Têtes de rivière : un hexagone en quatre zones

6 Mar 2020

 

Ce week-end, aux quatre coins de la France, les rameuses et rameurs français vont affronter le dernier test de contrôle d’entrainement, et ainsi valider leur travail hivernal. Avec une mention particulière pour le nord-ouest qui accueille la tête de rivière nationale, une étape mise en place l’an passé.

6 000 mètres pour les J18, les seniors et la catégorie PR3 en para-aviron, 4 000 mètres pour les catégories PR1 et PR2. Une distance qui permet de valider, sur des départs en contre-la-montre, l’entraînement et le travail foncier réalisés durant l’hiver par les athlètes.

Pour la zone nord-ouest, le rendez-vous se tiendra, comme d’habitude, sur le canal de Caen à la mer. Mais cette édition 2020 aura une saveur particulière puisque, après Marignane en 2019, c’est ici que se tiendra la tête de rivière nationale, rassemblant les rameuses et rameurs prétendant à une sélection en équipe de France. On pourra ainsi y retrouver de nombreux pensionnaires des pôles de Lyon, Nancy, Nantes et de l’Insep venus pour un premier affrontement sur les eaux normandes. Point de bord à bord toutefois, mais des départs en contre-la-montre. Nul doute que certains auront à cœur de dépasser le concurrent qui les aura précédés dans l’ordre de départ, pour démontrer leur place dans la hiérarchie nationale. On retrouvera ainsi en Normandie Hugo Boucheron, Matthieu Androdias, Pierre Houin, Hugo Beurey, Thibault Colard, Thomas Baroukh, et chez les femmes Hélène Lefebvre, Elodie Ravera, Laura Tarantola, Claire Bové… Bref, l’élite de l’aviron tricolore sans oublier les rameurs et rameuses U23 qui auront eux aussi à cœur de briller, voire de bousculer un peu l’ordre établi.
Pour le nord-est, c’est bien entendu à Toul, sur le bief de Fontenoy, que vont se retrouver les rameuses et rameurs de la zone. Pour le sud-est, c’est à nouveau Marignane qui accueillera les athlètes de la zone, pour offrir les rayons de soleil du midi aux à celles et ceux qui feront le déplacement. Dans le sud-ouest, la crue du Lot a contraint les organisateurs à se rabattre sur Libourne pour les parcours contre-la-montre.

Verdict le 8 mars !

Fabrice Petit

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Un confinement actif pour Aix-les-Bains

Lire l'article

Stanislas Desgrippes, la chance de l’âge

Lire l'article

Les Jeux olympiques et paralympiques repoussés d’un an

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS