Monaco : un challenge sur des eaux agitées… comme on les aime !

29 Nov 2019

 

Première journée du challenge du Prince Albert II, et des finales qui se sont enfin dessinées… sur une mer qui a livré son lot de vagues, de surfs et de sensation aux quelque 330 rameurs engagés.

Alors que la France soupire sous un ciel gris et pluvieux, la Principauté de Monaco bénéficie d’un microclimat : une température printanière, un ciel outrageusement bleu. De quoi ravir les compétiteurs du challenge du Prince Albert II “nouvelle formule” organisé par la Société nautique de Monaco les 29 et 30 novembre.
Et l’ingrédient essentiel est aussi présent : une mer agitée, brassée par un fort vent qui lève de belles vagues, offrant du spectacle au public massé sur le quai Louis II qui peut suivre les courses sur écran géant. Car la SNM a mis les petits plats dans les grands pour la nouvelle formule de son événement phare : suivi des courses en live et retransmission sur Internet, un prize money de 27 000 euros à se répartir entre les cinq premiers bateaux de chaque catégorie demain à l’issue des finales… Et surtout du beau monde avec de nombreux équipages présents aux mondiaux de Hong Kong en début de mois. La Société nautique de Monaco entend ainsi devenir le point de rencontre incontournable en Méditerranée pour l’aviron de mer.
En quatre mixte, le See Club de Lucerne a terminé en tête devant les Américains du Vesper Boat club et les Italiens de San Remo. En quatre hommes masters, les locaux de la SNM ont remporté la course qualificative devant deux clubs italiens : San Rémo et Sestri Levante.
En solo masculin, Adrian Miramon Quiroga e devancé le Néerlandais Mitchel Steenmann et l’Allemand Lars Wichert, le Français Guillaume blanc de Cassis termine quatrième. Le Grenoblois Jean Noury, qui court sous les couleurs de la ligue auvergne-Rhône-Alpes, participe à sa première compétition en mer à Monaco et termine neuvième.
En double féminin, c’est également Monaco qui reporte la course préliminaire devant le Club Nautico Campello d’Espagne et un équipage de la ligue Auvergne-Rhône-Alpes. Monaco toujours devant en quatre féminin, devant un équipage danois et à nouveau un équipage d’Auvergne-Rhône-Alpes.
En double mixte, on retrouve Mitchel Steenmann et Janneke Van Der Meulen, devant une paire française réunissant Lionel Picard et Jessica Berra, devant un duo espagnol.
En quatre masculin, catégorie reine de la discipline, le Rowing Club de Gênes devance de justesse le bateau monégasque, les Grecs de Thessalonique terminent troisièmes.
En solo féminin, Jessica Berra termine largement devant Janneke Van Der Meulen et l’Ukrainienne Diana Dymchenko finit troisième.
Enfin, le double masculin a été remporté par les médaillés de bronze de Hong Kong Mathieu Monfort et Giuseppe Alberti, devant les Nazairiens Mickaël Marteau et Alexandre Jaunet, Gaël Chocheyras et Clément Fonta (Chambéry) terminant troisièmes.

Suite du challenge demain avec les finales sur une mer qui devrait offrir davantage de calme aux athlètes. Rien n’est donc joué !

Fabrice Petit

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Bateau, ergo, bateau : l’hiver reprend ses droits sur l’aviron

Lire l'article

Des finales ensoleillées et disputées à Monaco pour le challenge du Prince Albert II

Lire l'article

Plus que deux jours pour profiter de la Black Week de Mag Aviron

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS