L’Aviron pour les nuls

26 Mai 2019

 

Pas de panique, ce petit guide va vous apprendre les contours de l’aviron en quelques minutes.

Le terme « couple » signifie que chaque rameur a deux rames. Le symbole utilisé est le « X ». En couple ou « pair », il n’y a pas de barreur. Un exemple des bateaux qu’on peut trouver en compétition.
1X : C’est un skiff, un seul rameur. Avec un record du monde homme établi à 6 minutes et 30 secondes. Un skiff de compétition peut coûter jusqu’à 10 000 euros !
2X : Double (aussi dit deux de couple) comprend 2 rameurs. Le record du monde homme est établi à 5min59s.
4X : Quatre de couple. 4 rameurs. Record du monde homme à 5min32s. Contrairement au 2X et au 1X, le 4X a besoin d’assistance pour la direction, dû à sa longueur. C’est le chef de nage qui, grâce à son pied droit, est relié à la dérive du bateau. Il oriente son pied vers la droite pour orienter le bateau sur bâbord. À l’inverse, orienter son pied vers la gauche orientera le bateau sur tribord.
– La pointe signifie que chaque rameur a une seule rame, plus grande et plus large que les rames de couple. Avec une seule rame, il faut choisir le côté duquel on va ramer soit tribord, soit bâbord. La pointe est symbolisée par le signe « – ». S’il y a un barreur dans le bateau, le symbole devient alors un « + ».
2- : Deux sans barreur (souvent raccourci par « deux sans »). Deux rameurs, deux rames au total. Record du monde homme : 6 minutes et 8 secondes. Comme en 4X, on retrouve une barre au pied.
4- = Quatre sans barreur (souvent raccourci par « quatre sans »). 4 rameurs pour quatre rames au total. Record du monde homme : 5 minutes et 37 secondes.
8+ = C’est un huit, constitué de 8 rameurs et un barreur. Record du monde homme : 5min18s. C’est le seul bateau compétitif à 8 rameurs, le huit n’existe pas en couple. Le barreur a le rôle de gérer la direction avec sa barre et de conseiller et coacher l’équipage. C’est l’œil et le cerveau du bateau. Un 8+ de compétition peut coûter jusqu’à 40 000€.
– Pour désigner le sexe : Un « W » désigne les femmes et un « M » désigne les hommes.
Il existe deux catégories de poids. Les poids lourds sont représentés dans tous les types de bateaux. Les poids légers ne sont représentés qu’en 2X. La limite de poids est de 59 kg pour les femmes, la moyenne par équipage ne pouvant dépasser 57 kg. Chez les hommes, le poids maximal est de 72,5 kg et la moyenne par équipage de 70 kg.
Catégories : – Tout rameur en dessous de 18 ans est catégorisé avec la lettre « J », suivi de l’âge du junior. Les jeunes représentent les rameurs entre 10 et 14 ans et rentrent dans les catégories J10 à J14. Les juniors représentent les rameurs entre 15 et 18 ans et rentrent dans les catégories J15 à J18. Il n’y a pas de catégorie de poids chez les juniors. À titre d’exemple, J184- désigne donc un quatre sans barreur dans les catégories J18.
Au-delà de 18 ans, on devient moins de 23 ans, « Senior U23 ». À partir de 23 ans, on devient senior A étant la catégorie ouverte et la plus relevée. Aux Jeux Olympiques, il n’y a pas de catégorie d’âge, tout le monde court en senior A.

Passons maintenant à l’ergomètre, une machine qui simule le mouvement de l’aviron avec de nombreux avantages mais aussi des inconvénients. C’est d’abord un outil permettant de travailler extrêmement bien la condition physique du rameur au niveau des cuisses, du dos ou les bras. La machine permet également de mettre en place la base du mouvement de l’aviron. Les muscles brûlent et les poumons sont très sollicités. L’ergomètre se pratique à tout moment de l’année et peut-être appelé « aviron en salle ». Au niveau des désavantages on peut notamment y trouver de la lassitude à long terme, une perte de motivation ou la mise en avant de la condition physique au détriment de la technique propre.

Pour finir, parlons du titre ultime, celui de champion olympique. Aux JO, la seule et unique distance, quelle que soit la catégorie est de 2000 mètres. Tout en ligne droite et en eau morte. Une course se court à 6 bateaux, chaque bateau ayant sa ligne d’eau délimité par des lignes de bouées. Chaque couloir doit être large de 12.5m à 15m. Les bouées dans le sens de la longueur sont espacées de 12.5m et sont de couleur blanche. Tous les 250m, on retrouve une bouée de couleur rouge qui permet aux rameurs de se situer dans la course. Les derniers 250m n’ont que des bouées rouges, signe que c’est vraiment le sprint final.
Au départ, les 6 bateaux sont alignés par rapport à la boule du bateau soit la partie la plus avancée du bateau. Le départ est donné par un feu qui passe du rouge au vert accompagné d’un son ou pour par un arbitre par sa voix et son drapeau. Pour l’arrivée, un klaxon retentit à chaque fois qu’un bateau franchit la ligne. Il y a certaines règles plus évidentes que d’autres comme ne pas avoir le droit de changer de ligne d’eau pendant la course et d’autres plus surprenantes comme devoir être habillé à l’identique avec son équipage. En cas d’infraction, comme par exemple arriver un peu en retard au départ, on reçoit un carton jaune. Une deuxième élimine l’équipage concerné de la course. Avec des courses qui ne se disputent qu’à 6 bateaux, un championnat demande généralement de passer par des éliminatoires. Éventuellement des repêchages offre une 2ème chance de se qualifier. La finale A qui décidera des places 1 à 6 et la finale B qui oppose les bateaux pour les places 7 à 12. Ensuite la finale C pour les places 13 à 18, etc…
À travers ce guide vous connaissez maintenant les contours de l’aviron et vous n’avez plus qu’a prendre les rames pour rejoindre cette grande famille que représente l’aviron !

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

22 et 23 Juin : Championnat de France Master à Vichy

22 et 23 Juin : Championnat de France Master à Vichy

Lire l'article
Le grand jour du stade nautique olympique d’Ile-de-France

Le grand jour du stade nautique olympique d’Ile-de-France

Lire l'article
abonné
Deuxième étape de coupe du monde ce week-end à Poznan

Deuxième étape de coupe du monde ce week-end à Poznan

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS