fbpx

noel 2020

Poznan 2020 : premiers affrontements sur le lac Malta

9 Oct 2020

 

Pas de public, mais de l’envie : les acteurs de l’aviron, et plus particulièrement les athlètes, sont heureux de renouer avec la compétition sur le lac Malta.

Le deux de couple féminin poids léger fait partie des bateaux qualifiés pour les demi-finales. © Eric Marie-Mag Aviron

Les quatorze bateaux français présents en Pologne n’ont pas tous connu le même parcours aujourd’hui, mais on compte déjà plusieurs qualifications pour la suite de la compétition.

Hélène Lefebvre et Elodie Ravera ont conquis leur ticket pour la finale A du deux de couple féminin, et avec la manière. Elles ont remporté leur série devant les Hollandaises, médaillées aux derniers mondiaux à Linz. “C’est une bonne entame de compétition, commente Hélène Lefebvre. On avait une bonne série pour nous jauger par rapport à nos concurrentes. Les conditions n’étaient pas évidentes, mais on a su appliquer notre geste sans se faire trop chahuter”. Rendez-vous est pris pour dimanche à 12 h 16 !

Direction les demi-finales pour plusieurs bateaux tricolores. C’était une histoire de retrouvailles pour nombre d’entre eux ce matin, avec des adversaires qu’ils avaient rencontrés il y a un peu plus d’un an, aux mondiaux de Linz. Le premier bateau à avoir gagner son ticket est le deux sans barreur des frères Onfroy. Ils ont su se préserver de leurs poursuivants et, deuxièmes derrière les Espagnols, ont assuré la qualification pour la suite de la compétition.
Le quatre sans barreur de Benoît Demey, Benoît Brunet, Thibaut Verhoeven et Dorian Mortelette a lui aussi décroché sa qualification en demi-finale derrière les champions du monde polonais, deux secondes devant les Ukrainiens eux aussi qualifiés.
Les deux de couple poids légers ont eux aussi assuré la qualification en demi-finale. Laura Tarantola et Claire Bové se sont emparées de la tête de la course sur la deuxième moitié du parcours et ne l’ont plus lâchée, se garantissant ainsi une ligne d’eau favorable demain.”On a fait une bonne première course, commente Laura Tarantola, avec beaucoup de vigilance vu les conditions pour être propres et passer la vague le plus simplement possible. On est bien contentes de passer et de sortir les Biélorusses, la suite demain !”
Pierre Houin et Hugo Beurey ont eux aussi gagné leur place en demi-finale, avec leur troisième place ce matin en série. “On est contents d’être là, note Pierre Houin, on est satisfaits car on a été acteurs de la course, et frustrés car on a limité la casse sur la fin, Hugo a eu un coup de mou. Mais le cran qu’on pensait avoir pris, on l’a bien pris”.

Trois bateaux prenaient part à des courses préliminaires, pour l’attribution des lignes d’eau en vue des finales de dimanche. En skiff PR1 féminin, Nathalie Benoit a terminé en tête du parcours, avec près d’une seconde d’avance, et s’assure donc un bon couloir.
Christophe Lavigne et Perle Bouge ont terminé à la troisième place derrière les Pays-Bas et l’Ukraine. Guylaine Marchand, Margot Boulot, Rémy Taranto et Antoine Jesel, barrés par Robin Le Barreau, ont eux aussi terminé à la troisième place.

L’après-midi était consacré aux premiers repêchages sur le lac Malta. Premier repêchage, celui de Thibault Colard, en skiff poids léger. Quatrième en série le matin, sa deuxième place l’après-midi derrière l’Irlandais et devant l’Allemand lui a permis de décrocher son ticket pour la demi-finale.
Emma Lunatti a réussi une belle course, au terme d’une belle lutte pour remonter son retard et s’emparer de la première place en repêchage, synonyme de qualification pour les demi-finales du skiff féminin.
Albéric Cormerais, quatrième le matin en série, a quant à lui décroché une quatrième place en repêchage, ce qui ne lui permet pas de prétendre aux demi-finales A/B, mais l’envoie en demies C/D, demain en début de matinée.

Julien Hardi (cinquième de sa série du skiff PR1), Maya Cornut, Anne-Sophie Marzin, Adèle Brosse et Emma Cornelis (quatrièmes de leur série du quatre sans barreur), et Julie Voirin, Camille Juillet, Violaine Aernoudts et Margaux Bailleul (cinquièmes de leur série du quatre de couple) devront attendre les repêchages de demain pour être fixés sur leur sort.

Fabrice Petit

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Vers une confirmation des Jeux de Tokyo ?

Lire l'article
abonné

Pari réussi : la SNM a attiré plus de 130 participants pour son MIRC virtuel

Lire l'article
abonné

Elections fédérales : questions aux candidats

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT
58€/an au lieu de77,5€ 

EN SAVOIR PLUS

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

 5 numéros papier & numérique

Accès au contenu PREMIUM du site internet sur tablette, smartphone et ordinateur.

Un sac étanche Mag Aviron édition collector offert.

ABONNEMENT
58€/an au lieu de77,5€ 

EN SAVOIR PLUS

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

 5 numéros papier & numérique

Accès au contenu PREMIUM du site internet sur tablette, smartphone et ordinateur.

Le collector des 10 ans de Magaviron vous est offert pour votre premier abonnement.

 

ABONNEMENT
abonnement papier mag aviron 1 an
35€/an 

EN SAVOIR PLUS

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

 5 numéros papier

Accès à l’application Mag aviron

 

ABONNEMENT 
25€/an

EN SAVOIR PLUS

Réception de votre webzine trimestriellement dans votre espace abonné.

5 numéros papier & numérique

Accès au contenu PREMIUM du site internet sur tablette, smartphone et ordinateur