Cazaubon, dernière étape avant la saison internationale

9 Avr 2016

 

Les eaux de l’Uby ont livré leur verdict à l’occasion de finales très relevées. L’enjeu : la sélection en équipe de France avec, pour les seniors, une chance de monter dans les coques pour les Jeux olympiques et, pour les juniors, de prendre part aux échéances européennes et mondiales.
 
Le samedi après-midi, les finales handis nous ont offert un spectacle comme rarement les années précédentes. En effet, le nombre de participants augmente, les courses se sont avérées très disputées et ont confirmé plusieurs leaders dans les différentes catégories, à l’image de Perle Bouge §Aviron Bayonnais) et Stéphane Tardieu (ACBB). En deux sans LTA, pour composer le quatre barré qui participera lui aussi aux Jeux paralympiques de Rio, la densité monte d’année en année.
 
Le dimanche matin, les juniors et les seniors se sont succédé sur le lac de l’Uby devant un public nombreux et impatients de voir si les pronostics que chacun avait fait allait se confirmer ou non, même si dans certaines catégories le suspens était moins intenses que dans d’autres.
En deux sans barreur junior filles, Adèle Brosse (Le Havre SHA) et Maya Cornut-Danjou avaient dominé toutes leurs courses durant le week-end, elles ont donc sans surprise remporté la finale.
En deux sans barreur junior garçons, Etienne Juillet (CN Verdun) et Paul Tixier (AS Gérardmer) ont gravi une marche sur le podium par rapport à l’an passé, remportant l’or en patrons de la catégorie cette année.
En skiff junior filles, c’est Margaux Bailleul (Le Havre SHA) qui a une nouvelle fois fait sensation, dans une finale qui fut plus disputée que prévue, avec Claire Bové (Meulan-les-Mureaux) qui elle aussi n’a rien lâché.
En skiff juniors garçons, Esteban Catoul (Sporting Dunkerquois) a bataillé ferme en finale, après avoir survolé les courses le reste du week-end. Un beau passage de la pointe à la couple, pour celui qui avait déjà remporté l’or l’année dernière, mais en deux sans barreur.
 
Première course senior, et première confirmation de composition d’un bateau pour Rio : en deux sans barreur féminin, Marie Le Nepvou (CA Nantes) et Noémie Kober (Aviron Grenoblois) ont confirmé qu’elles étaient les patronnes de la catégorie. L’or autour du cou, elles peuvent dès maintenant entamer des leçons de brésilien !
Finale suivante, celle du deux sans barreur masculin poids léger. Thibault Colard (Toulouse UC) et Thomas Baroukh (CN Versailles) d’un côté, Franck Solforosi (AUN Lyon) et Guillaume Raineau (CA Nantes) de l’autre, s’étaient cherchés tout le week-end. La première paire a détrôné la seconde, s’emparant de l’or. Quatre tickets pour Rio également confirmés !
Du côté des deux sans barreur masculins TC, les pronostics allaient bon train, même si la demi-finale laissait envisager un retour en force de Germain Chardin (CN Verdun) et Dorian Mortelette (CN Dieppe). Les leaders français de l’embarcation ont confirmé qu’ils étaient toujours là et iront à Rio briguer une médaille. Benjamin Lang (EN Bordeaux) et Mickaël Marteau (CA Nantes) avec l’argent, Théophile et Valentin Onfroy (CN Verdun) avec le bronze complètent le podium.
Place aux skiffs avec, chez les femmes poids légers, une domination sans partage de Laura Tarantola (Aviron Grenoblois) qui a elle aussi survolé les différentes courses. Elle termine avec l’or devant Julie Maréchal (ACL Aiguebelette) et Marion Colard (AUN Lyon).
Chez les hommes poids légers, Jérémie Azou (SN Avignon) a logiquement remporté l’or, 7e titre d’affilée pour lui). Mais il fut poussé dans ses ultimes retranchements par Pierre Houin (US Toul) qui confirme sa deuxième place de l’an passé, devant Stany Delayre (SN Bergerac) qui termine 3e.
Chez les femmes, pas de surprise non plus. Hélène Lefebvre (SESN Encouragement) et Elodie Ravera (CN Nice) ont terminé respectivement avec l’or et l’argent, confirmant par la même occasion leur place dans le deux de couple qualifié pour Rio. Chloé Poumailloux (ACBB) accroche le bronze.
Chez les hommes, les pronostics allaient aussi bon train. Mais la finale aura une nouvelle fois donné raison à Matthieu Androdias (Aviron Bayonnais) qui a remporté l’or de belle manière, devant Hugo Boucheron (CA Lyon). Les deux hommes confirment eux aussi leur ticket pour Rio en deux de couple. Cédric Berrest (Aviron Toulousain) termine avec le bronze et ira à Lucerne dans quelques semaines pour tenter de qualifier un skiff.
 
Retour en détails dans le prochain numéro de Mag Aviron. Pour vous abonner, cliquez ici.

Retrouvez toutes les photos en cliquant ici.

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Championnats de France UNSS 2019 : un beau spectacle à Mâcon ce week-end!

Championnats de France UNSS 2019 : un beau spectacle à Mâcon ce week-end!

Lire l'article
Affluence record attendue ce week-end aux Championnats de France d’aviron sur mer

Affluence record attendue ce week-end aux Championnats de France d’aviron sur mer

Lire l'article
Que se passe-t-il dans notre corps pendant une course d’aviron ?

Que se passe-t-il dans notre corps pendant une course d’aviron ?

Lire l'article
abonné

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS