fbpx

noel 2020

La traversée de Lyon en mode confinement !

29 Avr 2020

 

Le 1er mai pour les Lyonnais “rameurs” c’est THE date à marquer sur son calendrier ! En effet, chaque année, au 1er mai, l’Aviron union nautique de Lyon organise cette traversée qui consiste à faire un aller-retour entre l’île Barbe et le pont de l’Université sur le Rhône en passant par le quartier Confluence. Pas loin de 30 kilomètres le long de la Saône permettant à plus de 200 rameurs de découvrir cette ville avec un point de vue totalement unique !

Pour cette 21e édition, et en cette période de confinement, nous vous proposons de découvrir ou de redécouvrir la ville de Lyon en mode “personne sur l’eau” à travers quelques huit barrés ! Et oui ! distanciation sociale oblige, uniquement cinq huit ont été mis “virtuellement” à l’eau pour faire ce parcours ! Deux de l’AUNL, deux du Cercle de l’aviron de Lyon et un de l’Aviron club Lyon-Caluire.
Partons de suite à la découverte du patrimoine lyonnais en leur compagnie !

Le départ se faisant à la hauteur de l’île Barbe, nous commençons par dépasser la limite de notre bassin juste après le pont Schuman en direction de la passerelle Masaryk.

Premier virage et là, on aperçoit avec ce beau soleil matinal la basilique de Fourvière. Du moins uniquement les barreurs pour le coup !

Après quelques détours, une belle ligne droite permet d’accélérer un peu pour passer le long du palais de justice et passer sous sa passerelle, avec son pylône unique et ses haubans construits en 1983. Il est assez récent, car depuis 1638 pas loin de six ponts/passerelles ont été construits, endommagés, détruits avant cette passerelle !

Ayant dépassé la cathédrale Saint-Jean, nous arrivons vers l’église Saint-Georges qui a donné son nom à ce quartier Lyonnais. L’édifice actuel a été construit en 1845 par l’architecte Pierre Bossan qui est aussi à l’origine des plans de la basilique de Fourvière. Elle occupe notamment l’ancien emplacement de la commanderie des chevaliers de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem.
En face de cette église, nous passons sous la passerelle Paul-Couturier datant de 1853, mais entièrement reconstruite à l’identique en 1944 après avoir été détruite par les Allemands.


Direction ensuite le quartier Perrache avant d’atteindre le nouveau quartier de la Confluence.

Quartier en pleine mutation depuis la fin des années 1990. Au départ, mais vraiment au tout départ, la ville s’arrêtait au quartier Ainay (vers la gare de Perrache pour les non-Lyonnais) et derrière les remparts c’était plusieurs îles et rien d’autre ! A la fin du XVIIIe siècle, Antoine Michel Perrache propose de prolonger la ville de Lyon en asséchant les bras du Rhône et de rattacher les différentes îles pour faire un seul et même terrain. Projet titanesque approuvée par Louis XV, mais ce projet n’a jamais vraiment été finalisé et en 1806 la ville décide de racheter le terrain pour le céder à Napoléon 1er pour qu’il puisse construire un palais ! Ce projet n’a aussi pas abouti ! En 1826, le maire de Lyon décide d’en faire un quartier industriel : on y installera une gare ferroviaire, des usines, des abattoirs, des ateliers de métallurgie et des entrepôts.
C’est en 1990 que le maire, Raymond Barre, décide de lancer un projet afin de doubler le centre-ville de Lyon. Encore un projet titanesque, mais celui-ci sera réalisé ! La fin des travaux est prévue en 2025. Quartier nouveau avec des bâtiments ultramodernes en matière de design, mais aussi au niveau des normes environnementales. Le quartier a su aussi garder et transformer de vieux bâtiments comme la Sucrière : ancienne usine de sucre désormais connu comme salle d’exposition, de conférences et de concerts. La Sucrière a notamment accueilli la Biennale d’art contemporain de Lyon, la coupe du monde de la pâtisserie et le festival des Nuits sonores !

Juste après, on peut apercevoir Le “Pavillon Vert” qui accueille le siège de la chaîne de télévision Euronews. Bâtiment conçu par les mêmes architectes Jakob & MacFarlane du “Cube Orange” se trouvant avant la Sucrière.



Direction maintenant le pont ferroviaire de la Mulatière avant de déboucher à la Confluence du Rhône et de la Saône où les huit n’hésitent pas à piquer un sprint devant le musée des Confluences et le public se promenant sur les berges, étonné de voir débouler ces embarcations à pleine vitesse ! Pour les non-Lyonnais, le musée des Confluences est un musée d’histoire naturelle, d’anthropologie, des sociétés et des civilisations construit en 2014. Édifice impressionnant qui marque parfaitement la fin de cet aménagement urbain !

A ce point-là de la sortie, nous en sommes presque à la fin et nous amorçons un dernier virage au niveau du pont Raymond-Barre en face du musée, afin de repartir tranquillement vers nos ports d’attache !




Rendez-vous donc en 2021 pour une édition “normale” de la traversée de Lyon.

Frank Leloire

Nota : Toutes ces photos “confinement” ont été prises en 2019 lors d’une séance shooting huit pour la promotion d’un projet !

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Vers une confirmation des Jeux de Tokyo ?

Lire l'article
abonné

Pari réussi : la SNM a attiré plus de 130 participants pour son MIRC virtuel

Lire l'article
abonné

Elections fédérales : questions aux candidats

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT
58€/an au lieu de77,5€ 

EN SAVOIR PLUS

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

 5 numéros papier & numérique

Accès au contenu PREMIUM du site internet sur tablette, smartphone et ordinateur.

Un sac étanche Mag Aviron édition collector offert.

ABONNEMENT
58€/an au lieu de77,5€ 

EN SAVOIR PLUS

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

 5 numéros papier & numérique

Accès au contenu PREMIUM du site internet sur tablette, smartphone et ordinateur.

Le collector des 10 ans de Magaviron vous est offert pour votre premier abonnement.

 

ABONNEMENT
abonnement papier mag aviron 1 an
35€/an 

EN SAVOIR PLUS

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

 5 numéros papier

Accès à l’application Mag aviron

 

ABONNEMENT 
25€/an

EN SAVOIR PLUS

Réception de votre webzine trimestriellement dans votre espace abonné.

5 numéros papier & numérique

Accès au contenu PREMIUM du site internet sur tablette, smartphone et ordinateur