Commentateur FISA recherche voix française talentueuse

7 Sep 2017

 

Le terme FISA est un acronyme français, et pour cause : la langue de Molière est la seconde langue officielle de la Fédération internationale des sociétés d’aviron. Mais il suffit d’assister à une régate internationale pour se rendre compte que le français n’est pas un des atouts de l’équipe des commentateurs.
Et pourtant Paul Castle, commentateur qui a officié lors de cinq Jeux olympiques, fait de son mieux. “Le français est vraiment important pour moi, mais je sais que mon accent a l’air épouvantable. L’anglais et l’allemand sont les principales langues que j’utilise professionnellement”. Mais si Paul régale à chaque fois le public français de ses commentaires lorsqu’un équipage tricolore est aligné dans une course, ses collègues commentateurs sont quant à eux bien moins francophones. “En tous cas nous sommes toujours à la recherche de nouveaux talents pour nous rejoindre. L’idéal serait que qu’un Français nous rejoigne”.
Paul rappelle que l’anglais reste la principale langue des commentaire lors des régates FISA, notamment en raison des retransmissions live sur le site www.worldrowing.com. “Tout le monde au micro doit parler “l’anglais aviron” couramment, nous avons des personnes dont la langue maternelle est l’allemand ou le hollandais, donc pourquoi pas le français ?”
Etre commentateur FISA, qu’est-ce que ça implique ? “Par-dessus tout, souligne Paul, il faut à la fois aimer l’aviron et en parler, rester calme et ne pas avoir peur de faire des erreurs”. Il faut aussi savoir travailler en équipe, être endurant, être débrouillard, flexible, mais aussi équitable, impartial et aimer voyager. Aimer travailler dur est aussi essentiel : savoir préparer soigneusement ses interventions en compulsant un grand flot d’informations. “Nous voulons que le public soit à la fois diverti mais aussi bien informé, cela participe à son plaisir lors de la régate”.
Si cela vous correspond, pourquoi ne pas essayer ? Les candidatures de quiconque avec une expérience du commentaire et un bon niveau d’anglais sont les bienvenues. “Nous serions très intéressés par de jeunes voix, particulièrement féminines”. Paul et ses collègues proposent également des formations pour aider les candidats à s’élever au niveau des commentaires FISA. Si l’expérience vous tente, vous pouvez contacter Paul Castle sur paul.castle@syngenta.com.

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Bateau, ergo, bateau : l’hiver reprend ses droits sur l’aviron

Lire l'article

Des finales ensoleillées et disputées à Monaco pour le challenge du Prince Albert II

Lire l'article

Plus que deux jours pour profiter de la Black Week de Mag Aviron

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS