Douze bateaux tricolores à Varèse

18 Juin 2015

 

L’équipe de France est arrivée à Varèse (Italie) et s’apprête à prendre part dès demain à la deuxième étape de coupe du monde.

La flotte française engagée ce week-end comptera douze embarcations.

Pour le secteur hommes TC, seul le huit est présent avec, à son bord, Benjamin Lang, Cédric Berrest, Romain Delachaume, Benoît Brunet, Valentin Onfroy, Thibault Verhoeven, Sébastien Lenté, Emmanuel Bunoz et Benoît Demey, qui remplace Laurent Cadot, blessé.

Du côté des hommes PL, l’équipe sera identique à celle envoyée à Poznan pour les championnats d’Europe : en deux de couple, on retrouvera Jérémie Azou et Stany Delayre, en deux sans barreur Théophile Onfroy et Augustin Mouterde, en quatre sans barreur Franck Solforosi, Guillaume Raineau, Thomas Baroukh et Thibault Colard. En skiff, on retrouvera Pierre Houin et Damien Piqueras.

Le secteur féminin est également fortement présent avec quatre embarcations : un deux sans barreur (Marie Le Nepvou, Noémie Kober), un deux de couple (Hélène Lefebvre et Elodie Ravera-Scaramozzino), un quatre de couple (Chloé Poumailloux, Alice Mayne, Eléonore Dubuis et Pauline Bugnard) et un deux de couple PL (Laura Tarantola et Camille Leclerc).

Le secteur handi a fait lui aussi le déplacement et a démarré par les séries dès aujourd’hui. Perle Bouge et Stéphane Tardieu sont en double mixte TA, Guylaine Marchand, Anne-Laure Frappart, Guillaume Lemire, Antoine Jesel et Lise Joubert en quatre barré mixte LTA.

Pour le chef de secteur hommes TC Yvan Deslavière, les championnats d’Europe ont été encourageants pour le huit. « Mais cela nous a ramenés à la raison, il y a encore du travail. On a un groupe soudé qui a envie de continuer à 200% ». Poznan devait aussi être un point d’étape pour confirmer la composition du huit. « C’est un groupe qui vit bien, on a donc décidé de ne pas y toucher. Chaque rameur remplit son poste, personne n’a déjoué, on fait confiance au groupe ».

L’équipe féminine est quasi identique à celle présente à Poznan. Si les rameuses étaient revenues de Pologne sans médaille, les résultats sont prometteurs pour la suite. « Ce n’était pas mirobolant, commentait Christine Gossé, responsable du secteur, mais il faut voir d’où l’on vient. On est loin d’être au bout du chemin, mais on a des filles combattives et de valeur ».

Le groupe hommes PL est quant à lui sur une confirmation de performance suite aux bons résultats récoltés à Varèse : deux titres de champions d’Europe en skiff et deux de couple, deux médailles d’argent en quatre sans barreur et en deux sans barreur. Damien Piqueras est venu compléter le groupe, en skiff lui aussi.

Les eaux du lac de Varèse, l’année dernière, avaient porté chance à l’équipe de France des moins de 23 ans. Ce qui est sûr, c’est que les rameurs tricolores ne misent pas sur la chance,  mais sur leurs performances et ont mis tous les atouts de leur côté avant cette coupe du monde.

Photos : ©Daniel Blin-FFA

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Les masters au rendez-vous de Vichy

Les masters au rendez-vous de Vichy

Lire l'article
Poznan 2019 : une bérézina pour l’équipe de France

Poznan 2019 : une bérézina pour l’équipe de France

Lire l'article
Poznan 2019: L’équipe de France prend la foudre

Poznan 2019: L’équipe de France prend la foudre

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS