Le quatre de couple prend des galons à Amsterdam

30 Août 2014

 

Bateau tout neuf, mis en place courant mai juste avant les championnats d’Europe, le quatre de couple français en a épaté plus d’un sur le Bosbaan.

“On nous prenait pour des rigolos, mais quand on est au départ, on est de vrais clébards”. C’est ainsi que Jean-Baptiste Macquet, le doyen du bateau, a résumé, la voix encore pleine d’émotion après la demi-finale, l’équipage avec lequel il a participé à ses neuvièmes championnats du monde.

Le trentenaire a veillé comme un père sur ses coéquipiers. Et pour cause : s’ils n’évoluaient pas dans le groupe A, on en oublierait presque que Mickaël Marteau, Albéric Cormerais et Hugo Boucheron ont tous l’âge d’être dans l’effectif des moins de 23 ans ; ils ont d’ailleurs participé aux championnats du monde B à Varèse fin juillet, avec à la clé un titre de champion du monde pour les deux premiers.

La course du 28 août a signé l’arrêt de leurs espérances sur le Bosbaan. Engagés aux côtés d’une concurrence des plus relevées, ils ne sont pas parvenus à décrocher une des trois premières places qualificatives, terminant la course à la quatrième position, avec un chrono qui leur aurait ouvert les portes de la finale A dans l’autre demi-finale. “S’ils perdaient, je leur avais dit de le faire de quelques centièmes, et pas de deux ou trois secondes”, commentait leur entraîneur Samuel Barathay. Et pourtant, la défaite aurait-elle été peut-être plus franche ou plus douce si l’écart avait été plus conséquent ? Certainement pas pour Jean-Baptiste Macquet, dont l’amertume et l’émotion ne traduisait pas tant la déception quant à la performance, mais plutôt à l’émulation et l’esprit de groupe né dans ce bateau : “J’aurais tellement aimé les emmener en finale A, lance le Dieppois, j’en avais envie encore plus pour eux que pour moi. Même si à la sortie du bateau, j’ai tout de suite critiqué leurs défauts comme le fait de tourner la tête trop souvent pendant la course, je n’ai rien à leur reprocher, on n’a pas à rougir et on peut avoir la tête haute”. 
A côté de l’aspect sportif, la vie d’un collectif a son importance ; celle de ce quatre de couple aura relevé de la camaraderie, avec l’ascendance bienveillante du patriarche Macquet, qui aura apporté son expérience à cette bande de potes qui avait envie d’aller le plus loin possible ensemble. “En terme de vie au sol et dans le bateau, ajoutait leur entraîneur, je n’ai rien à leur reprocher ; ils ont changé de statut par rapport aux autres embarcations, on a passé un cran. Ils vont maintenant apprendre à “la garder en travers”, jusqu’au jour où une nouvelle performance leur fera oublier celle-ci. Dans tous les cas, ça donne envie de bosser, ça montre qu’il n’y a pas que le huit”.

Lors de la finale B aujourd’hui, les tricolores ont fait preuve d’une belle combattivité, face aux gros bateaux américain et canadien, terminant troisièmes à moins d’une seconde du leader à la feuille d’érable. Un avenir plein de promesses pour une embarcation encore jeune qui dispose d’une belle marge de progression.

Fabrice Petit

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Championnats de France UNSS 2019 : un beau spectacle à Mâcon ce week-end!

Championnats de France UNSS 2019 : un beau spectacle à Mâcon ce week-end!

Lire l'article
Affluence record attendue ce week-end aux Championnats de France d’aviron sur mer

Affluence record attendue ce week-end aux Championnats de France d’aviron sur mer

Lire l'article
Que se passe-t-il dans notre corps pendant une course d’aviron ?

Que se passe-t-il dans notre corps pendant une course d’aviron ?

Lire l'article
abonné

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS