Championnats de zones d’aviron : Cazaubon en ligne de mire

3 Avr 2018

 

Ce week-end se sont tenus aux quatre coins de la France les championnats de zones d’aviron. Dernière ébauche de la hiérarchie nationale qui s’établira définitivement le 15 avril prochain dans le Gers, à Cazaubon.
 
Zone Nord-Ouest
Encore une fois, c’est à Mantes-la-jolie que les rameurs de la zone Nord-Ouest se sont retrouvés pour se disputer les places qualificatives. Pour cette étape importante de la saison 455 rameurs et 347 bateaux étaient présents. Certaines catégories ont été très disputées comme le skiff sénior femme ou le skiff junior homme. Les premiers chronos ont permis de hiérarchiser les équipages en vue des championnats, avec certains équipages pouvant se hisser en finale A des tests et pourquoi pas sur le podium. Rapide tour d’horizon des résultats du week-end.
Skiff junior homme : la tête de rivière de Caen avait fait ressortir 3 jeunes dont les noms n’étaient pas inconnus. Les deux Nantais Mellier et Harat et le Belbeuviens Larchevêque. On a retrouvé ces trois rameurs dans un ordre différent mais bien sur les trois premières places du podium de cette catégorie. Intercalé en trois secondes, c’est Teva Mellier qui s’impose devant Larchevêque et Harat. Autant dire que ces trois jeunes seront de potentiels finalistes et médaillés à Cazaubon. Ils ont donné rendez-vous à la concurrence dans deux semaines dans le Gers. En skiff junior femme, victoire pour la poliste de Nantes Lucine Ahyi, licenciée de la Haute-Seine elle a confortablement gagné la finale du skiff et s’avance comme une candidate au podium au France. Elle devance deux normandes, la havraises Valinducq et la roueannaise Klimaceck. En deux sans junior femme, la championne de France l’an passé Pauline Tollard-Rossignol est bien partie pour faire de même cette année. Associée à la grenobloise Juliette Lunatti, elles ont survolé les débats lors de ce championnat en remportant la finale avec 19 secondes d’avances sur leurs poursuivantes havraises. Elles s’avancent comme favorites pour le titre à Cazaubon.
Trois secondes, c’est ce qui sépare la première paire d’Alice Mayne et de Flavie Bahuaud du troisième bateau du podium du deux sans barreur féminin. L’équipage Encouragement/Lyon s’adjuge la victoire devant les -23 du pôle de Nantes Brosse/Freutrie. Le troisième équipage qui complète le podium est à surveiller pour les France. Marie Lenepvou et Myriam Goudet fraichement revenue de sa victoire outre-Manche seront bien présentes dans le Sud avec le podium en ligne de mire. En deux de pointe sénior homme, les patrons étaient Cadot-Mortelette. Les “anciens” se sont imposés devant leurs adversaires de l’Encouragement (Loy-Martinez) deuxièmes et la mixte ACBB/Meulan (Silvestre/Colson). Troisième l’an passé en deux sans barreur poids léger, Benoit Robin est retourné avec son coéquipier de club Antoine Jégousse. Les deux Rouennais ont survolé la finale devançant la paire de l’ACBB de 10 secondes à l’arrivée. Les deux compères normands ont réalisé le meilleur temps en deux de pointe, devançant de 5 secondes la paire TC Cadot-Mortelette en comparant les chronos même si le vent n’était pas toujours équitable. Duel de -23 skiff féminin PL qui a tourné à l’avantage de Loane Guivarc’h devançant la néo-nantaise Selma Dhaouadi. La rameuse de Fontainebleau s’impose quatre secondes devant la Nantaise et six devant Léa Parodi de Melun. La hiérarchie a évolué tout le week-end, il faudra suivre avec attention cette catégorie avec de nombreuses jeunes rameuses prétendantes à une sélection en équipe de France. Chez les hommes, plusieurs places se sont libérés dans le collectif France poids léger pour le double et le quatre de couple s’il est reconduit. Les prétendants de la zone à la finale nationale se sont expliqués hier sur le bassin mantais. Revenu à temps de blessure, le versaillais Thomas Baroukh s’impose devant le manceau Benjamin David relégué à 4 secondes et devant François Teroin de l’ACBB à 9 secondes qui complète le podium.
Particulièrement relevée, la finale du skiff sénior femme sera certainement à l’identique à Cazaubon à un ou deux éléments près. La spécialiste Hélène Lefebvre a marqué son territoire et les esprits en vue de la finale. Elle réussit à survoler les débats en finale devançant sa coéquipière du double de Sarasota, la Niçoise Elodie Ravera à 8 secondes. C’est la jeune sénior Margaux Bailleul du Havre qui complète le podium à 1 seconde de la niçoise.
Leader incontesté de la zone depuis des années, Mickaël Marteau a gardé son invincibilité cette année. Transféré à l’intersaison vers Saint-Nazaire, il a gardé la tête froide pour s’imposer devant le Bayonnais Romuald Thomas et le sociétaire de l’Encouragement Romain Delachaume.
Raphaël Jugé

Zone Sud-Ouest
Qualification et dernière révision avant les championnats de France, les championnats de zone sud-ouest se sont déroulés à Cazaubon sur le lac de l’Uby. Suite à une première journée compliquée en raison des conditions météos (courses annulées le samedi après-midi), la compétition a pu se dérouler normalement le dimanche sous un vent contre.
Chez les juniores (J18), la paire bayonnaise Pachebat Marie/Urreizti Leire remporte la compétition en 8 :44 devant une seconde paire de Bayonne.
Chez les skiffeuses, Joséphine Cornut Danjou (9 :11) s’impose en finale A avec plus de 11 secondes d’avance sur Clémentine Bron de Fenouillet.
En deux sans barreur juniors hommes, les bergeracois Antoine Perdigal et David Dulac franchissent la ligne en première position (7 :47) devant les toulousains Nevill Fergus/Barsse Alexandre (7 :59).
Le champion de France en titre, Jean Pierre Izart, membre du pôle de Toulouse et licencié à Perpignan s’impose en finale du skiff J18 en 8 :10 devant le bergeracois Adrien Aubert et le saintais Victor Marcelot.
En séniors femmes, les bayonnaises Vergnes Morgane/Bertrand Amelie (8 :54) s’imposent devant la mixte Verdun/Villeneuve Pasquet Floriane/Soia Pauline (9 :04) et les bergeracoises De Vaugelas Francoise/Villechenaud Nathalie (9 :05).
Lou Lamarque (av. Bayonnais) gagne la finale du 1xSFPL en 9 :02.
Pauline Bugnard s’impose largement dans la finale du skiff féminin en signant un temps de 8 :39.
En deux sans barreur poids légers, les toulousains Angyan Miklos/Carrivain-Pic Jean-Simon s’impose en 7 :47.
La mixte U23 Agde/Marseille Rubio Charlelie/Givort Nathan (7 :23) remporte la finale du deux sans barreur TC devant les brivistes Carobbio Cedric/Bousquet Mickael (7 :43).
En skiff PL, Valentin Geneste (SNBergerac) remporte la finale A en 8 :04 suivi des deux U23 du pôle de Toulouse Paul Antoine Ricard (8 :06, perpignan) et Mathieu Duvignacq (8 :07, SNBergerac).
Enfin, en skiff masculin, Mathieu Androdias n’a laissé que peu d’espoir à ses adversaires en gagnant la finale en 7 :41 devant le U23 Hugo Quemener (st nazaire) ex aequo avec Julien Montet (7 :50). Suivent ensuite les autres U23 Hadrien Godé (SNBergerac) et Alexandre Cordonnier (Perpignan).
Valentin Geneste

Zone Sud-Est
C’est le lac d’Aiguebelette qui a accueilli les championnats de zone. Un bassin toujours sous le coup des différentes procédures lancées de part et d’autre pour soit sceller définitivement le démontage des installations réalisées pour les mondiaux de 2015, soit pour tenter d’en sauvegarder certaines. Une situation qui était sur toutes les lèvres, même si la compétition a livré à la fois son lot de surprises et confirmé la hiérarchie constatée sur la zone.
En deux sans barreur junior féminin, la Savoie et la Haute-Savoie ont tiré leur épingle du jeu, avec pas moins de six bateaux qualifiés sur les neuf, dont un beau doublé du club d’Aiguebelette qui a trusté les deux premières places du podium.
Même constat chez les juniors masculins, toujours en deux sans barreur, avec cinq bateaux savoyards et haut-savoyards. Et dans la catégorie, c’est le club d’Aix-les-Bains qui a remporté quatre places sur les neuf ouvertes pour Cazaubon, notamment alec l’or sur le fil devant l’AUNL de Louis Chamorand et Yoann Lamiral.
En skiff, c’est une rameuse d’Aiguebelette qui a survolé les débats et remporté l’or, devant Saint-Cassien et Grenoble. Chez les garçons, Aix-les-Bains a qualifié trois bateaux, dont Anthony Girerd, déjà victorieux l’an passé, juste devant Ferdinand Ludwig du Lac bleu.
En deux sans barreur féminin, Léa Duret et Claire Chanut ne rament certes plus ensemble mais se sont respectivement partagé les deux premières places du podium avec leurs nouvelles coéquipières, Emma Lunatti de Grenoble pour la première et Olivia Honoré de l’AUNL pour la seconde, devant une paire de Manosque qui a remporté le bronze.
Dix bateaux engagés en deux sans barreur PL pour neuf places, et c’est la paire mâconnaise Doussot/Gaulthier qui a remporté l’or, devant la mixte Vichy-AUN Lyon Janodet/Girerd. La paire Belingheri/Tetaz de Grenoble complète le podium.
Premiers quotas sur la zone, avec désormais onze places qualificatives en deux sans barreur masculin, et c’est le retour sur le devant de la scène de la paire Demey/Jonville, reformée cette saison, qui a remporté la finale, devant les frères Guillaume et Thibaud Turlan (Vichy/Grenoble). Une autre mixte Grenoble/Lyon Caluire entre Hugo Laborde et Maxence Tollet termine à la troisième place.
En skiff féminin PL, la Grenobloise Laura Tarantola a tout simplement survolé la finale, devant la rameuse de Meulan-les-Mureaux Claire Bové et Marie-Margot Joannès (Lyon-Caluire). Chez les hommes, c’est Ivan Bové qui a créé la surprise. Alors que les pronostics allaient bon train sur le bord du bassin, il a survolé la course et terminé premier devant le Grenoblois Clément Roulet-Dubonnet, le Toulousain Thibault Colard terminant à la troisième place.
En skiff féminin, huit concurrentes, toutes qualifiées pour Cazaubon, avec la victoire de Noémoe Kober (Grenoble) devant Marie Jacquet (Chalon-sur-Saône) et l’Avignonnaise Adeline Mendoza-Capian.
En skiff masculin, Hugo Boucheron (CA Lyon) s’est offert une belle victoire devant Bastien Quiqueret (ACBB) et Maxime Ducret (Evian). Ce sont au total onze skiffeurs qui concouraient dimanche qui prendront le départ à Cazaubon le 13 avril prochain.
 
Zone Nord-Est
C’est le stade nautique Albert-Denvers de Gravelines qui a accueilli les championnats de la zone Nord-Est.
En deux sans barreur féminin, Ce sont Eva Bastian et Noémie Aubert qui ont remporté la course, devant Carla Durr et Jeanne Charbogne et Chloé Deriemont et Noémie Sepe. Chez les garçons, le SN Nancy a trusté les premières places, devant la paire de l’Aviron Boulonnais. En skiff féminin J18, l’Amiénoise Léane Maupin remporte la première place, devant la Verdunoise Alice Leroux et Margaux Petitjean de Pont-à-Mousson. Chez les garçons, Nicolas Vignol (CN Verdun) remporte l’or devant le Toulois David Acquistapace et Julien Viandier (SN Compiègne).
Cinq concurrentes en deux sans barreur sénior féminin, pour quatre places. Strasbourg, Nancy, Amiens et Troyes ont ainsi pu décrocher leur ticket pour Cazaubon, laissant la cinquième et malheureuse place à l’AUN Lille.
Une seule course également en deux sans barreur PL masculin, avec six bateaux pour toujours quatre places qualificatives. Nancy, Metz et les deux paires d’Amiens vont pouvoir poursuivre l’aventure au niveau national et tenter d’accrocher la concurrence qui s’est qualifiée dans les autres zones.
Six places à gagner en deux sans barreur masculin, avec deux quotas non nominatifs mis en jeu par la Fédération française d’aviron. Et c’est la paire verdunoise de Théophile et Valentin Onfroy qui a survolé la finale et remporté la première place, devant la nouvelle paire constituée de Benoît Brunet (Saint-Quentin) et Sean Vedrinelle (Reims). La mixte Dunkerque-Bergerac (Esteban Catoul et Guillaume Ampe) complète le podium.
En skiff PL féminin, Célestine Claisse (Verdun), Danaé Bouche (Reims) et Julie Canovas (Strasbourg) ont remporté leur billet pour le Gers. Chez les hommes, Pierre Houin (Toul) qui concourait avec les rameurs TC, est bien entendu le premier qualifié de la zone, devant Charly Leclaire (Verdun) et Andréas Kabir Querrec (Nancy).
En skiff féminin, Camille Juillet a mis tout le monde d’accord en remportant avec une confortable avance sa finale, devant une autre Verdunoise, Julie Leclerc et Saskia Trubbach (Nancy). Chez les hommes, Thibaut Verhoeven (Verdun) a remporté la course devant un autre Verdunois, Thomas Cousin et le Toulois Gatien Didry.
 
Rendez-vous à la digue, à Cazaubon, le 13 avril pour les France !

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

34e Traversée de Paris

34e Traversée de Paris

Lire l'article
Deux médailles pour les Français aux Europe U23

Deux médailles pour les Français aux Europe U23

Lire l'article
Une course pour Hugo

Une course pour Hugo

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS