Bastien Tabourier : “Sortir de tout ça plus fort”

23 Mar 2020

 

Le pôle de Lyon continue à suivre, à distance, ses athlètes et à leur apporter du soutien. Explications avec son responsable, Bastien Tabourier.

Dès les annonces du Premier ministre, le samedi 14 mars, le pôle de Lyon a pris les devants et commencé à préparer ses troupes. “Nous avons contacté le DTN Patrick Ranvier, explique Bastien Tabourier, responsable du pôle, et avons décidé de respecter les consignes en aidant les athlètes à poursuivre l’entraînement à domicile”. Le parc de Miribel-Jonage étant fermé au public dès le lendemain, les équipes ont commencé à organiser la logistique pour permettre aux rameuses et rameurs de récupérer du matériel. “Nous avons également contacté les clubs pour connaître leurs possibilités de mise à disposition d’ergomètres ou de matériel de musculation, poursuit Bastien Tabourier, et au vu les rumeurs de confinement qui circulaient, à prévoir de quoi s’entraîner chez soi”.
C’est aussi dans le programme d’entraînement qu’il a fallu s’adapter car, chez soi, on doit oublier les bancs à tirades, les cages à squat… “Le fond du programme reste le même, mais c’est sur la musculation qu’il a fallu faire le plus gros effort. Le préparateur physique qui travaille avec nous, Jonathan Maillard, a conçu des séances avec seulement une barre, dans un espace restreint, en travaillant sur des solutions alternatives, sans barre, en utilisant ce qu’on a chez soi, pour que tout le monde puisse continuer en rendant les entraînements moins monotones”. Une autre manière de fonctionner, tout en conservant la philosophie du travail.
Le pôle reste également à l’écoute de ses athlètes. “Dans un premier temps, on a échangé avec eux par téléphone, mais aussi par Whatsapp. La priorité reste la santé de chacun”. Pour l’instant, tout le monde va bien et répond présent. “On essaie aussi de ne pas les saturer, mais on est avec eux”. La préparatrice mentale qui intervient auprès des athlètes lyonnais va faire le tour de chacun pour s’assurer que le moral reste bon.

Les sportifs sont des citoyens comme les autres : pas de dérogation possible pour s’entraîner en extérieur, comme avant. Même si le Ministère des sports et l’Agence nationale du sport travailleraient à une liste et de cadres, triés sur le volet, pour lesquels le régime du confinement serait assoupli, dans le cadre de la préparation des Jeux. “Mais ce n’est pas la priorité, affirme Bastien Tabourier, la priorité c’est la crise sanitaire. Claude Onesta l’a dit, il faut arrêter de se lamenter, c’est une opportunité de sortir de tout ça plus fort”.

Fabrice Petit

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

A vos stages… d’été – 4e partie

Lire l'article

Matthieu Androdias parrain de la FeltX3

Lire l'article

Un calendrier international un peu particulier pour 2021

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS