La coupe de la Jeunesse vue par des supporters

7 Août 2019

 

Mag Aviron avait sollicité des supporters pour recueillir leur ressenti sur la coupe de la Jeunesse. Denis Puybaraud nous a livré un article sur la compétition.

Les 3, 4 et 5 août 2019 se déroulait la Coupe de la jeunesse 2019 sur le lac de Comabbio à Corgeno près de Varese en Italie. Cette compétition a pour but de rassembler des équipages J18 de quelques nations européennes (16 cette année) qui ne participeront pas aux championnats du monde de cette même catégorie.
Pour cette édition, la FFA a réuni 40 jeunes (32 titulaires, 4 remplaçants et 2 barreuses de J16 à J18), sélectionnés lors de régates de sélection organisées à Libourne début juillet, et qui se sont préparés une dizaine de jours avant l’échéance sur la base de Temple sur Lot.
La course du vendredi voyait le 8+J18F échouer au pied du podium (4ème).
Les courses du samedi, elles, voyaient sept bateaux se qualifier le matin pour les finales A. Les équipages français obtenaient l’après-midi les résultats suivants : 4+J18H 2ème, 2-J18H 2ème, 4xJ18H 5ème, 1xJ18F 4ème, 2xJ18F 2ème, 4xJ18F 5ème, 8+J18H 2ème
Le dimanche, on reprenait presque les mêmes rameurs pour recommencer le cycle séries et finales, mais cette fois ci sur la seule matinée (avec donc un temps de récupération entre les deux courses réduit à 3 ou 4 heures).
C’est donc à l’heure où les organismes commencent à être fatigués, où les tournesols délaissent le soleil pour se tourner vers les métaux brillants qui récompensent les médaillés, que commencent à 10h30, les finales de cette deuxième journée :

4+J18H : Les français battus par les anglais la veille, ces derniers réalisent à nouveau un très bon départ mais sans parvenir à décaler autant. Le bateau français place alors un superbe enlevage aux 1500 pour prendre la tête de la course et la garder jusqu’au bout.

2-J18H : 2ème la veille, ce bateau n’a pas su réaliser un départ lui permettant de rester collé aux anglais, italiens et danois, qui en se concurrençant directement se sont échappés du peloton. Malgré un bon enlevage dans les 500 derniers mètres, l’équipage français terminait à la 4ème place.

1xJ18H : Participant à la course des remplaçants qu’il a gagné la veille, il a, tout au long de la course, lutté contre le suisse et le polonais, qui, trop forts, lui laissaient la 3ème place.

2xJ18H : Bien parti dans le groupe des quatre premiers, le troisième 500 mètres l’a fait reculer dans les classements, il termine 6ème.

4xJ18H : Lui aussi bien parti, cet équipage s’est fait lâcher au bout de 500, la course étant menée depuis le départ par une exceptionnelle lutte pointe à pointe de l’Espagne et l’Italie. L’équipage français termine ainsi 5ème.

1xJ18F : Partie dans le groupe de tête à trois bateaux, la concurrente italienne sera lâchée à l’entrée des 500 derniers mètres. Notre française termine 2ème en réalisant un superbe enlevage.

2xJ18F : Un superbe départ permet à ce bateau de se placer en tête de la course avant d’être dépassé au train par la suisse qui restera devant jusqu’à l’arrivée : 2ème.

2-J18F : Très gros départ de tous les équipages, le bateau français se retrouve bientôt en position favorable dans la lutte pour la 3ème place, attaqué par les polonaises. Un superbe enlevage vient les faire mourir à une demi longueur de la seconde place : 3ème.

4-J18F : Dès le départ, le bateau français se retrouve à lutter pour la 3ème place, avant de se retrouver 4ème, place conservée jusqu’au bout.

8+J18H : Il était prévu pour ce bateau de réaliser un meilleur départ que la veille, ce qui a été réalisé avec brio. Une courte pointe d’avance dès les coups du départ réalisés pour s’accroître au fil de la course jusqu’à un demi bateau d’avance sur les anglais qui ne lâchaient rien. Ces derniers ont tenté un come-back sur l’enlevage sans y parvenir (plus d’une pointe d’avance pour les français).

En bilan de cette compétition, il faut déjà noter, une très grosse satisfaction pour le camp français : l’ensemble des bateaux de la sélection s’est qualifié pour les finales A du dimanche ! Une première depuis 15 ans !
Ensuite, il est à noter le ressenti de cohésion et solidarité exprimé par les membres de l’équipe française, à nul doute, constitutif d’un groupe générationnel.
Enfin, félicitations aussi au club de Corgeno qui a remarquablement organisé cette manifestation où régnait proximité et convivialité entre les diverses nations et en bonus la retransmission de l’épreuve sur la RAI Sport avec d’excellents commentaires.
A noter pour terminer : match nul entre italiens et français pour les divers chants entonnés lors du repas du dimanche à 15h00.

Entretien avec Gaël Depierre (CTS et Coordinateur pour la coupe de la Jeunesse):
Mon premier objectif, dès le début du stage de préparation, a été, avec l’adhésion et donc l’aide du staff, de créer un vrai groupe de rameurs, plutôt que d’avoir des équipages complètements indépendants les uns des autres.
Ainsi, à grand renfort d’activités annexes à la pratique pure de l’aviron, je pense que nous avons réussi dans cet objectif.
Nous avons aussi intégré dans le groupe, de jeunes rameurs (de J16 à J18) qui se sont qualifiés par le biais de la régate de sélection et, qui découvraient un collectif national. Ainsi ils ont pu appréhender aussi la rigueur nécessaire pour préparer une compétition internationale, comme par exemple savoir se préserver de la chaleur en période de canicule en ramant toujours avec des hauts longs et humides, savoir bien respecter les temps de repos et de récupération. C’est ce genre de détails qui permettent de se préparer au mieux pour atteindre ses objectifs de performance.
Je suis donc tout à fait satisfait de l’état d’esprit que nous avons réussi à instaurer sur l’ensemble du groupe, d’autant que les résultats ont été au rendez-vous. Tous les bateaux engagés le dimanche se sont qualifiés en finale A, ce qui n’était pas arrivé depuis 15 ans, et le huit garçons a gagné pour la première fois depuis de nombreuses années aussi !
Pour arriver à ces résultats, nous avons cassé quelques binômes qui s’étaient présentés aux sélections, ça fait aussi partie du travail de l’équipe des entraîneurs dans le but d’arriver aux meilleurs résultats possibles. Ceci a fait l’objet (entre autres) de quelques discussions tardives les premiers jours du stage…
Je tiens donc à particulièrement remercier les clubs qui ont bien voulu mettre leur entraîneur à notre disposition pour former cette équipe encadrante. Nos échanges et l’expérience vécus ont apporté à tous.
Je souhaite aussi remercier Jérémy et Thibault, notre médecin et notre kinésithérapeute qui, en plus de leurs compétences respectives, ont su dépasser leur fonction et collaborer à 100% à l’aventure.
Voilà donc pour moi un bilan très positif avec la constitution de ce groupe et les résultats qu’il a obtenu. Une belle satisfaction avant une prochaine belle échéance à titre personnel début décembre.

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Les championnats de Linz endeuillés

Les championnats de Linz endeuillés

Lire l'article
Départ de Bellecin pour l’équipe de France

Départ de Bellecin pour l’équipe de France

Lire l'article
abonné
Dernière ligne droite avant Linz

Dernière ligne droite avant Linz

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS