L’aviron se déconfine peu à peu

22 Mai 2020

 

Ca y est ! Les sillons des skiffs et les bouillons des pelles commencent à agiter la surface de l’eau un peu partout en France. Loin de vouloir être exhaustif, Mag Aviron vous donne quelques exemples de clubs qui ont pu reprendre leurs activités.

déconfinement et aviron
A Gravelines, comme partout ailleurs, les gestes barrières sont incontournables. © Jacques Decriem

Le protocole conçu par la Fédération française d’aviron commence à porter ses fruits. Un peu partout en France, les clubs rouvrent leurs portes et les skiffs, seuls bateaux pour l’instant autorisés à être utilisés, s’élancent pour les plus chanceux, car ce sont les Préfets qui, sur demande des maires, peuvent valider ou non le retour sur l’eau.
Le 16 mai, le bassin de Mantes-la-Jolie rouvrait ainsi ses portes, pour le plus grand plaisir des pratiquants. Les clubs qui ont l’habitude de fréquenter le stade nautique Didier-Simond ont eux aussi pu reprendre le chemin de l’eau.
Plus au nord, dans les Hauts-de-France, des clubs comme Cambrai et Gravelines ont également relancé leurs activités. Pour le second, qui doit accueillir fin septembre les championnats de France seniors bateaux longs, c’est sur l’Aa que les premiers coups de pelles ont pu à nouveau être donnés. Il faudra attendre un peu pour retrouver le PAarc et le stade nautique Albert-Denvers. “Il est autorisé par la préfecture d’y accéder pour la partie terrestre, nous précise son directeur Frédéric Loorius. Une demande de dérogation pour permettre l’accès au stade nautique a été faite par le maire, mais toujours pas de réponse pour le moment. Tous les acteurs nautiques et aquatiques s’impatientent car le site se prête facilement à une réouverture avec des circulations spécifiques en fonction des activités”.
Le Préfet de Savoie a autorisé, à compter du mercredi 20 mai, les activités nautiques sur le lac du Bourget et le canal de Savières. L’EN d’Aix-les-Bains a donc pu rouvrir ses portes à un effectif réduit de rameurs, avec application stricte des mesures de distanciation physique, port du masque pour les athlètes dès lors qu’ils ne sont pas sur l’eau ou sur l’ergomètre… Un effectif réduit que le club va également imposer sur ses stages d’été. Sur le lac d’Aiguebelette, l’aviron est également à nouveau autorisé. En Haute-Savoie, sur le Léman, Evian et Thonon ont eux aussi pu retrouver le skiff ; même décision pour les clubs du lac d’Annecy.
Dans le Rhône, la situation est incompréhensible. Alors que le protocole de déconfinement mis au point par la FFA prévoyait un retour progressif sur l’eau pour l’ensemble des rameuses et rameurs sans distinction, le Préfet a choisi d’en faire une. Le Préfet du Rhône décidait en effet le 19 mat dans l’après-midi d’autoriser à nouveau la pratique sur l’eau… uniquement pour les sportifs de haut niveau ! Si l’on peut se réjouir pour les premiers, on peut se demander quand le représentant de l’Etat va permettre aux clubs dont les membres trépignent d’impatience de retrouver le chemin de leur bassin. En attendant, les clubs peuvent toujours proposer des activités extérieures au sol, comme le fait l’Aviron décinois.

Bergerac, Nancy, Cazaubon, Lille, Nantes… mais aussi en mer comme Brest, Saint-Malo… l’aviron reprend doucement ses droits sur les plans d’eau.

Fabrice Petit

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Pôle France à Lyon : les rameurs reprennent leurs marques à Miribel

Lire l'article
abonné

Bassin du Breuil : quand les avancées technologiques rencontrent les pratiques ancestrales

Lire l'article

Embarquez avec… Laura Tarantola

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS