Racice 2018 : trois duos au rendez-vous

10 Août 2018

 

Troisième journée des championnats du monde juniors sur le Labe aréna, avec des courses couperets : quarts de finales et repêchages au programme. Sur les huit bateaux tricolores engagés, trois ont validé leur ticket pour l’étape supérieure de la compétition.
 
Les journées de courses s’enchaînent à Racice. La chaleur étouffante et le soleil de plomb d’hier ont laissé la place à des températures plus clémentes, rafraîchies par un vent assez fort et à un ciel gris, parfois pluvieux. Retour sur cette journée où les huit bateaux de la flotte française étaient en course.
 
JW2-
Juliette Lunatti et Pauline Rossignol furent les premières à s’élancer sur l’eau pour le clan français, et les premières à remporter leur ticket pour la demi-finale dans ce repêchage. Leur objectif : remporter la course. “On voulait s’imposer, explique Pauline, mettre en place ce qu’on avait vu avec l’entraîneur et creuser l’écart au coup par coup”. Si les Françaises pointaient deuxièmes au passage des premiers 500, elles se sont ensuite emparées du commandement et ont gagné leur repêchage. “C’est bien d’avoir gagné aujourd’hui, conclut Juliette, mais la course la plus importante est la demi-finale de demain”.
 
JW2X
Le deux de couple de Clara Valinducq et Lucine Ahyi a lui aussi remporté son repêchage. Une course qu’elles ont entamée en bataillant avec les Italiennes, pour rapidement en venir à bout. “On a fait une bonne course, commente Lucine Ahyi, on a trouvé notre rythme. Cette course nous a fait du bien, pour trouver de meilleures choses qu’hier”. On dit parfois qu’une course supplémentaire n’est pas forcément une mauvaise chose, les deux tricolores le confirment. “On a rajouté plus de volonté, note Clara Valinducq, on a cherché la longueur, le déplacement comme on l’avait travaillé en stage”. Demain elles s’aligneront en demi-finale mondiale : “Il va falloir faire une grosse course demain, l’objectif est bien sûr d’entrer en finale A mais tout le monde en aura envie”.
 
JM2X
Le nouveau deux de couple masculin de Baptiste Savaete et Ferdinand Ludwig a désormais bien trouvé ses marques. “On a corrigé nos erreurs des séries, commente Baptiste Savaete, il fallait qu’on travaille le milieu et la fin de la course, on a fait le job”. Des corrections payantes puisqu’en terminant troisièmes du quart de finale, les deux tricolores se sont qualifiés pour la demi-finale de demain. “On se fait plaisir, conclut Ferdinand Ludwig, maintenant on va tout faire pour aller jusqu’en finale A”.
 
JM2-
Noam Mouelle et Brieuc Huck couraient en repêchage pour remporter l’un des deux tickets qualificatifs pour les demi-finales. Mais leur cinquième les envoie en demi-finale C/D.
 
JM4X
Repêchage compliqué que celui de Romain Harat, Hugues Larchevêque, Téva Mellier et Jean-Pierre Izart. Les Chiliens et les Danois ont rapidement trusté les deux places qualificatives pour la suite de la compétition. Les Français terminent à la quatrième place de la course et s’aligneront donc en demi-finale C/D. 
 
JM1X
Anthony Girerd a eu fort à faire ce matin en quart de finale du skiff, mais trois concurrents – le Moldave, le Tchèque et le Suisse – s’étaient déjà arrogé les places qualificatives. Le jeune tricolore courra donc la demi-finale C/D demain.
 
JW1X
Léane Maupin n’a pas été plus heureuse dans son quart de finale du skiff féminin. Une cinquième place également pour elle, synonyme de demi-finale C/D, alors que sa deuxième place au passage des premiers 500 mètres de course laissait espérer une meilleure issue à la course.
 
JM8+
Les favoris de la catégorie qui n’avaient pas pu passer le cap des séries allaient être bien présents, Mathis Nottelet, Arnaud Buard, Louis Chamorand, Adrien Heinrich, Timothée Guérinot, Benjamin Haguenauer, Enzo Pisicchio, Thomas Bolle et Guilhem De Clerck (barreur) le savaient. Les Etats-Unis ont régné en maîtres sur ce repêchage, et même si les Français poinaient en deuxième position à mi-parcours, ils n’ont pas pu résister aux attaques des autres bateaux et ont terminé cinquièmes. Finale B pour eux dimanche en milieu de matinée.
 
Un bilan mitigé qu’il va falloir conforter en transformant l’essai en demi-finales, pour entrer en grandes finales mondiales.
 
Fabrice Petit

Restez en contact avec l’actualité de l’aviron !
Téléchargez l’application Médias Aviron (sur l’Apple Store et sur Google Play).
Abonnez-vous à Mag Aviron

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Le déroulement des World Rowing Awards 2019

Le déroulement des World Rowing Awards 2019

Lire l'article
Jean-Christophe Rolland et Michel Andrieux promus Gloires du Sport

Jean-Christophe Rolland et Michel Andrieux promus Gloires du Sport

Lire l'article
Europe juniors : une seule médaille pour les Bleuets

Europe juniors : une seule médaille pour les Bleuets

Lire l'article
abonné

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS