La Head of the Charles Regatta pour l’instant maintenue

21 Mai 2020

 

La célèbre tête de rivière nord-américaine est pour l’instant toujours au calendrier… pour le plus grand plaisir des compétiteurs qui viennent nombreux, y compris des rameurs français.

Head of the Charles 2019
Le public est nombreux à suivre la Head of the Charles Regatta. © AWORTHYPHOTO

Le compte à rebours continue à s’égrener sur le site Internet de la régate… et affiche en ce jeudi de l’Ascension 149 jours avant le début de la Head of the Charles Regatta le 17 octobre 2020. Un compte à rebours que l’on voit défiler habituellement sur le site d’autres grands rendez-vous internationaux – comme la régate royale de Henley – et qui est retombé à zéro, pandémie de covid-19 oblige. Instituée en 1965 la compétition se déroule, comme son nom l’indique, sur le fleuve Charles qui sillonne la ville de Boston, sous les encouragements du public massé sur les berges et les ponts qui jalonnent le parcours. Chaque année, des athlètes du monde entier y viennent pour tenter de graver leur nom dans le palmarès de la course.
Il reste un peu plus de deux semaines aux rameuses et rameurs pour s’inscrire sur le site de la HOCR et avoir la chance de planter les pelles dans l’eau de la Charles. La régate reste toutefois soumise aux développements de l’épidémie qui touche fortement les Etats-Unis, premier pays impacté au monde. Le comité d’organisation le précise sur son site : “Pour l’instant, nous continuons d’organiser la 56e édition de la Head Of The Charles Regatta. Notre personnel, notre conseil d’administration et nos comités d’organisation travaillent à domicile et se réunissent virtuellement pour coordonner les détails de la régate et s’assurer que tout est en ordre au moment de la course en octobre. Veuillez rester à l’écoute, car certaines dates pour les candidatures peuvent changer.”

Les Frères d’rames prêts à ressortir les pelles

Si le compte à rebours défile, il est scruté de près par certains rameurs français : le groupe Frères d’rames qui va relancer sa campagne de financement participatif. Mag Aviron vous avait présenté leur projet il y a quelques mois, et les rameurs vont se remettre à la tâche. “Le projet était un peu en attente pendant le confinement, nous explique Téo Rayet, c’est compliqué de demander de l’aide aux gens durant cette période. On a contacté la direction de la HOCR, normalement la compétition devrait avoir lieu. On va pouvoir reprendre et relancer nos réseaux sociaux”.

Le groupe Frères d'rames
Les rameurs de Frères d’rames (manque Etienne Juillet sur la photo). © DR

Ils s’appellent Tristan Lautrette, Nicolas Stender, Charlélie Rubio, Stanislas Desgrippes, Paul Tixier, Nathan Givort, Baptiste Pointurier, Etienne Juillet et Téo Rayet. C’est la mère de ce dernier qui est, en quelque sorte, à l’origine du projet : elle avait contacté les coéquipiers de son fils dans le huit U23 de 2019 pour leur proposer d’offrir pour les 20 ans de Téo de participer à la Head of the Charles Regatta. Le collectif Frères d’rames était né !
Vous pouvez les soutenir en cliquant ici !

Fabrice Petit

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Championnats de zones : des rendez-vous en sursis ?

Lire l'article

Les France de Gravelines à huis clos

Lire l'article

La Bresse compte un nouveau club d’aviron

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT
58€/an au lieu de77,5€ 

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

 5 numéros papier & numérique

Accès au contenu PREMIUM du site internet sur tablette, smartphone et ordinateur.

Un sac étanche Mag Aviron édition collector offert.

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
35€/an

Réception trimestrielle du magazine papier chez vous.

5 numéros papier & numérique

Accès à l’application Medias Aviron

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
25€/an

Réception de votre webzine trimestriellement dans votre espace abonné.

5 numéros papier & numérique

Accès au contenu PREMIUM du site internet sur tablette, smartphone et ordinateur

EN SAVOIR PLUS