Sarasota 2017 : deux finales, deux médailles

29 Sep 2017

 

Les Français ont brillé aujourd’hui à Sarasota. Deux embarcations couraient en finale A, et chacune a remporté sa place sur le podium, avec une première Marseillaise pour l’équipe de France.

Dernières demi-finales, premières finales aujourd’hui à Sarasota. La pluie de la veille sur le Nathan Benderson park a fait monter aujourd’hui le taux d’humidité, mais les athlètes ont désormais tous les petits trucs pour parer au mieux à l’inconfort et ont appris à se prémunir.
On compte déjà deux médailles au bilan des tricolores, avec une mention spéciale pour le quatre de couple poids léger qui récupère le titre mondial, perdu l’an passé à Rotterdam.

Quatre de couple poids léger :
“Cette médaille, on est allés la chercher avec les tripes”, commentait Maxime Demontfaucon en zone mixte, après une course qui a tenu en haleine le public. Partis très forts, en suivant ainsi les consignes déjà appliquées en demi-finale hier, les Français ont été rattrapés par les Grecs, et se sont disputés la première place avec eux, mais aussi les Britanniques, bien décidés à monter sur le podium. C’est dans les derniers mètres de la course que les choses se sont décantées, les Français décrochant l’or devant les voisins d’outre Manche et les Hellènes. “On a rien lâché, lance Stany Delayre, on a appuyé chaque coup et ça passe”. Et Maxime Demontfaucon de rajouter : “On savait qu’on avait les capacités de le faire, mais c’était dur”. Première Marseillaise de ces championnats sur le bassin américain, chantée à tue-tête par les rameurs français !

Deux de couple mixte PR3 :
Guylaine Marchand et Antoine Jesel se demandaient si les concurrents avaient caché leur jeu, ce fut le cas des Brésiliens qui ont pris la course à leur compte, les deux tricolores, qui ont tout tenté, ont néanmoins empoché l’argent. “Ils sont partis devant, explique Antoine Jesel, on sentait qu’ils cachaient leur jeu, aux 500 on est pas loin, aux 1000 ils sont partis, ils étaient largement plus forts”. Guylaine Marchand, qui voulait conserver son titre acquis en 2016 à Rotterdam, était certes déçue mais sans regrets. “Avec des si on fait beaucoup de choses, on a fait de beaux parcours, les concurrents étaient très forts”.

Deux de couple masculin :
Matthieu Androdias et Hugo Boucheron ont passé le cap de cette course qualifiée de stressante par le rameur lyonnais, et pour cause : la demi-finale détermine le nom des élus qui s’aligneront en grande finale. Et les Français, qui ont remporté la course, seront de ceux-ci dimanche. “On a mis en place ce qu’on voulait faire, poursuit Hugo Boucheron, c’est un parcours utile pour dans deux jours et les années à venir”. Matthieu Androdias a également noté la progression par rapport aux séries. “On continue toutefois à travailler le début du parcours”.

Deux de couple féminin :
Hélène Lefebvre et Elodie Ravera courront elles aussi la grande finale, ayant terminé à la troisième place de cette demi-finale. Les rameuses ont assuré le minimum pour la qualification, conservant des forces pour la finale de dimanche. Il faut dire qu’Hélène Lefebvre avait mal supporté les conditions de début de semaine. “J’ai eu un coup de chaleur, et j’ai passé beaucoup d’énergie sur la série”. Après une bonne récupération, les deux tricolores qui ont ainsi gardé sous le pied de quoi avancer encore plus vite, se préparent pour l’ultime rendez-vous de ces championnats.

Skiff masculin PR1 :
Une demi-finale compliquée pour Pascal Danière, qui a terminé à la sixième place, passant ainsi en finale B.

Skiff masculin :
Thibaut a remporté aujourd’hui, de belle manière, la finale C du skiff masculin, se classant ainsi au 13e rang mondial de la catégorie.

Fabrice Petit
Photo : FFA-Daniel Blin

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Bateau, ergo, bateau : l’hiver reprend ses droits sur l’aviron

Lire l'article

Des finales ensoleillées et disputées à Monaco pour le challenge du Prince Albert II

Lire l'article

Plus que deux jours pour profiter de la Black Week de Mag Aviron

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS