Randonnée Camille Claudel et les boucles de la petite Seine : une victime de plus de la crue

3 Avr 2018

 

Jamais une année n’aura aussi mal commencé pour l’aviron. En effet, face à la crue persistante de la Seine et aux prévisions pessimistes du SDDEA (Syndicat Départemental des Eaux de l’Aube), c’est aujourd’hui l’Aviron Nogentais qui décide d’annuler sa randonnée Camille Claudel et les boucles de la petite Seine prévue les 28 et 29 avril prochains. Énorme déception, donc, pour les 20 équipages inscrits (dont 3 belges) et la trentaine de bénévoles qui s’étaient déjà beaucoup investis pour organiser ce week-end à la découverte du patrimoine nogentais culturel, historique, naturel… et même culinaire !
Labellisée en 2015 dans un format un peu plus long que celui des éditions précédentes, cette rando a connu une nouvelle modification de parcours en 2017, suite à la condamnation des écluses du canal de Bernières à Conflans. Et qui sait si le prolongement de la Via Carolina (itinéraire cycliste entre Paris et Prague) n’entraînera pas, elle aussi, un changement d’itinéraire en donnant une physionomie inédite au canal ?
Traditionnellement, le samedi est consacré à une visite guidée de la ville et du musée Camille Claudel (qui abrite la plus importante collection du monde de cette artiste), et se termine par un dîner dans un restaurant gastronomique. Le dimanche prévoit 30 km de rame, avec possibilité pour les accompagnateurs de suivre en vélo en empruntant le parcours cycliste prévu à dessein. La matinée se déroule sur le canal de dérivation entre Pont-sur-Seine et l’écluse de Conflans : 11 km au calme et au vert, ponctués par des ouvrages remarquables, comme le pont levant de Pont-sur-Seine et le pont canal de Crancey.
Pendant la pause déjeuner dans une salle tout confort du village de Crancey, les organisateurs transfèrent les yolettes sur chariots jusqu’à la Seine. Une fois restaurés, les rameurs rejoignent les bateaux à pieds : une balade digestive sympathique d’un peu plus d’un kilomètre au milieu de prairies chargées d’histoire. En effet, la terre riche en alluvions produisait un fourrage d’une telle qualité qu’au début du XXème siècle, il était réservé aux chevaux de la Garde Républicaine ! Les rameurs embarquent finalement pour les derniers 19 km sur la Seine : un parcours sportif entre des petits villages pleins de charme pour rejoindre Nogent-sur-Seine, ses moulins Sassot et son bateau-lavoir.
Programme alléchant s’il en est, donc, que tous les membres de l’Aviron Nogentais ont hâte de pouvoir reproposer l’an prochain à tous les participants privés de ce week-end qui aurait dû être un beau moment de rame et de partage !

Servane Heudiard

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

L’Aviron pour les nuls

L’Aviron pour les nuls

Lire l'article
Championnats de France UNSS 2019 : un beau spectacle à Mâcon ce week-end!

Championnats de France UNSS 2019 : un beau spectacle à Mâcon ce week-end!

Lire l'article
Affluence record attendue ce week-end aux Championnats de France d’aviron sur mer

Affluence record attendue ce week-end aux Championnats de France d’aviron sur mer

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS