Belgrade, première étape pour l’équipe de France

28 Mai 2014

 

La saison internationale s’ouvre pour l’équipe de France senior avec les championnats d’Europe qui se tiendront à Belgrade ce week-end. Une importante délégation s’envole aujourd’hui pour la Serbie.

L’équipe de France a terminé son stage de préparation avant sa première sortie internationale, aux championnats d’Europe, sur le lac d’Aiguebelette qui s’apprête à accueillir dans moins de un peu plus de trois semaines la seconde étape de la coupe du monde d’aviron. L’occasion pour revenir, en compagnie du directeur technique nationale Patrick Ranvier et de ses chefs de secteur, sur les ambitions à mi-parcours de cette olympiade.
Le président de la Fédération française d’aviron, Jean-Jacques Mulot, a rappelé les axes forts du projet fédéral jusqu’à Rio en 2016, qui sont la performance avec des objectifs clairs pour les jeux olympiques (trois médailles dont une en huit, en deux médailles en paralympiques), la réussite des événements internationaux qui vont se tenir sur le sol français cette année (coupe du monde, coupe de la jeunesse, championnats du monde universitaires, et bien sûr les championnats du monde élite en 2015), et une meilleure communication autour de notre sport. “L’aviron a une belle image, expliquait-il, mais un déficit de notoriété”.

Côté encadrement

Patrick Ranvier est revenu sur le calendrier international qui attend l’équipe de France cette année : Les Europe à Belgrade, la coupe du monde d’Aiguebelette, Henley, Lucerne et Amsterdam). Le huit reste le projet phare. “Mais ce projet n’est pas exclusif, a souligné Patrick Ranvier, nous favorisons le travail sur les disciplines olympiques. Tout ce que nous faisons aujourd’hui, c’est pour Rio”.
Du côté des hommes toutes catégories, le chef de secteur Daniel Fauché a bien entendu rappelé l’objectif du huit, et a avancé la volonté de conquérir le titre olympique dans la discipline. “On monte cette année le meilleur huit possible, sans oublier le quatre de couple, le quatre sans barreur et le deux sans barreur”.
Chez les poids légers, médaillés l’année passée aussi bien en élite qu’en moins de 23 ans, la volonté affichée est également de ramener des médailles de Rio. “Le groupe est bien en place, a commenté le chef de secteur Jérôme Déchamp, mais les championnats d’Europe seront compliqués pour nous, toute la concurrence est là. On aura aussi un skiff et un deux sans, on intègre les meilleurs jeunes”.
Le secteur féminin sera également bien représenté aux championnats d’Europe, avec notamment un huit. “J’ai pris mes premiers contacts avec les effectifs en février 2013, explique Christine Gossé, responsable du secteur féminin, il s’agissait de créer un groupe qui commence à prendre forme. Cette année, on prend des informations : il y aura trois bateaux à Aiguebelette, quelques bateaux à Aiguebelette, Lucerne et à Varèse pour les moins de 23 ans, et certainement quelques bateaux aussi à Amsterdam. On va essayer de se rapprocher des podiums avant 2015”.

Côté rameurs

En quatre sans barreur, on retrouvera Edouard Jonville, Julien Montet, Matthieu Moinaux et Benoît Demey. “Le bateau a été monté en stage à Bellecin mais a été modifié, explique Benoît, on a commencé ensemble il y a deux jours, on a cinq sorties derrière nous. Le bateau a 23 ans de moyenne d’âge, on ne va pas tout casser aux Europe, on fait ça pour voir, on en est au début de la construction. Les sensations sont meilleures qu’à Bellecin, il fallait maîtriser la coque qui est toute neuve. On va faire la meilleure performance possible mais on n’a pas de pression de résultat. La composition est inédite, mais Sébastien Bel nous a pris en main techniquement, pour nous mettre ensemble tous les quatre”.
Les débuts du huit ont été compliqués cette saison, mais maintenant que l’effectif est fixé, le travail a pu commencer sereinement, comme le soulignant le chef de nage Dorian Mortelette. “Ca se passe bien, commente-t-il, on progresse de sortie en sortie. On prend les courses les unes après les autres, mais si ça fonctionne bien on peut aller encore plus vite. On sent un réel potentiel : on a rajouté de la puissance avec Cédric Berrest et Matthieu Androdias, quand ils se mettent en route, on sent le moteur. Si ça fonctionne bien, on peut prétendre à la plus haute marche”. Le Dieppois ne cache cependant pas garder dans son esprit la possibilité de retourner en deux sans barreur avec son coéquipier Germain Chardin, selon les résultats du huit.
Albéric Cormerais, Hugo Boucheron, Jean-Baptiste Macquet et Mickaël Marteau seront alignés en quatre de couple à Belgrade. “Après les bateaux courts Daniel Fauché a trouvé qu’il y avait une bonne densité en skiff, explique Jean-Baptiste Macquet, on avait un projet de double mais après les piges il n’y avait pas assez d’écarts pour déterminer les bateaux”. Un quatre de couple a donc été mis en place. “Le bateau s’est constitué à Aiguebelette mais on avait envie de le faire depuis Bellecin, poursuit Jean-Baptiste, on a cinquante bornes tous ensemble mais il y a une bonne ambiance entre nous et une bonne concentration, on va faire la meilleure performance possible sans objectif particulier, mais on a de la concurrence à Belgrade avec les meilleurs mondiaux”.

“Ma première compétition sans Julien”

Le Toulousain Cédric Berrest a intégré lé huit dès le début du stage de Bellecin avec Julien Bahain qui a depuis pris la décision de faire valoir sa double nationalité franco-canadienne et de courir sous les couleurs du drapeau à la feuille d’érable. “En dix ans, note Cédric, ce sera ma première compétition sans Julien. Je fais mon deuil car il y aura un vide pour moi ; il va découvrir autre chose. Je le prends bien mais je le vis mal”. Même s’il aurait préféré partager cette aventure avec lui, Cédric est bien conscient qu’il y a une belle expérience qui l’attend en huit. “C’était ce que je voulais faire, j’ai plein de choses à vivre dans ce bateau”.

Après un week-end fructueux chez les juniors, on ne peut que souhaiter la même réussite, si ce n’est encore mieux, aux seniors.

Puis viendra le temps de la coupe du monde d’Aiguebelette, avec trente-cinq nations attendues et près de sept cent cinquante athlètes. “Aiguebelette est un lac apprécié, commentait Xavier Dorfman, membre du directoire du comité d’organisation des championnats du monde 2015, il offre des conditions régulières identiques pour tous. Cette coupe du monde, demandée par la FISA, va valider le plan d’eau pour les championnats de l’année prochaine qui seront importants avec des places qualificatives pour Rio”.

Les bateaux présents à Belgrade :

LW2x : Camille Leclerc, Julie Maréchal

W2- : Anne Jouy, Justine Lecomte

W8+ : Marie Le Nepvou, Noémie Kober, Hélène Lefebvre, Mélanie Cornille, Eléonore Dubuis, Alice Mayne, Lucie Mathieu, Pauline Bugnard (barreuse : Mélanie Lelièvre)

LM1x : Alexandre Pilat

LM2x : Jérémie Azou, Stany Delayre

LM2- : Clément Duret, Théophile Onfroy

LM4- : Guillaume Raineau, Franck Solforosi, Thomas Baroukh, Augustin Mouterde

M2- : Laurent Cadot, Valentin Onfroy

M4- : Edouard Jonville, Julien Montet, Matthieu Moinaux, Benoît Demey

M4x : Albéric Cormerais, Hugo Boucheron, Jean-Baptiste Macquet, Mickaël Marteau

M8+ : Dorian Mortelette, Julien Despres, Benjamin Lang, Germain Chardin, Matthieu Androdias, Cédric Berrest, Benoît Brunet, Sébastien Lenté (barreur : Benjamin Manceau)

M2X (remplaçants) : Benjamin Chabanet, Thibaut Verhoeven

Fabrice Petit
(function(jQuery) { function init() { wSlideshow.render({elementID:”250512502292065660″,nav:”thumbnails”,navLocation:”bottom”,captionLocation:”bottom”,transition:”fade”,autoplay:”0″,speed:”5″,aspectRatio:”auto”,showControls:”true”,randomStart:”false”,images:[{“url”:”2/6/0/0/2600927/6239745.jpg”,”width”:”400″,”height”:”266″},{“url”:”2/6/0/0/2600927/6640604.jpg”,”width”:”400″,”height”:”266″},{“url”:”2/6/0/0/2600927/2923395.jpg”,”width”:”400″,”height”:”266″},{“url”:”2/6/0/0/2600927/4859032.jpg”,”width”:”400″,”height”:”266″},{“url”:”2/6/0/0/2600927/3633499.jpg”,”width”:”400″,”height”:”266″},{“url”:”2/6/0/0/2600927/750714.jpg”,”width”:”400″,”height”:”266″},{“url”:”2/6/0/0/2600927/5307538.jpg”,”width”:”400″,”height”:”266″},{“url”:”2/6/0/0/2600927/6570193.jpg”,”width”:”400″,”height”:”266″},{“url”:”2/6/0/0/2600927/2490227.jpg”,”width”:”400″,”height”:”266″},{“url”:”2/6/0/0/2600927/385818.jpg”,”width”:”400″,”height”:”266″}]}) } jQuery ? jQuery(init) : document.observe(‘dom:loaded’, init) })(window._W && _W.jQuery)

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Les championnats de Linz endeuillés

Les championnats de Linz endeuillés

Lire l'article
Départ de Bellecin pour l’équipe de France

Départ de Bellecin pour l’équipe de France

Lire l'article
abonné
Dernière ligne droite avant Linz

Dernière ligne droite avant Linz

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS