Coupe du monde d’aviron : coup de semonce sur le Rotsee

14 Juil 2018

 

Les frères Onfroy ouvriront le bal des finales A pour les Français. © Eric Marie Le bilan de cette deuxième journée de coupe du monde est plutôt mitigé : sur les onze bateaux encore en course aujourd’hui pour la suite de la compétition, seuls trois courront en grandes finales. Notamment le deux de couple poids léger masculin qui n’a pas passé le cap des demi-finales et s’alignera en finale B.
 


M2-
Une course comme ils savent bien le faire. Valentin et Théophile Onfroy sont restés dans ce qu’ils savent faire. “On voulait montrer qu’on est présents, commente Valentin, on a su être efficaces, reprendre du terrain quand il le fallait. On a fait une bonne course sans faire trop attention à nos adversaires”. Se concentrer sur leur geste, sur leur progression une recette qui leur réussit plutôt bien. Leur victoire aujourd’hui les envoie directement en finale A demain à 10 h 16.
 
W2X
Elles sont parties fort, elles ont fini fort. “Il fallait garder son sang-froid, explique Hélène Lefebvre, une finale A n’est jamais acquise, on savait qu’il fallait sortir une course énorme”. Et elles l’ont fait, passant la ligne en troisième position et entrant ainsi en finale A demain à 14 h 30. “On va tout tenter, ajoute Elodie Ravera-Scaramozzino, tout sera remis à zéro et on n’aura le statut d’outsiders”. Elles ne cachent pas leur plaisir de refaire une finale A ensemble sur ce bassin de Lucerne.
 
M2X
“Hier on a pêché sur le rythme dans le 1 000 du milieu”, note Matthieu Androdias. Problème corrigé aujourd’hui pour le deux de couple tricolore. Le Bayonnais et son coéquipier Hugo Boucheron ont à nouveau pris un cran aujourd’hui, avec un état de forme qui remonte au fur et à mesure de la compétition. Le bateau tricolore, qui pointait à la deuxième place au passage du 1 000 du milieu, a continué à reprendre du terrain à ses adversaires polonais pour reprendre l’avantage et remporter la course. “On est contents, conclut Matthieu Androdias, mais on reste centrés sur nous, on va continuer à associer ce qu’on sait tous les deux faire de mieux en course”.
 
M2X-U23
La véritable échéance pour Bastien Quiqueret et Hugo Quemener est Poznan, même s’ils auraient aimé passer en finale A à Lucerne. Mais avec la cinquième place en demi-finale, c’est la finale B qui les attend demain à 9 h 10.
 
M4-
Benoît Demey, Edouard Jonville, Sean Vedrinelle et Benoît Brunet ne sont pas partis en tête, mais ils ont su remonter au fil de la course, sans toutefois parvenir à rentrer dans le trio de tête. Ils courront la finale B demain.
 
M1X
Thibaut Verhoeven n’a pas pu contenir les attaques de ses concurrents. Il était pourtant bien parti dans sa demi-finale, mais sa quatrième place ne lui ouvre que les portes de la finale B.
 
LM2X
C’est un véritable coup de tonnerre qui a résonné à Lucerne à l’annonce des résultats de la demi-finale du deux de couple poids léger : Pierre Houin et Thomas Baroukh ne passent pas en finale A. Une situation qui ne s’était pas produite depuis 2011 à Bled, où le bateau français avait terminé premier de la finale B. “C’était aussi dense que les autres jours, explique Pierre Houin, quand tu sens qu’au fond l’état de forme n’est pas celui des grands jours, il y a des grandes chances que ça ne passe pas. C’est difficile de se construire mais en même temps ça doit nous donner des repères pour le faire. Mais il n’y a jamais eu des écarts comme ça”.
 
W2-
Les deux embarcations tricolores, engagés dans le même repêchage, n’ont pas réussi à décrocher un ticket pour la finale A. Flavie Bahuaud, Marie Le Nepvou, Julie Voirin et Alice Mayne courront en finale B demain à 8 h 55.
 
W4X
Avec leur cinquième place en repêchage aujourd’hui, Violaine Aernoudts, Camille Juillet, Noémie Kober et Marie Jacquet ont terminé cette étape de coupe du monde, la catégorie ne comptant que sept bateaux engagés.
 
M4X
Ca ne passe pas non plus en repêchage pour le quatre de couple masculin. Mickaël Marteau, Albéric Cormerais, Romuald Thomas et Maxime Ducret ont terminé à la quatrième place, la course n’offrant que deux tickets pour la finale A. Ils s’aligneront en finale B demain.
 
LM2X
Thibault Colard et Benjamin David ont terminé à la cinquième place de la finale C.
 
M2-
En finale E, Maxence Tollet et Julien Montet ont terminé à la troisième place en devançant la paire japonaise sur la fin du parcours.

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Nouvelle série noire à Rotterdam

Nouvelle série noire à Rotterdam

Lire l'article
La médaille française du week-end vient des poids légers

La médaille française du week-end vient des poids légers

Lire l'article
Orage, vent, pluie… Rotterdam !

Orage, vent, pluie… Rotterdam !

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS