Les poids légers sous le soleil sud-africain

6 Mar 2015

 

Le soir des championnats de France indoor, les poids légers A se sont envolés pour l’Afrique du Sud. Trois semaines de travail intensif à l’image de la saison cruciale qui les attend.

“Nous sommes le premier pays à réussir à faire un stage national en Afrique du Sud”, note Jérôme Déchamp, responsable du secteur poids léger. C’est au High Performance Center, près de Pretoria, que les rameurs français ont passé trois semaines, bénéficiant des nombreuses installations qui comprennent non seulement le bassin d’entraînement mais aussi piscines, terrains de sport… “Nous avons également pu profiter de l’aide des entraîneurs sud-africains, ajoute Jérôme Déchamp, nous avons pu échanger avec eux, c’est la famille aviron comme on la connaît”.

Ce sont neuf rameurs du groupe France qui étaient ainsi du voyage : Franck Solforosi, Guillaume Raineau, Thomas Baroukh, Thibault Colard, Théophile Onfroy, Augustin Mouterde en paires et quatre sans barreur, Jérémie Azou et Stany Delayre en double et Damien Piqueras en skiff. Clément Duret, qui était la saison dernière dans le quatre sans barreur tricolore, part quant à lui en skiff cette saison suite aux piges réalisées à Libourne. “La porte ne lui est pas fermée, précise Jérôme Déchamp, je connais sa valeur”.

Les athlètes ont ainsi pu profiter d’un climat idéal pour l’entraînement, avec des journées ensoleillées (c’est encore l’été en Afrique du Sud). “On a pu accomplir l’ensemble du travail prévu, tant en bateau qu’en terme physiologique ; basse cadence, propulsion, c’est une répétition du stage terminal qu’on effectuera cet été avant les championnats du monde d’Aiguebelette”. Des conditions estivales parfaites, moins traumatisantes que l’hiver français et qui a aidé les organismes à encaisser le volume effectué, avec des entraînements tôt le matin après le petit déjeuner, suivis d’une collation avant la récupération et les entraînements l’après-midi. “Ce fut également l’occasion de bien pouvoir débriefer sur la vidéo. Ce stage, après la préparation physique en ski de fond en janvier, a été intense et fatigant, mais on a pris de l’avance”.

Le groupe féminin était également en stage en Afrique du Sud, sur la même période. “Ce genre de regroupement est important, conclut Jérôme Déchamp, on sent la dynamique sur le groupe des filles qui veulent faire quelque chose cette année et qui s’entraînent pour. On a aussi faire des activités hors bateau, comme un triathlon  (wattbike, ergo et natation) où l’on a pu faire des équipes mixtes”.

L’état de forme des rameurs, rentrés d’Afrique du Sud le 27 février, est bon et va leur permettre d’affronter la tête de rivière de ce week-end dans les mêmes conditions que lors d’une échéance internationale, à la sortie d’un stage préparatoire tout aussi intense.

Fabrice Petit

Photos : © Jérôme Déchamp

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Nouvelle série noire à Rotterdam

Nouvelle série noire à Rotterdam

Lire l'article
La médaille française du week-end vient des poids légers

La médaille française du week-end vient des poids légers

Lire l'article
Orage, vent, pluie… Rotterdam !

Orage, vent, pluie… Rotterdam !

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS