Championnats de zone : la hiérarchie respectée

31 Mar 2014

 

Ce week-end se déroulaient dans les quatre zones du territoire national les championnats bateaux courts, qualificatifs pour participer aux championnats de France à Cazaubon du 11 au 13 avril.

Les rameurs de la zone Nord-Ouest se sont rencontrés sur le plan d’eau du Val-Fourré, à Mantes-la-Jolie (Yvelines). Malgré un vent contre déstabilisant pour certains le samedi après-midi, de bonnes conditions ont accompagné les athlètes pendant ces deux jours de compétition. Pour cette édition 2014, la zone à inséré dans son programme des courses en skiff pour les cadets et cadettes présentant un potentiel intéressant à l’intention de la direction technique nationale. Le programme du week-end, commençant le samedi après-midi, fut chargé et il fallait pour les catégories comptant le plus d’engagés s’apprêter à enchainer les parcours dans un temps inhabituel (environ quatre heures) pour les “néophytes”, habitués jusque là à commencer dès le samedi matin. Côté résultats on a pu observer une belle arrivée en finale A chez les skiffs seniors hommes TC. En effet, le Nantais Mickaël Marteau s’est imposé d’une seconde devant le parisien du CN FRANCE Alberic Cormerais. Ces deux derniers devancent d’une dizaine de secondes Jean-Baptiste Macquet (CN Dieppe), le troisième skiffeur de la zone. C’est sous un ciel légèrement voilé que se sont clôturés ces championnats de zone Nord-Ouest bateaux courts. Les résultats de ce week-end laissent entrevoir de belles batailles aux championnats de France à Cazaubon dans deux semaines avec en ligne de mire les différents collectifs nationaux.
Le bassin de Mantes-la-Jolie © Sam Boisbineuf-Parrington Premier test pour certains, derniers réglages pour les plus affutés, ces championnats de zone Nord-est ont réuni toutes les catégories, des cadets aux seniors. Une densité peut-être moindre que dans d’autres zones, mais inutile de préciser que le niveau était au rendez-vous. Impossible de passer à côté de la performance de la paire vice-championne olympique Mortelette-Chardin, qui ont eu à cœur d’envoyer un signal fort à leurs challengers briguant aussi le fanion et confirmer leur statut de favoris, à l’aune des affrontements sur le lac de l’Uby. Une course à dimension internationale, en effet ils ont peut-être eu à l’esprit la paire néerlandaise, 3e en Corée et qui quelques heures auparavant à Sydney avait remporté avec la manière la première étape de coupe du monde. Les cadors étaient bien au rendez-vous, dans la version féminine du deux sans barreur où la nouvelle paire Jouy-Lecomte s’imposa avec style ou encore chez les poids légers où le Toulois Pierre Houin l’a emporté avec brio, talonné de près par le Gérômois Thibaut Lecomte.
Les finales A furent particulièrement empruntes de suspens chez les juniors alors qu’avec seulement cinq tickets pour les championnats de France en jeu, les équipages bataillèrent sec pour ne pas finir dernier. Là encore le talent a été au rendez-vous.
Gravelines, belle ville fortifiée située sur le fleuve Aa, accueillera cette année les championnats du monde universitaires. Les rameurs ont su apprécier les belles infrastructures, ainsi que la prise de temps de passage intermédiaires. Eole a toutefois été au rendez-vous, proximité avec la mer du Nord et ses marées oblige, offrant aux rameurs un bassin parfois plus que difficile.
La paire Mortelette-Chardin a une nouvelle fois dominé la catégorie. © François Bourquin Pour la zone sud-est, c’est le lac d’Aiguebelette qui a accueilli les championnats bateaux courts, sous un ciel plus clément que le week-end précédent où la coupe Rhône-Alpes s’est déroulée avec la pluie et le froid. Malgré les neuf places à prendre dans chaque catégorie et les quotas DTN, les finales ont donné lieu à de belles batailles. Les Lyonnais ont largement affiché leurs couleurs. L’AUNL a ainsi trusté le podium du deux sans barreur féminin, la Grenobloise Léa Duret ayant toutefois remporté la médaille d’or dans une mixte aux côtés de Claire Chanut. En deux sans barreur poids léger, on retrouve toujours l’AUNL avec Franck Solforosi et Augustin Mouterde en première et deuxième place, respectivement appairés avec Guillaume Raineau et Thomas Baroukh. En skiff TC, c’est le Vichyssois Benjamin Chabanet qui remporte l’or, toujours deux Lyonnais du Cercle de l’aviron de Lyon, Hugo Boucheron et Benoît Baratin. Chez les seniors hommes PL en skiff, c’est tout naturellement Jérémie Azou (SN Avignon) qui est arrivé en tête, suivi d’Alexandre Pilat (CN Chambéry) et Damien Piqueras (CN Annecy). En deux sans barreur TC, on notera l’entrée réussie d’Edouard Jonville (Grenoble Av) dans la catégorie, appairé avec Benoît Demey (CN Annecy) qui ont remporté l’or.
La compétition s’est déroulée sur l’ancien bassin, le nouveau devant être inauguré pour la régate de Savoie Mont-Blanc les 10 et 11 mai. Les travaux sont toujours en cours aux abords de la base qui va accueillir dès cette année la “planète aviron” fin juin pour la seconde étape de coupe du monde.
Damien Piqueras (3), Jérémie Azou (1) et Alexandre Pilat (2), podium du skiff poids léger. © Eric Marie-Médias Aviron Le lac de l’Uby, à Cazaubon, accueillait quant à lui les épreuves pour la zone sud-ouest. La météo a été des plus capricieuses et n’a permis un bon déroulement de la compétition que le dimanche. Du côté des skiffs, pas de surprise : c’est Matthieu Androdias (Bayonne Av) qui remporte la finale, suivi par… Stany Delayre (SN Bergerac), qui avait choisi de courir avec les rameurs TC pour son retour dans la compétition ; en troisième position, on retrouve Julien Montet (Bayonne Av). Toujours chez les hommes, en deux sans barreur, Julien Despres et Benjamin Lang ont confirmé leur domination sur la zone dans l’embarcation, devant Julien Bahain et Cédric Berrest (Toulouse Av) avec qui il faudra désormais compter dans moins de deux semaines. Chez les femmes, Rachel Jung a remporté la course en skiff poids léger, signant ainsi son retour au plus haut niveau.

Vous l’aurez compris, les prochains championnats de France nous réservent leur lot de beaux affrontements.

Sam Boisbineuf-Parrington (zone nord-ouest)
François Bourquin (zone nord-est)
Fabrice Petit (zone sud-est et sud-ouest) Benjamin Lang et Julien Despres à la lutte sur le lac de l’Uby © Sébastien Granier

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Nouvelle série noire à Rotterdam

Nouvelle série noire à Rotterdam

Lire l'article
La médaille française du week-end vient des poids légers

La médaille française du week-end vient des poids légers

Lire l'article
Orage, vent, pluie… Rotterdam !

Orage, vent, pluie… Rotterdam !

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS