fbpx

bannière-collector

“Sava” très bien pour les Bleuets à Belgrade !

26 Sep 2020

 

Six qualifications en finale A, trois bateaux présents en demi-finale A/B et un équipage au départ de la finale B du deux sans masculin… L’équipe de France junior a vécu une belle journée malgré la tempête dantesque qui s’est abattue sur le lac Sava, à midi.

© Damien Lataste-Mag Aviron

La matinée promettait d’être dense avec des départs toutes les cinq minutes et une ribambelle de courses. Elle fut surtout chaotique lorsqu’une tempête se déclara sur l’Ada Ciganlija, théâtre des championnats d’Europe junior, peu avant midi. Les Bleuets sont heureusement passés entre les gouttes, à l’exception du remplaçant Allistair Gicqueau qui a disputé et remporté une course à 3 sous le déluge et sous les applaudissements nourris des spectateurs. Neuf équipages français s’étaient alors déjà présentés sur le lac Sava. Quant au quatre barré masculin, il a fait son apparition à 14h05 pour la course préliminaire, signant le deuxième temps derrière l’Ukraine.

A l’issue de cette première journée de compétition, le bilan est bon pour les Bleuets. Très bon, même : l’équipe de France junior a placé six bateaux en Finale A, trois en demi-finale A/B et un en Finale B. Si le quatre barré masculin (composé de Killian Adams, Zadig Hoang, Pierre Minniti-Andrei, Mathias Meriguet et barré par Lucie Mercier) disputait “simplement” une course préliminaire (2e position), les Tricolores ont signé à trois reprises le meilleur temps des séries, ce qui peut laisser présager d’heureuses issues demain. C’est le cas de Victor Marcelot qui s’est baladé sur le plan d’eau (7:21:36), malgré la présence de son homologue roumain à trois secondes derrière, du quatre sans féminin (Marion Chagnot, Ruxandra Botezatu, Lou-Anne Caniard, Noémie Sèpe) qui a enclenché la marche forcée dans le dernier kilomètre, et de son pendant masculin (Grégoire Charles, Alexandre Barsse, Dorian Marques-Vigneron, Fergus Nevill) qui était loin devant l’Espagne et la Serbie dans sa série (presque 10 secondes d’avance). Ces belles performances ont, semble-t-il, donné des idées au quatre de couple féminin quelques minutes plus tard. Mal embarquées à mi-course, Jeanne Roche, Gaïa Chiavini, Ilona Rey-Nouzaret et Moïra Bouloré ont finalement arraché la deuxième place à la République tchèque. La qualification s’est jouée à 3 centièmes entre les deux bateaux ! “Je n’en pouvais plus sur les derniers mètres”, avouait, soulagée, Gaïa Chiavini.

La France reçue 3 sur 4 aux repêchages

Le dernier précieux sésame pour les Finales A a été obtenu lors des repêchages.
Deuxièmes de leur série ce matin, Fleur Vaucoret et Emilie Mouchet (deux sans féminin) ont terminé en troisième position cet après-midi. Même dénouement heureux pour le deux de couple masculin (Cornelus Palsma, Antoine Lefebvre) et le quatre de couple masculin (Martin Bauer, Clément Assier, Nicolas Armenjon et Jules Cresson), qui défendront leurs chances en demi-finale A/B demain matin, au même titre que Mya Bosquet et Zélie Jacoulet (deux de couple, 3e de leur série ce matin). Seul un bateau manquait à l’appel, celui du deux sans masculin. Antoine Mahut et Armand Pfister ont échoué à trois secondes du dernier ticket pour la finale principale et ont donc été reversés en finale B. “C’était compliqué, on n’était pas au niveau attendu, ni à notre niveau. Il y a une finale à jouer demain, il reste encore de beaux bateaux à mettre derrière. Il faut se remobiliser”, lançait Armand Pfister. Espérons que les Bleuets vivront une journée tout aussi belle demain… la tempête en moins, les médailles européennes en plus !

A Belgrade, Jérémie Bernigole

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Reconfinement, TDR annulées, un point sur les nouvelles mesures sanitaires

Lire l'article

Le quatre de couple s’est remis à l’eau à Joinville

Lire l'article
abonné

Le mouvement sportif français appelle à l’aide

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT
58€/an au lieu de77,5€ 

EN SAVOIR PLUS

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

 5 numéros papier & numérique

Accès au contenu PREMIUM du site internet sur tablette, smartphone et ordinateur.

Un sac étanche Mag Aviron édition collector offert.

ABONNEMENT
58€/an au lieu de77,5€ 

EN SAVOIR PLUS

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

 5 numéros papier & numérique

Accès au contenu PREMIUM du site internet sur tablette, smartphone et ordinateur.

Le collector des 10 ans de Magaviron vous est offert pour votre premier abonnement.

 

ABONNEMENT 
35€/an

EN SAVOIR PLUS

Réception trimestrielle du magazine papier chez vous.

5 numéros papier & numérique

Accès à l’application Medias Aviron

 

ABONNEMENT 
25€/an

EN SAVOIR PLUS

Réception de votre webzine trimestriellement dans votre espace abonné.

5 numéros papier & numérique

Accès au contenu PREMIUM du site internet sur tablette, smartphone et ordinateur