Oxford-Cambridge, la tradition !

3 Avr 2017

 

© Anthony Benoit Dimanche 2 avril se sont tenues les traditionnelles Boat Races, opposant les rameurs des deux universités les plus renommées de Grande-Bretagne : Oxford et ses Dark Blues face aux Light Blues de Cambridge. Et si l’épreuve masculine a pu maintenir un peu de suspense, la domination des féminines de Cambridge, emmenées par la Bourguignonne Myriam Goudet, sur leurs homologues d’Oxford ne souffrit d’aucune contestation possible.
 
Le club de CUWBC (pour Cambridge University Women Boat Club) s’était très bien renforcé après sa défaite inaugurale en 2016, pour la grande première de l’édition féminine de la Boat Race courue sur le même bassin et le même jour que la course masculine. Et l’équipage de Myriam Goudet était très attendu cette année, notamment après une préparation hivernale qui avait impressionné les observateurs, médias, athlètes et techniciens. C’est donc sous un ciel bleu et sur une Tamise calme comme rarement que l’internationale tricolore et ses coéquipières ont pu montrer leur puissance et prendre leur revanche sur leur rival historique d’Oxford, un an après avoir failli couler, submergées par un Tideway déchainé.
 
Pourtant, même si la supériorité des Light Blues fut évidente, la course féminine s’est vue, cette année encore, marquée par un événement inattendu. Une fausse pelle d’Oxford, commise sur le tout premier coup de leur départ, a obligé cet équipage à s’arrêter complètement, avant que la barreuse Dark Blue Eleanor Shearer ne redonne un départ pour son bateau. Mais le mal était fait et Cambridge, immédiatement aux commandes de la course, pu accentuer son avance tout au long des 4 miles 374 yards — 6,8 mm — du parcours. Ces dernières possédaient déjà 11 secondes d’avance sur Oxford après 1,6 km et elles à Chiswick, soit l’arrivée avec… 11 longueurs d’avance sur leurs adversaires. Cambridge pouvait laisser éclater sa joie et les rameuses de Cambridge ayant vécu le traumatisme de 2016 pouvaient enfin effacer cette frustration.
 
Chez les hommes, c’est là aussi l’équipage favori des Bookmakers qui l’a emporté, mais avec moins d’écart que chez les femmes. Disposant de rameurs tels que le médaillé aux Jeux de Rio 2016 Olivier Siegelaar et l’international sénior anglais et champion du monde 2016 Oli Cook, Oxford était donné gagnant à 2/5 par les parieurs anglais. Et si les Dark Blues ont très vite pris les devants, Cambridge est resté à leur contact jusqu’au bout, multipliant les relances et séries pour tenter de remonter sa longueur et demie de retard. Mais l’équipage de l’olympien américain Michael DiSanto su résister, pour l’emporter et donner au coach d’Oxford Sean Bowden sa quatrième victoire chez les hommes en cinq ans.
 
Cambridge et Oxford se sont échangés les titres masculins et féminins que les universités avaient respectivement gagnés en 2016 et les compteurs sont depuis hier à 80 victoires pour Oxford contre 82 pour Cambridge chez les hommes et de 30 à 42, toujours en faveur des Light Blues chez les femmes.

Anthony  Benoit

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

34e Traversée de Paris

34e Traversée de Paris

Lire l'article
Deux médailles pour les Français aux Europe U23

Deux médailles pour les Français aux Europe U23

Lire l'article
Une course pour Hugo

Une course pour Hugo

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS