L’argent pour Hugo Beurey

29 Juil 2018

 

Deux finales A au programme des tricolores aujourd’hui à Poznan et, à la clé, une seule médaille pour le clan français.
Mais de belles choses montrant que l’on peut encore travailler sur l’avenir.

BLM1X
Deuxième finale mondiale pour Hugo Beurey après celle du quatre de couple poids léger en 2017 à Plovdiv. Les conditions lui convenaient parfaitement : vent pour, une chaleur moins étouffante. Hugo Beurey est parti très fort comme il sait si bien le faire. De quoi lui donner une belle avance jusqu’au passage des 1 000 mètres, avant d’aborder le fameux troisième 500, sa faiblesse. Et le Brésilien en a profité pour revenir. “Je n’ai pas pu répondre, explique Hugo Beurey, après une première moitié à bloc, ça devenait compliqué”. Uncas Batista a pris l’avantage et l’a conservé jusqu’ à la fin. Hugo Beurey empoche toutefois une belle médaille d’argent et peut désormais penser à Plovdiv, selon les résultats de Thibault Colard à Glasgow pour les championnats d’Europe. “Sur ce championnat Hugo Beurey n’a fait que de bons parcours, commente Patrick Ranvier, DTN de l’aviron français, ce qui lui manque peut-être comme le disait son entraîneur c’est un parcours à fond. Mais c’est une belle médaille”.

BM2X
Il y a des années avec et des années sans. La finale A du deux de couple masculin était très relevée, Bastien Quiqueret et Hugo Quemener savaient qu’il leur faudrait être à leur plus haut niveau pour monter sur le podium. Ce ne fut pas le cas aujourd’hui. Partis dans le paquet et encore au contact au passage des 500 premiers mètres, les deux tricolores ont ensuite été décrochés par leurs concurrents et ont terminé à la sixième place de la course. “Avec la blessure d’Hugo Quemener qui l’a éloigné de l’entraînement un mois et demi, on s’y attendait un peu, commente le DTN, le bateau n’était pas à son niveau potentiel”

Finales B

BW2X
A la lutte avec les Roumaines tout au long du parcours, Anne-Sophie Marzin et Margaux Bailleul avaient à cœur de finir ces championnats sur une bonne note. Elles ont terminé à la première place de cette finale B du deux de couple. “C’est le meilleur double qu’on aurait pu faire ici, précise Patrick Ranvier, elles ont fait une belle course ce matin. Margaux a été plus gênée par ses problèmes aux bras qu’on ne l’aurait souhaité”.

BM4X
Hadrien Godé, Alexandre Cordonnier, Dorian Morvan et Thomas Cousin étaient dans le coup dans la première partie du parcours, mais ont été décrochés par les autres équipages. Ils terminent néanmoins à la quatrième place de cette finale B. “C’est un jeune bateau qui a rempli son contrat ici, explique le DTN, 10e rang ici c’est le niveau qu’il devait atteindre, ils sont à leur place”.

BW8+
Jamais distancées Pauline Lotti, Sandie Weber, Audrey Feutrie, Adèle Brosse, Emma Cornelis, Juliette Lequeux, Camille Loisel, Emma Lunatti (barreuse : Agathe Maupoux) ont réussi à terminer à moins de 2 secondes des Roumaines, se classant troisièmes de la finale B. “Elles ont fait une course engagée contre les Roumaines et les Russes ce matin, commente le DTN, elles font le parcours qu’on attendait d’elles”.

BM8+
Tristan Lautrette, Etienne Juillet, Stanislas Desgrippes, Esteban Catoul, Charlélie Rubio, Nathan Givort, Nicolas Stender, Téo Rayet (barreur : Louis Crespy) ont une nouvelle fois tout donner pour ne pas se laisser distancer. Si la victoire est italienne, ils ont néanmoins su conserver la deuxième place, se classant au huitième rang mondial en U23. “Huitième mondial en U23 pour un jeune bateau, c’est une belle performance, lance Patrick Ranvier”. Et le DTN de rajouter que le huit est un projet qu’il souhaite inscrire sur la durée.

Avec deux médailles et cinq bateaux en finales A, le bilan tricolore en U23 est moins satisfaisant que l’an passé à Plovdiv. Mais le DTN l’a rappelé : “On savait qu’on n’allait pas ramener dix médailles, on est dans une période difficile, mais on a fait le choix d’une délégation large. On est en formation de nos jeunes rameurs”.

Fabrice Petit

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Les masters au rendez-vous de Vichy

Les masters au rendez-vous de Vichy

Lire l'article
Poznan 2019 : une bérézina pour l’équipe de France

Poznan 2019 : une bérézina pour l’équipe de France

Lire l'article
Poznan 2019: L’équipe de France prend la foudre

Poznan 2019: L’équipe de France prend la foudre

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS