L’aviron : une discipline accessible à tous

8 Avr 2017

 

“Aujourd’hui j’ai rencontré Jérémie Azou”.  C’est ce que les 6es du collège Bréart à Mâcon pourront dire après l’invitation spéciale du jeudi 6 avril.
“Extraterrestre de l’aviron”, le rameur est aussi présent en amont dans la présentation de cette discipline. L’aviron est complet, selon le champion, il compte un “large spectre de possibilités”. En effet, de l’individuel à l’équipage à 8, c’est un sport qui combine la performance d’équipe et personnelle.
“A Mâcon, tout est fait pour ramer”
Habitué de ce type d’invitation, c’est avec passion et bon cœur que le champion se déplace généralement dans les collèges d’Avignon (dont il est originaire).
Lors de l’invitation de Philippe Pointurier professeur d’EPS au sein du collège et de Jacques Doussot, entraîneur du club des régates mâconnaises, Jérémie Azou a répondu avec plaisir, mais il est nécessaire de s’organiser. Recevoir un champion n’est pas aisé lorsque celui-ci cumule les compétitions (intrinsèquement les entraînements) et une carrière de kinésithérapeute. “J’aimerais pouvoir en faire plus mais […] c’est compliqué.”
Le collège Bréart est une structure officielle au sein de l’éducation nationale. En partenariat avec le club des régates mâconnaises, l’accessibilité pour les jeunes est infinie. Mâcon est stratégique pour l’aviron, la dynamique et l’équipe pédagogique compétente permettent un accompagnement pour les jeunes rameurs collégiens.
Pour Jérémie, “à Mâcon tout est fait pour ramer”, il est évident que d’autres villes n’ont pas forcément les mêmes aménagements. La promotion indirecte faite par le champion n’est pas à négliger, il est plus propice pour les jeunes de commencer l’aviron au collège. “L’idée n’est pas de faire 95% de licenciés à la fin de la journée, mais l’avantage du collège c’est le bon créneau.”
Rappelons tout de même qu’il a commencé en 5e, son parcours progressif de champion débute comme tous les jeunes de 12 ans :  chercher un moyen de se défouler tout en s’amusant avec ses amis.
Les bienfaits de l’aviron sur le corps
Outre ses compétences de rameur reconnue mondialement, Jérémie Azou est aussi thérapeute de la gestuelle humaine. Le suivi médical c’est son domaine, il préconise bien évidemment ce sport porté qui n’est pas traumatisant pour les articulations. Les problèmes de dos, sont parfois soignés grâce à cette discipline, elle sollicite quasiment tout le système musculaire. L’aviron s’adapte à la personne et permet d’évoluer à son rythme passant de loisir à olympisme. “Le meilleur moyen de savoir si on aime c’est d’essayer !” ajoute-t-il, afin de conclure cette interview très motivante.
La seule contre-indication reste de savoir nager !
Ophélie Farissier

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Nouvelle série noire à Rotterdam

Nouvelle série noire à Rotterdam

Lire l'article
La médaille française du week-end vient des poids légers

La médaille française du week-end vient des poids légers

Lire l'article
Orage, vent, pluie… Rotterdam !

Orage, vent, pluie… Rotterdam !

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS