Covid-19 : les annulations s’enchaînent sur le calendrier international

10 Mar 2020

 

L’épidémie de coronavirus continue de s’étendre sur le globe, et a conduit la FISA à annuler, logiquement, les étapes de coupe du monde en Italie, avec un impact également sur les qualifications olympiques et paralympiques.

Il fallait s’y attendre : après une première communication la semaine dernière concernant les régates de qualification pour l’Asie et l’Océanie, c’est l’Europe, de plus en plus impactée par l’épidémie de covid-19 dont le nombre de cas ne cesse d’augmenter, qui vient d’en subir les conséquences.
Le comité exécutif de la FISA, en concertation avec la Fédération italienne d’aviron et les villes de Sabaudia, Varese et Gavirate, vient d’annoncer l’annulation de plusieurs événements qui devait se tenir en Italie.
“La santé et la sécurité des athlètes et de tous les autres participants ainsi que du grand public sont les priorités de toutes les parties impliquées dans l’organisation de ces événements”, commente la FISA sur son site Internet.
Prenant en considération les décisions de chaque gouvernement concernant les restrictions de circulation, les périodes de quarantaine obligatoire et la couverture médicale de certaines nations, il devenait en outre de plus en plus évident que certaines nations ne feraient pas le déplacement jusqu’en Italie pour les événements prévus en mai et juin. Afin d’anticiper au maximum les problématiques de coût et déplacement, la FISA a décidé d’annuler la première étape de coupe du monde à Sabaudia du 10 au 12 avril, mais aussi la deuxième à Varese du 1er au 3 mai 2020. Ces deux événements ne seront ni reportés, ni déplacés.
Dans le même temps, la régate européenne de qualification olympique et paralympique du 27 au 29 avril à Varese est elle aussi annulée.
La régate finale paralympique qui devait se tenir à Gavirate du 8 au 10 mai – et sur laquelle était reportée la régate pour l’Asie et l’Océanie – est elle aussi annulée. La régate para-aviron est, quant à elle, décalée du 29 au 31 mai 2020.
Mais l’Italie n’est pas le seul pays concerné : la FISA est actuellement en discussion avec les comités d’organisation de Lucerne, mais aussi de Belgrade pour les Europe juniors et Poznan pour les Europe élite, afin de voir dans quel sens s’orientent les politiques et décisions gouvernementales en matière de lutte contre l’épidémie qui s’étend sur une grande partie de l’Europe.
Quant aux opportunités de qualification pour les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo qui sont actuellement dans l’expectative, la FISA est en relation avec le CIO et le comité paralympique.

FP

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Un confinement actif pour Aix-les-Bains

Lire l'article

Stanislas Desgrippes, la chance de l’âge

Lire l'article

Les Jeux olympiques et paralympiques repoussés d’un an

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS