Episode 2 – Le Sanctuaire de Bel Caïr : premières séances, premiers retours

20 Mai 2020

 

Nous vous avions présenté cette initiative la semaine dernière du coté de Beaucaire, dans le Gard. Un jeu en ligne pour rendre les entrainements à la maison plus attractifs. Retour aujourd’hui sur les fonctionnalités du jeu et ce qu’en pensent les rameurs.

Lancé il y a quelques semaines, le Sanctuaire de Bel Caïr plonge rameurs et rameuses dans la lutte entre Corhonariens et Rownins, sur fond d’histoire médiévale. L’interface permet aux adhérents du club beaucairois de lire leurs programmes d’entrainements, analyser leur progression ou encore celles de leurs coéquipiers. A terme, des guildes pourront être créées en fonction du niveau ou des affinités de chacun. Des défis pourront être lancés, pourtant le but premier du jeu reste l’effort physique.

Un concept qui arrive à point. Pour Fanny, cadette à l’aviron Beaucaire, le temps commençait à être long. “On commençait à faire les mêmes choses, ça a remis un peu de peps” se réjouit la rameuse assidue. Fanny Caruana s’est octroyée le record de France d’aviron indoor sur 30min dans la catégorie J16 lors du confinement. Deux semaines après le lancement du jeu en ligne, la curiosité emporte l’adolescente qui ignorait tout du projet.

“Lorsqu’on a regardé la vidéo les enfants ont adoré et moi aussi d’ailleurs. J’étais même déçue de ne pas avoir d’avatar” rit Caroline.

Même son de cloche chez cette maman de deux rameurs de 13 et 16 ans. Dans la famille, tout le monde a tout de suite adhéré au projet. “Le petit en parle beaucoup. Ça l’a recâblé avec le club, parce qu’au fil du temps, il y avait une distance qui s’était installée pendant le confinement”. Les jeunes se réinvestissent dans les entrainements, mais aussi dans le groupe. “Ça fédère les enfants et c’est super important. Il y a du chalenge avec les copains et un nouveau lien avec les coachs aussi” explique Caroline. Ces derniers sont caricaturés en tant que maitres du jeu.

Les maîtres du jeu, les coachs, Pyerd’Eau et Xam Le Trapu

Un bon moyen pour reprendre l’entrainement à la maison. “J’avais six séances la semaine passée, une chaque jour. J’en ai fait cinq, ça motive bien ! Je faisais les niveaux 3. Je dois envoyer le compte rendu et après ils nous créditent les points pour notre avatar” explique Fanny. Pourtant du coté de Beaucaire, tout le monde reste formel : le jeu ne se substitue pas au réel, et à la relation avec les entraineurs. C’est simplement un nouveau moyen de communiquer les plannings, réaliser le suivi des séances et motiver les rameurs à s’entrainer à la maison. “C’est bien d’avoir un jeu, mais de toute façon le but est toujours de progresser et d’avoir l’avis du coach en réel” déclare Fanny. Chaque rameur a récupéré un ergomètre pour s’entraîner. Il y en a au moins un dans chaque village aux alentours pour que les adhérents s’entrainent. La mairie de Beaucaire n’a toujours pas ré-autorisé l’ouverture des lieux publics à ce jour.

“En fonction des séances, il y a un nombre de points à acquérir, des niveaux différents etc. ça reste expérimental” mentionne Maxime Fort, un des deux concepteurs du jeu.

La rameuse J16 doit d’ailleurs remplir son suivi de la semaine pour récupérer ensuite ses items pour son avatar. “Là je remplis un tableau excel sur un drive alors qu’avant on envoyait des textos avec les écrans d’ergo ou le nombre de circuits qu’on faisait en renfo etc.” Tous les rameurs sont recensés par catégorie.

“C’est sympa, c’est bien expliqué. On peut se jouer des tours entre nous. C’est un monde qui a été mis en place et c’est intéressant. J’aime pas trop les jeux vidéos à la base mais là c’est un plus pour l’entrainement, la motivation.” résume Fanny.

Cette semaine du coté de Beaucaire, tout le monde serait presque remonté dans la joie sur l’ergo ! Affaire à suivre dans le prochain épisode de notre mini-série.

Thomas Prongué

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Pôle France à Lyon : les rameurs reprennent leurs marques à Miribel

Lire l'article
abonné

Bassin du Breuil : quand les avancées technologiques rencontrent les pratiques ancestrales

Lire l'article

Embarquez avec… Laura Tarantola

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

Centre de préférences de confidentialité