Dernière étape au Japon pour les Bleuets

6 Août 2019

 

Les championnats du monde juniors se tiendront du 7 au 11 août dans la baie de Tokyo. Un rendez-vous important à plusieurs titres.

C’est devenu tellement une habitude qu’on en croirait presque qu’elle est réglementaire, obligatoire, ou automatique. Comme tous les 4 ans, en année pré-olympique, c’est le bassin des jeux qui va accueillir les championnats du monde juniors, et ce dès demain. Le Sea Forest Waterway va ainsi recevoir plus de 550 jeunes rameuses et rameurs, provenant de 50 nations avec, pour l’occasion, des nations peu présentes à ce niveau d’événements comme Panama, l’Algérie, la république des Kiribati ou Chypre.
Une autre habitude, certains pays ont envoyé sur place des équipes complètes, comme les Etats-Unis et l’Allemagne, d’autres quasi complètes comme l’Italie, la Grande-Bretagne ou les voisins chinois. Avec six embarcations, la France se situe dans la moyenne aux côtés d’autres nations d’importance comme la Russie, la Roumanie, l’Australie et les Pays-Bas.
Côté féminin, c’est en quatre qu’il faudra regarder. Ombeline Lucas, Gwendoline Toutoux, Lou-Anne Caniard, Eva Limacek (barreuse : Mathilde Varnet) seront en quatre barré tandis qu’en couple on retrouvera Clara Schulte, Alice Leroux, Clara Valinducq et Léane Maupin.
Côté masculin, quatre bateaux porteront les couleurs françaises. Grégoire Charles et Victor Toston-Lamm sont alignés en deux sans barreur, tandis que Romain Harat et Benjamin Haguenauer seront en deux de couple. En quatre barré, on retrouvera Arnaud Buard, Louis Chamorand, Mathis Nottelet et Victor El Kholti (barreur : Mathéo Allemand-Unal). Louis Ramos, Julien Zonderland, Victor Marcelot et Julien Viandier seront en quatre de couple.

Mais ces championnats du monde ont un autre enjeu : ils font partie des échéances internationales qui font partie des “test events” : chaque année, des compétitions sportives permettent de tester les installations olympiques et c’est une nouvelle fois le cas pour l’aviron. De nombreux équipements sont en place et le vent, souvent très présent dans la baie de Tokyo, semble de la partie.
A noter que Julien Bahain et Hannah Every-Hall, membres de la commission des athlètes de la FISA, seront présents sur place pour promouvoir le programme de lutte contre le dopage #irowclean mis en place par la fédération internationale.

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Les championnats de Linz endeuillés

Les championnats de Linz endeuillés

Lire l'article
Départ de Bellecin pour l’équipe de France

Départ de Bellecin pour l’équipe de France

Lire l'article
abonné
Dernière ligne droite avant Linz

Dernière ligne droite avant Linz

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS