Le monde de l’aviron universitaire à Gravelines

13 Sep 2014

 

Le stade nautique Albert-Danvers de Gravelines accueille son premier événement international : les championnats du monde universitaires d’aviron.

Plus de trente nations provenant des cinq continents, pas loin de quatre cents athlètes : cette treizième édition des championnats du monde universitaires d’aviron est celle des records au niveau des engagements. Alors que les séries et les repêchages se sont déroulés sur le bassin gravelinois, l’équipe de France a tiré son épingle du jeu en qualifiant l’ensemble de ses bateaux pour les tours suivants, demi-finales ou finales A.

La première tricolore à courir hier matin était Julie Maréchal en skiff poids léger. La rameuse d’Aiguebelette a terminé à la deuxième place de sa série, se qualifiant ainsi directement pour la grande finale de dimanche à 14 h 30.

Course suivante, celle du skiff poids léger masculin avec Morgan Maunoir. Le rameur du Cercle de l’aviron de Lyon a dû passer par les repêchages l’après-midi, remportant avec une troisième place son ticket pour les demi-finales cet après-midi. Embarqué en skiff, le jeune rameur a participé aux précédentes échéances internationales, notamment les championnats du monde des moins de 23 ans à Varèse, en quatre sans barreur poids léger. “Je n’avais pas ramé en skiff depuis un bon moment, précise-t-il, pour les séries le bassin était nickel. Les jambes sont là. Mais pour le repêchage, c’était pas simple ; avec le vent j’ai tapé quelques bouées. Pour les courses suivantes, il va falloir alléger les réglages, ramer souple et long”.

Le bateau suivant à se qualifier pour les finales, dès les séries, fut le double poids léger emmené par les pensionnaires du pôle France de Nancy, Pierre Houin et Thibault Lecomte. Ils ont remporté leur course, avec une large avance, en 6:37.64, devant les Slovaques (6:53.14).

Du côté des toutes catégories, en skiff féminin, la rameuse du CA Châlon, Marie Jacquet, a dû elle aussi passer par les repêchages du samedi matin. Avec la deuxième place, elle se qualifie directement pour la finale de dimanche à 15 h 30.

En quatre sans barreur féminin, Claire Chanut, Myriam Goudet, Flavie Bahuaud et Léa Duret ont remporté leur série en 7:08.38 et courront directement la finale A dimanche à 16 h 30.

En quatre sans barreur, mais masculin et poids léger, Clément Fonta, Vincent Cavard, Thibault Colard et Augustin Mouterde ont eux aussi remporté leur ticket pour la finale A de dimanche à 17 h 15 en remportant la série en 6:42.18. “On est pas trop mal partis, commente Augustin Mouterde, on s’est installés devant en se faisant remonter un peu par les Italiens, mais sans s’inquiéter. Au fil des parcours on s’affine techniquement”. Les rameurs se connaissent, mais n’ont pas trop l’habitude de ramer ensemble. “On s’adapte les uns aux autres, ajoute Thibault Colard, pour réaliser le meilleur coup, mais on a eu l’occasion de sortir déjà un peu ensemble sur les pôles durant l’année”.

Dernier bateau français à se qualifier directement pour la finale A dimanche à 17 h 30, le huit masculin. Jean-Gabriel Dupeux, Julien Gazaix, Damien Gallet, Benoît Baratin, Jean Noury, Antoine Nougarède, Quentin Stender, Hugo Laborde et Anthony Benoît (barreur) ont pris le commandement de la course et l’ont conservé jusqu’au bout, à la lutte avec le bateau canadien, remportant la série en 6:25.29. “C’était un peu dur sur la fin, note Benoît Baratin, on est sortis de la meute tout de suite, mais c’était difficile de conserver la vitesse par rapport aux Canadiens”.

Place aujourd’hui aux demi-finales pour le double poids léger (Pierre Houin et Thibault Lecomte) et du skiff poids léger (Morgan Maunoir).

Fabrice Petit

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Championnats de France UNSS 2019 : un beau spectacle à Mâcon ce week-end!

Championnats de France UNSS 2019 : un beau spectacle à Mâcon ce week-end!

Lire l'article
Affluence record attendue ce week-end aux Championnats de France d’aviron sur mer

Affluence record attendue ce week-end aux Championnats de France d’aviron sur mer

Lire l'article
Que se passe-t-il dans notre corps pendant une course d’aviron ?

Que se passe-t-il dans notre corps pendant une course d’aviron ?

Lire l'article
abonné

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS