Coupe du monde II : du travail à accomplir pour la suite

24 Juin 2018

 

Les frères Onfroy remportent le bronze à Linz. © Daniel Blin Plusieurs médailles au compteur pour l’équipe de France à Linz, mais une seule à porter au crédit des équipages tricolores le dimanche des grandes finales.

C’est avec une importante délégation que l’équipe de France avait pris le chemin de la deuxième étape de coupe du monde à Linz (Autriche). La compétition s’est achevée sur un bilan plus que mitigé pour cette première sortie du groupe masculin. La saison ne fait certes que commencer, mais il reste encore beaucoup de travail aux équipages tricolores afin de prendre un cran pour la suite de la saison.


 
M2-
Ce fut la seule médaille de la journée du dimanche pour les Français. Valentin et Théophile Onfroy avaient affiché leurs intentions depuis Cazaubon : monter au plus haut niveau international cette saison en se servant de la précédente, au terme de laquelle ils étaient parvenus à se hisser au quatrième rang mondial. Vainqueurs en série, deuxièmes de leur demi-finale, ils étaient alignés contre de sérieux concurrents, comme les frères croates Sinkovic et une paire tchèque qui a donné du fil à retordre aux Français. Les deux Verdunois étaient partis en tête, mais pointaient deuxièmes au passage des 1 000 mètres. C’est dans les derniers 500 mètres qu’ils ont été devancés par les Croates et ont tout de même décroché une belle médaille de bronze.
 
M2X
Troisièmes en série, Matthieu Androdias et Hugo Boucheron avaient terminé à la deuxième place de leur demi-finale. Le leadership aujourd’hui fut clairement germano-britannique, les deux Français ne parvenant qu’à conserver leur cinquième place au passage de la ligne d’arrivée.
 
LM2X
C’était la première sortie internationale pour le nouveau double PL tricolore. Pierre Houin et Thomas Baroukh avaient remporté leur série, mais décroché seulement une ligne d’eau extérieure à l’issue de la demi-finale. Au contact sur les trois quarts du parcours, ils ont cédé du terrain dans les derniers 500 mètres et ont terminé quatrièmes, au pied du podium.
 
 
Para-aviron
PR2-W1X
Perle Bouge n’avait qu’une concurrente en Autriche en skiff, et elle lui a offert une véritable démonstration, terminant la course devant elle avec plus de 10 secondes d’avance. Elle remporte donc la médaille d’or de la catégorie.
 
PR3-M2-
Quatre embarcations dans cette discipline, et deux embarcations françaises sur le podium. Le duel en tête entre Rémy Taranto et Antoine Jesel et les Britanniques a finalement tourné à l’avantage des seconds, laissant l’argent à la paire française. Laurent Viala et Jérôme Pailler ont quant à eux décroché le bronze.
 
PR1-M1X
Julien Hardi courait sa première coupe du monde à Linz, et a terminé à la sixième place de la finale A d’une catégorie très dense, dominé par les skiffeurs ukrainien, russe et britannique. 
 
Résultats en finales C et B
LM2X
Le deuxième deux de couple poids léger, composé d’Ivan Bové et Hugo Beurey, a terminé à la 6eplace de la finale C. Une première prise d’informations pour ces deux rameurs U23 pour la suite de la saison.
 
PR1-M1X
En skiff PR1, le Roannais Pascal Danière a terminé à la troisième place de la finale B, derrière un Polonais et un Lituanien qui ont dominé le parcours.
 
LM1X
Thibault Colard courait cette étape de coupe du monde en skiff poids léger. Une catégorie non-olympique mais qui reste dense, la couple étant désormais la seule discipline PL encore présente aux Jeux. Il achève son parcours à Linz à la sixième place de la finale B.
 
M2-
Thibaud et Guillaume Turlan avaient dû passer par les repêchages pour décrocher leur place en demi-finale, mais en terminant cinquièmes de cette course, ils ont terminé leur parcours à Linz en finale B et décrochent la sixième place.
 
M4-
Le quatre sans barreur français, composé de Benoît Demey, Edouard Jonville, Sean Vedrinelle et Benoît Brunet, a lui aussi gagné sa place en demi-finale en courant les repêchages. Six dixièmes de seconde les ont privés de finale A ; ils ont terminé leur parcours en Autriche à la quatrième place de la finale B.
 
M4X
Troisièmes de leur série, Mickaël Marteau, Albéric Cormerais, Romuald Thomas et Maxime Ducret ont réussi à se qualifier pour la demi-finale mais leur quatrième place dans cette course ne leur a ouvert que les portes de la finale B. Un dernier parcours dominé par les Britanniques et que les tricolores ont bouclé à la cinquième position.
 
M1X
Le parcours de Thibaut Verhoeven durant tout le week-end lui a permis d’accéder à la finale B de la catégorie. Durant cette dernière course, il a eu fort à faire avec les skiffeurs britannique et russe et décroche une belle troisième place.
 
Fabrice Petit

Restez en contact avec l’actualité de l’aviron !
Téléchargez l’application Médias Aviron (sur l’Apple Store et sur Google Play).
Abonnez-vous à Mag Aviron

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Les masters au rendez-vous de Vichy

Les masters au rendez-vous de Vichy

Lire l'article
Poznan 2019 : une bérézina pour l’équipe de France

Poznan 2019 : une bérézina pour l’équipe de France

Lire l'article
Poznan 2019: L’équipe de France prend la foudre

Poznan 2019: L’équipe de France prend la foudre

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS