fbpx

bannière-collector

Malus au kilo, les associations KO ?

20 Nov 2020

 

Le Ministère de l’Economie et des Finances a relevé pour l’année 2021 les plafonds du malus automobile, le portant de 20 000 à 30 000 €. A cela s’ajoute la “taxe au kilo” votée par les députés ce vendredi 13 novembre 2020. Une taxe censée viser les SUV (ou pseudo 4×4). Ces mesures pénaliseront pourtant associations et clubs d’aviron, voici pourquoi.


Au 1er janvier 2021, tous les véhicules particuliers (VP sur le certificat d’immatriculation) jusqu’à 9 places assises sont assujettis au malus CO2 dès qu’ils dépasseront le seuil de 133 gr/CO2/km. Cette fiscalité n’est pas liée au statut de l’acquéreur (particulier ou personne morale) mais bien au véhicule lui-même ! C’est l’édition du certificat d’immatriculation du véhicule neuf qui fait foi : le bon de commande ne suffit pas pour échapper au nouveau barème du 1er janvier 2021. L’addition était déjà salée et promet de l’être encore davantage. En janvier 2020, un Citroën Jumper 8/9 places représentait déjà un malus de 6039 € à 10 980 €. En outre, le mode de calcul pénalise sévèrement les véhicules à boîte automatique, souvent utile en traction de remorques. Un Ford Tourneo Custom 8 places passait de 8254 € de malus en version 130 ch boîte manuelle à 13 109 € pour la même motorisation associée à la boîte automatique. Quant au plafond de malus porté à 30 000 € au 1er janvier 2021, il double le prix TTC d’un Renault Master Combi 9 places !

Les saigneurs de Bercy
Et avec ça, on vous met quoi ?

A tout ceci il faudra donc ajouter la “taxe au kilo”. Annoncée pour les automobiles de plus de 1800 kg à vide et “vendue” politiquement comme ne touchant qu’une minorité des véhicules, elle impacte déjà les modèles 9 places : un Renault Master Combi 9 places pèse 2238 kg à vide, même un plus compact Mercedes-Benz V220 Tourer extra-long pèse 2280 kg ! Seul moyen d’être dispensés du malus CO2 à l’achat, il faut que le certificat d’immatriculation porte la mention “handicap” à la rubrique carrosserie. Mais certains véhicules, se prêtent mal à cette transformation qui pénalise alors considérablement la garde au sol ou l’accessibilité au coffre. A terme, on peut craindre un retrait pur et simple des constructeurs. En effet, avec l’entrée en vigueur du programme CAFE, ils sont pénalisés sur les véhicules qu’ils ont livrés en Europe à compter de cette année 2020. Ces dérivés d’utilitaires à usage familial pèsent lourd en montant de CO2 même s’ils sont marginaux en ventes. Cela fragilise leur avenir dans les catalogues. Ce retrait laisserait les associations fort dépourvues. Car sans véhicules neufs mis sur le marché, pas de véhicules d’occasion !

Jean-Philippe Pastre
Licencié à l’Aviron Club Seurrois, journaliste spécialisé dans les transports

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Elections fédérales : demandez le programme !

Lire l'article

Le sport français suspendu aux annonces d’Emmanuel Macron

Lire l'article
abonné

Ils parlent aussi d’aviron – revue de presse du 15 au 21 novembre 2020

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT
58€/an au lieu de77,5€ 

EN SAVOIR PLUS

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

 5 numéros papier & numérique

Accès au contenu PREMIUM du site internet sur tablette, smartphone et ordinateur.

Un sac étanche Mag Aviron édition collector offert.

ABONNEMENT
58€/an au lieu de77,5€ 

EN SAVOIR PLUS

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

 5 numéros papier & numérique

Accès au contenu PREMIUM du site internet sur tablette, smartphone et ordinateur.

Le collector des 10 ans de Magaviron vous est offert pour votre premier abonnement.

 

ABONNEMENT
abonnement papier mag aviron 1 an
35€/an 

EN SAVOIR PLUS

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

 5 numéros papier

Accès à l’application Mag aviron

 

ABONNEMENT 
25€/an

EN SAVOIR PLUS

Réception de votre webzine trimestriellement dans votre espace abonné.

5 numéros papier & numérique

Accès au contenu PREMIUM du site internet sur tablette, smartphone et ordinateur