Boucheron-Androdias, patrons du deux de couple

16 Sep 2018

 

Changement de lignes d’eau au programme ce matin, mais pas de révolution dans les résultats et surtout pour les tricolores avec un superbe titre de champion du monde décroché par Hugo Boucheron et Matthieu Androdias.
 
M2X
Une course stratosphérique ! Hugo Boucheron et Matthieu Androdias ont pris le départ de cette course avec la ferme intention de la gagner. La concurrence promettait d’être rude, mais il n’en fut rien. Les Français sont allés chercher cette médaille jusqu’au bout de leurs réserves, mais ils ont laissé leurs adversaires impuissants, contraints de se partager les miettes d’une course maîtrisée de bout en bout. Le Lyonnais et le Bayonnais ont creusé l’écart au fur et à mesure de la course, ne laissant plus aucun espoir aux autres équipages. C’est avec plus d’une seconde d’avance sur les Suisses qu’ils ont franchi la ligne d’arrivée, empochant ainsi l’or mondial tant attendu. “J’ai du mal à réaliser ce qui arrive, lance Hugo Boucheron, quand j’ai passé la ligne, j’étais juste soulagé, j’avais l’impression d’être juste mal. L’objectif était de s’installer dans notre course, ce qu’on a réussi à faire”. Une médaille qu’ils vont pouvoir prendre le temps de savourer et ajouter à celle, déjà en or, décrochée aux Europe de Glasgow.
 
PR1 M1X
Une belle performance que celle de Julien Hardi durant ces mondiaux, les premiers pour lui mais certainement pas les derniers. Il a terminé à la quatrième place de la finale B, décrochant le 10erang mondial.
 
W2X
Leur sixième place en demi-finale avait conduit Hélène Lefebvre et Elodie Ravera-Scaramozzino à se retrouver dans une ligne d’eau davantage exposée au vent. Deuxièmes au passage des 500 premiers mètres, elles ont cédé leur avance à leurs poursuivantes et ont terminé à la sixième place de cette finale B. 12erang mondial pour le deux de couple féminin tricolore.
 
M1X
Dans une course dominée par l’Israélien, Romuald Thomas a réussi dans les 500 derniers mètres à remonter sur l’Italien et à lui prendre la quatrième place. 16erang mondial pour le rameur de l’Aviron Bayonnais.
 
Ce qui porte le nombre total de médailles décrochées par les équipages français à six : trois dans les catégories para-aviron, deux chez les hommes TC et une pour les bateaux féminins. La France pointe ainsi quatrième nation au rang des médailles.

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

34e Traversée de Paris

34e Traversée de Paris

Lire l'article
Deux médailles pour les Français aux Europe U23

Deux médailles pour les Français aux Europe U23

Lire l'article
Une course pour Hugo

Une course pour Hugo

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS