Julien Despres : de la pointe à la couple

17 Fév 2015

 

Après sa suspension du collectif France annoncée par la Direction technique nationale début janvier, Julien Despres revient au plus haut niveau, bien décidé à gagner sa place dans un bateau olympique.

Julien Despres avait mal terminé l’année 2014 : un test ergo en décembre en-dessous de ses espérances, un moral en berne qui transpirait sur ses performances physiques et qui l’avait amené à ne pas participer au stage de Soustons avec les autres rameurs du groupe hommes TC, avec l’assentiment de l’encadrement… Et ses doutes quant à sa capacité à repartir pour une nouvelle aventure en huit. Ayant décliné le déplacement à Séville en janvier 2015, le directeur technique national Patrick Ranvier avait annoncé sa suspension du collectif France et avec elle celle d’une série de mesures dont Julien Despres bénéficiait.    
Julien Despres lors du stage hommes TC à Aiguebelette en novembre 2014. “Ma convention d’insertion professionnelle a été suspendue par la FFA, commente l’athlète, il a donc fallu négocier avec mon employeur des possibilités d’entraînement, mais je conserve sa confiance quant à ma préparation et à mes résultats sportifs”. Julien a donc du s’adapter et organiser son quotidien ; le rameur a su rebondir après une période sombre et en tirer son parti. Il a tout d’abord fallu qu’il se trouve un bateau : il a ainsi pu compter sur la ligue et la Région Aquitaine qui avaient acquis des coques pour les meilleurs sportifs régionaux. “Je me suis organisé au mieux pour réunir des moments de performance tout en restant seul”. Julien Despres a ainsi pu compter sur le soutien de son ancien club, le SN Bergerac, et son responsable sportif Philippe Rousseaux, où il a pu se ressourcer. Il a également pu travailler en double sur Toulouse avec Matthieu Androdias, lui aussi suspendu du collectif France, avec le concours de l’Aviron toulousain.   
Julien Despres en deux sans barreur avec Benjamin Lang à Cazaubon en avril 2014. Car c’est désormais à la couple que Julien Despres envisage la suite de sa carrière. Après cinq années en deux sans barreur, dont deux au côté de Benjamin Lang (EN Bordeaux), c’est en skiff qu’il prendra part aux prochaines échéances nationales. “J’ai eu plusieurs belles expériences à la couple à mes débuts, et je n’ai pas l’impression d’être allé au bout de ma démarche de performance. Le double est un bateau magique qui me fait penser aux belles courses que j’ai pu faire avec mon frère, avec mes amis bergeracois”. Il a donc tout logiquement travaillé cette embarcation avec Matthieu Androdias, un autre spécialiste de la couple. “Ramer avec lui me plaît, nos qualités techniques ont l’air de bien s’additionner. J’ai l’impression de maîtriser ce que je recherche, ce que je ne ressentais plus depuis deux ans”.

Depuis janvier, Julien Despres a retrouvé toute son énergie. “Sur l’eau, au sol, j’arrive à enchaîner des entraînements de qualité, ça fait du bien au moral”. Et son chrono au test ergo est révélateur de son état de forme : 5 minutes 49 secondes, le meilleur temps du mois de février. Un éventuel retour dans le huit ? Julien n’y songe pas : “Il y a huit rameurs de qualité convaincus par ce projet et qui s’entraînent dur pour être performants. Il faut les laisser travailler. Je suis maintenant dans un projet “couple” ; l’aviron compte plusieurs embarcations olympiques de ce type”.

S’entraînant dur avec son club de l’Aviron bayonnais, Julien Despres compte bien transformer l’essai en skiff sur le lac de l’Uby à Cazaubon.

Fabrice Petit

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

L’Aviron pour les nuls

L’Aviron pour les nuls

Lire l'article
Championnats de France UNSS 2019 : un beau spectacle à Mâcon ce week-end!

Championnats de France UNSS 2019 : un beau spectacle à Mâcon ce week-end!

Lire l'article
Affluence record attendue ce week-end aux Championnats de France d’aviron sur mer

Affluence record attendue ce week-end aux Championnats de France d’aviron sur mer

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS