En attendant Mâcon et Vichy…

17 Juin 2014

 

Ce week-end se sont tenus aux quatre coins de France les championnats de zones bateaux longs pour les catégories minimes, cadets et juniors. Un point commun à tous les plans d’eau : un vent omniprésent, qui a parfois perturbé le bon déroulement des courses.

Zone Nord-Ouest
Le stade nautique Didier-Simond © Claire Benslimane Le bassin du Val Fourré (Mantes-la-Jolie ; Yvelines) a accueilli les championnats de zone Nord-Ouest bateaux longs 2014 avec une très bonne mine. En effet le plan d’eau accueillant les championnats d’Europe (Junior & -23ans) de Canoë/Kayak en ligne du 25 au 29 Juin prochain, le bassin s’est vu moderniser son système de balisage et installer des panneaux de distance tous les 250 mètres, ces derniers plus voyants qu’à l’accoutumée. La météo fut mitigée tout le week-end, accompagnée notamment durant les deux après-midi, d’un vent de travers relativement déstabilisant pour certains équipages. L’ambiance fut à l’apprentissage du coté de beaucoup de minimes et à la recherche des meilleures performances possibles chez les catégories supérieures, afin d’avoir une posture de favori pour les championnats de France à venir. Ceci à l’image du double junior hommes d’Enghien qui s’impose impérialement en finale A ce dimanche matin et entérine son statut de grand favori pour les championnats de France dans trois semaines, à noter la présence dans ce bateau de l’excellent Thomas Cousin qui effectue une saison pleine cette année puisqu’il se trouve en équipe de France Junior A.
Le double junior hommes d’Enghien. © Claire Benslimane Du coté des cadettes on notera la très belle performance du quatre barré de l’Encouragement-SESN qui s’impose très franchement avec une quinzaine de secondes d’avance sur leurs dauphines. En somme de belles batailles et un week-end de compétition qui prévoit de très belles choses pour les échéances prochaines.

Zone Nord-Est

Les zones du Nord Est avaient lieu, pour une première fois depuis 2003, sur le lac de l’Ailette en Picardie. Dans des conditions météo peu évidentes, les épreuves ont subi un vent latéral très irrégulier et fort. Cela a mis de nombreux équipages en difficulté. Les départs non tenus ou les conditions d’organisation ont été des sujets très fortement débattus sur le parc à bateaux.
Dans toutes les catégories, l’équipage champion de zone s’impose avec une marge confortable pour envisager assez sereinement la suite de la saison. La Lorraine domine les 8 avec un trust du SN Nancy qui s’impose dans les 8 cadets, cadettes et minimes garçons et filles.
Les finales en skiff ont permis une répétition très intéressante chez les cadets entre Stanislas Desgrippes (Reims) face à Paul Tixier (AS Gérardmer).
Dans son lot de qualifiés, il ne faudra pas oublier le retour en nombre intéressants de bateaux d’Alsace avec l’Aviron Strasbourgeois 1881, le RC Strasbourg et le RC Mulhouse. D’autres clubs font leur petit trou pour se poser comme des clients aux demi-finales comme Sedan, Armentières ou bien Douai.

Zone Sud-Est

Avant d’accueillir les championnats de France minimes, Mâcon recevait les championnats de zone sud-est sur trois jours.
En effet, originalité de la zone, l’organisation des régates avait été modifiée : les courses juniors ont débuté le vendredi après-midi, afin de leur permettre de courir les finales le samedi en fin de matinée, et ainsi les libérer à quelques jours du début des épreuves du baccalauréat. Les minimes ont ouvert le bal avec eux dès le premier jour, suivis le samedi matin par les séries des cadets.
Le vent, présent dès le début de la compétition, s’est accentué au fur et à mesure de l’avancée des courses, atteignant son paroxysme le dimanche. On a ainsi pu assister à de nombreuses déviations de trajectoires dans les lignes d’eau, voire de chavirages, entraînant jusqu’à l’annulation du repêchage de certaines catégories chez les minimes et avec elle son lot de déceptions chez certaines rameurs qui comptaient bien se rattraper d’une prestation mitigée lors des séries.
Côté résultats, les clubs rhodaniens ont placé un grand nombre de leurs équipages parmi les places qualificatives (les neufs premiers chez les minimes et cadets, les sept premiers chez les juniors), mais les grands gagnants sont sans conteste l’AUN Lyon et le CA Lyon qui qualifient presque tous leurs bateaux.

Zone Sud-Ouest

Le club de Libourne organisait les championnats de zone du Grand Sud-Ouest. Trente huit clubs des régions Aquitaine, Limousin, Midi-Pyrénées et Poitou-Charente, soit huit cents participants dans deux cent soixante quatorze embarcations se sont donné rendez-vous sur le plan d’eau des Dagueys .
Les courses ont débuté à 9 h 30 le samedi et dès les séries éliminatoires, les rameurs qui gagnaient directement leur place en demi-finale étaient plus sereins pour affronter les épreuves suivantes. Les résultats du dimanche n’ont pas vraiment créé de grandes surprises, les hiérarchies établies après les séries étant très souvent respectées, ainsi que le constatait Luc Poncelet qui commentait les courses. De très beaux bateaux, champions de zone, ont réussi à creuser des écarts significatifs avec leurs concurrents, des rameurs et des rameuses qui seront peut-être sur le podium à Mâcon ou à Vichy.
Maîtres chez eux, les minimes de Libourne, champions de zone en 8+ savourent leur victoire avec leur entraîneur, Isabelle Danjou, sous l’œil attendri de Michel Lagaüzere, président de la ligue Aquitaine. Joie pour les qualifiés et déception pour les recalés, certains rameurs vont affûter leurs entraînements pour les championnats, d’autres ont déjà terminé la saison.
Il faut remarquer que malgré les campagnes incitatives pour l’aviron au féminin, les effectifs féminins sont faibles : chez les minimes, 96 filles pour 194 garçons et les cadets, 100 filles pour 206 garçons ont pris le départ, soit environ 50 % de moins. Les bénévoles du club de Libourne quant à eux étaient une centaine. Malgré l’investissement et le travail immense de ces femmes et des hommes, les clubs ont déploré des retards importants dans le déroulement du programme : retard dû au vent qui entravait les alignements, et temps anormalement long pour déplacer les pontons de départ. Regrettable pour un championnat.

L’objectif final est maintenant Mâcon les 28 et 29 juin pour les championnats de France minimes, puis Vichy du 4 au 6 juillet pour les cadets et les juniors. Si le vent a quelque peu bousculé les courses pendant ces championnats de zones, les affrontements devraient être encore plus beaux, certains équipages comptant bien prendre leur revanche.

Zone Nord-Ouest : Sam Boisbineuf-Parrington
Zone Nord-Est : Sébastien Roure
Zone Sud-Est : Fabrice Petit
Zone Sud-Ouest : Eliane Orlando

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Cazaubon 2019 : des leaders bousculés ou détrônés

Cazaubon 2019 : des leaders bousculés ou détrônés

Lire l'article
Cazaubon 2019 : les favoris au rendez-vous de l’Uby

Cazaubon 2019 : les favoris au rendez-vous de l’Uby

Lire l'article
france-bateau-court

France bateaux courts : le week-end gersois de l’aviron français

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS