Deuxième étape de coupe du monde à Linz : l’heure de confirmer pour l’équipe de France masculine et para-aviron

21 Juin 2018

 

Bassin de Linz Ottensheim – Crédit photo Eric Marie/Médias Aviron Du 1er au 3 juin dernier, les féminines représentaient les couleurs de la France sur le bassin de Belgrade en Serbie. Ce week-end ce sont les masculins et l’équipe para-aviron qui feront parler la poudre sur le bassin autrichien de Linz Ottensheim. Objectif de cette seconde étape de coupe du monde : s’installer définitivement dans le top 6 mondial.
 
Au programme, des équipages allant du skiff au quatre de couple. On retrouvera notamment Thibault Colard et Thibaut Verhoeven, les deux skiffers de l’équipe de France qui auront à cœur de se défendre face à la concurrence ; le premier chez les PL et le second chez les TC.
 

Dans la catégorie PL, Le bateau le plus attendu aussi bien en France qu’à l’international est sans aucun doute le deux de couple PL composé de Thomas Baroukh et Pierre Houin qui fera sa première sortie sur la scène internationale. Les deux rameurs auront pour objectif de prolonger une invincibilité de 3 ans marquée par un titre olympique et deux titres mondiaux. Dix mois après ce dernier sacre avec Jérémie Azou sur les eaux de Sarasota, le Toulois accompagné du Versaillais seront attendus par la concurrence. Ils ne seront cependant pas les seuls à défendre les couleurs françaises en deux de couple PL puisque nous retrouverons le duo Ivan Bové/Hugo Beurey, un jeune équipage (22 et 20 ans) qui tentera de ramer dans la vague de ses ainés. Dernier équipage en deux de couple, Hugo Boucheron et Matthieu Androdias seront associés pour dépasser leur dernier résultat (6eau championnat du monde) et ainsi remonter ensemble sur un podium mondial.
Autre chance de médaille, l’équipage familial composé de Théophile et Valentin Onfroy. Les “imperators de la pointe française” selon certains spécialistes, se retrouvent une nouvelle fois réunis pour un nouveau défi. Après avoir marqué l’hexagone de leur présence, l’objectif pour les deux Verdunois est maintenant la médaille mondiale entre frères. L’autre deux sans barreur sera également représenté par une fratrie de rameurs née en Gironde ; Guillaume et Thibaud Turlan, vice-champions du monde U23 en deux sans barreur en 2017, doivent confirmer en Autriche pour entamer un nouveau chapitre de cette histoire bordelaise.
Place maintenant aux bateaux longs avec un quatre de couple et un quatre sans barreur ; chez les coupleux nous retrouvons un équipage composé de Maxime Ducret, Romuald Thomas, Albéric Cormerais et Mickaël Marteau. Les finalistes des championnats de France bateaux courts en skiff se trouvent donc réunis au sein d’un même projet, maintenir le quatre de couple en finale de cette étape de coupe du monde.
En pointe, les deux paires qui complétaient le podium du deux sans barreur à Cazaubon, Benoît Brunet/Sean Vedrinelle et Édouard Jonville/Benoît Demey seront associées avec le même objectif que leur camarade du quatre de couple : rentrer dans le top six.
 
N’oublions cependant pas l’équipe para-aviron qui fait également le déplacement en terre autrichienne ; nous retrouverons deux équipages en skiff PR1 avec Pascal Danière qui s’était hissé à la 11eplace mondiale en Floride et qui tentera d’améliorer son classement et pourquoi pas de viser une médaille sur cette coupe du monde. Il sera accompagné dans cette catégorie de Julien Hardy, nouvelle révélation de cette équipe de France para-aviron. Des débuts à l’aviron cette année et déjà des ambitions mondiales. Ces deux rameurs seront donc à ne pas manquer.
 
La plus grande chance de médaille dans cette équipe para-aviron est bien évidement représentée par Perle Bouge qui évoluera en skiff PR2 avec l’objectif de s’imposer devant ses concurrentes.
 
Nous retrouverons également deux équipages en deux sans barreur PR3 avec notamment l’association expérimentée d’Antoine Jesel et Rémy Taranto. Une décennie de présence dans ce collectif para-aviron et une connaissance de la compétition qu’il faudra utiliser pour confirmer la belle troisième place obtenue le 14 mai dernier lors de la “Gavirate”, compétition transalpine dédiée à la compétition para-aviron.
Le deuxième équipage de cette catégorie et dernière embarcation à partir en Autriche, la paire composée de Jérôme Pailler et Laurent Viala ; deux rameurs expérimentés eux-aussi qui avaient terminé en troisième et quatrième place dans leurs embarcations respectives lors des championnats de France bateaux courts à Cazaubon.
 
Voilà pour les embarcations présentes pour cette troisième étape de coupe du monde à Linz qui débute dès demain. N’oubliez pas que les finales seront à retrouver dimanche à partir de 10 h sur la chaine l’Équipe.
 
M.R

Téléchargez l’application Médias Aviron (sur l’Apple Store et sur Google Play).
Abonnez-vous à Mag Aviron

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Nouvelle série noire à Rotterdam

Nouvelle série noire à Rotterdam

Lire l'article
La médaille française du week-end vient des poids légers

La médaille française du week-end vient des poids légers

Lire l'article
Orage, vent, pluie… Rotterdam !

Orage, vent, pluie… Rotterdam !

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS