Premières finales et premières médailles tricolores

26 Juil 2014

 

Comme à l’accoutumée, ce sont les bateaux non olympiques qui ont ouvert le bal des finales A sur le lac de Varèse. Cette fin d’après-midi, quatre bateaux français défendaient leurs couleurs : le quatre sans barreur féminin, le quatre barré, le deux sans barreur poids léger et le quatre de couple poids léger masculin.

Première course française avec le quatre sans barreur féminin, médaillé d’argent à Lucerne il y a deux semaines. Eléonore Dubuis, Noémie Kober, Elodie Ravera et Mélanie Cornille avaient fort à faire, alignées contre une concurrence redoutable. Les Etats-Unis n’ont laissé aucune chance aux autres nations, remportant la course après l’avoir entièrement dominée. Le podium est entièrement anglophone avec en deuxième place la Nouvelle-Zélande et en troisième place le Canada. Les tricolores ont conservé la cinquième place du début à la fin, concluant leur parcours en 6:51.82.
Dans la course suivante, c’est le quatre barré de Damien Gallet, Paul Jacquot, Quentin Stender, Guillaume Ampe et Robin Le Barreau qui s’est élancé contre les Italiens champions du monde, les Néo-Zélandais, les Britanniques, les Canadiens et les Américains. Sur une terre qui leur était pourtant acquise, les Italiens n’ont pas conquis un nouveau titre mondial et l’ont laissé aux Canadiens. Les Français ne se sont pas laissés impressionner par une concurrence aux atours brillants et ont bataillé jusqu’au bout, remportant en 6:12.39 une médaille de bronze. “On est partis dans le paquet, commente Robin Le Barreau, et on a fait le boulot”. Les rameurs ont suivi les conseils de leur coach. “On a ramé long, ajoute Damien Gallet, propulsant le bateau à chaque coup et on finit devant les Britanniques et les Italiens. En fait on fait comme pour les repêchages, on a fait les premiers 1500 mètres à fond et il nous en restait un peu pour la fin de la course”.
Course suivante, celle du deux sans barreur poids léger. Etienne Girerd et Alexis Guérinot savaient que la concurrence était aguerrie et expérimentée. Les deux Lyonnais sont entrés dans la course sans complexe, pointant à la quatrième position aux premiers 500, et terminant à la cinquième place en 6:51.95, revenant dans la fin du parcours sur la paire australienne.
C’est au quatre de couple poids léger qu’est revenue la première marche du podium cet après-midi. Leur entrée dans la compétition avait été mitigée pendant la course préliminaire. Ils ont en tous cas bien caché leur jeu, la physionomie de la course d’aujourd’hui était tout autre. “On a écouté les consignes des entraîneurs, expliquent les rameurs, on a été agressifs d’entrée, on a tout fait pour tuer les autres”. Une stratégie payante : le bateau tricolore a pris le commandement de la course d’entrée, sans plus jamais le quitter. Ils ont remporté cette finale, l’or et le titre mondial en 5:54.91. L’Italie championne du monde de la catégorie arrive plus d’une seconde derrière le bateau français. Une autre satisfaction : “Cela faisait deux ans que les Italiens nous battaient, commente Thibault Lecomte, déjà médaillé deux fois d’argent à Trakkai en 2012 et à Linz en 2014, alors gagner chez eux…”

D’autres espoirs de médailles attendent encore le clan français demain à Varèse.

Fabrice Petit

Programme des Français le dimanche 27 juillet

Finales B :
–       skiff poids léger féminin à 9 h 30 : Julie Maréchal
–       quatre sans barreur poids léger à 10 h 05 : Valentin Geneste, Morgan Maunoir, Thibault Colard et Sebastian Resendiz

Finales A :
–       deux de couple féminin demain à 11 h 45 : Marie Jacquet et Daphné Socha
–       deux de couple masculin demain à 12 h : Mickaël Marteau et Albéric Cormerais
–       deux de couple poids léger demain à 12 h 45 : Pierre Houin et Eloi Debourdeau

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Championnats de France UNSS 2019 : un beau spectacle à Mâcon ce week-end!

Championnats de France UNSS 2019 : un beau spectacle à Mâcon ce week-end!

Lire l'article
Affluence record attendue ce week-end aux Championnats de France d’aviron sur mer

Affluence record attendue ce week-end aux Championnats de France d’aviron sur mer

Lire l'article
Que se passe-t-il dans notre corps pendant une course d’aviron ?

Que se passe-t-il dans notre corps pendant une course d’aviron ?

Lire l'article
abonné

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS