière la skiffeuse PR1 norvégienne. C’est donc une médaille d’argent que la Marseillaise a décrochée. “Cela fait plaisir de retrouver ces sourires, de partager cette médaille avec mes proches qui m’ont supporté, les entraîneurs qui ont été à mes côtés”. Une belle histoire qui va à nouveau pouvoir s’écrire avec le rendez-vous au Japon l’an prochain qu’elle a en ligne de mire.

Une autre finale A se courait, celle du deux de couple féminin. Hélène Lefebvre et Elodie Ravera-Scaramozzino ont pointé un temps en deuxième position de la course, mais elles avaient laissé pas mal d’énergie en demi-finale. Pas évident pour résister aux attaques de leurs adversaires, les Françaises finissant par leur céder leur avance à la mi-parcours. Elles ont terminé sixièmes, à moins de 5 secondes du podium. “On n’a pas de regret, commente Hélène Lefebvre, on a fait avec les moyens du bord. On veut prendre le positif sur cette course, on repart contentes”. Au vu du début de saison, les deux rameuses ne sont pas trop déçues. “Si on nous avait dit il y a un mois qu’on serait en finale, lance Elodie Ravera-Scaramozzino, on aurait signé tout de suite”. Objectif JO maintenant. “On a un coup à jouer, conclut Hélène, on vise l’or”.
Le matin, son équivalent masculin en PR1, Julien Hardi, a terminé à la sixième place de la finale B ; la coque pour les jeux paralympiques de Tokyo n’est donc pas qualifiée.
Peu après, c’était au tour d’Hugo Boucheron et Matthieu Androdias de s’élancer en demi-finale du deux de couple. Une finale B très relevée, dont il ne fallait pas finir dernier. Les deux Français n’ont pas connu une semaine tranquille à Linz, avec l’infection contractée par Hugo Boucheron. Les Français ont pendant 1 500 mètres défendu leur cinquième place, avant de lancer un enlevage qui les a emmenés jusqu’à la troisième place, dépassant ainsi les Lituaniens et les Allemands. Une troisième place qui assure la qualification et dont les rameurs se contentent. “On est allés au bout de nous-mêmes, on a imaginé le pire pendant deux jours. Mentalement cela a été compliqué, mais on va en ressortir grandis et plus soudés tous les trois (avec Alexis Besançon)”.

Marie Jacquet a une nouvelle fois réalisé un beau parcours et termine à la deuxième place de la finale C du skiff. Thibaut Verhoeven, en finale C lui aussi, a terminé à la sixième place.

L’équipe de France repart donc de Linz avec trois médailles, seulement en para-aviron. Quatre coques olympiques sont qualifiées pour les JO, trois pour les jeux paralympiques. Un maigre bilan pour l’équipe de France qui va devoir se remobiliser à moins d’un an des Jeux de Tokyo.

Fabrice Petit

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

34e Traversée de Paris

34e Traversée de Paris

Lire l'article
Deux médailles pour les Français aux Europe U23

Deux médailles pour les Français aux Europe U23

Lire l'article
Une course pour Hugo

Une course pour Hugo

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS