Une année en or pour Laura Tarantola

26 Déc 2018

 

Laura Tarantola va pouvoir goûter à nouveau au plaisir du deux de couple poids léger sur la saison qui démarre. Mais 2018 fut néanmoins pour elle une belle réussite individuelle. Un premier retour sur les réussites tricolores de 2018 !
 
C’est la leader incontestée du skiff poids léger dans l’Hexagone. Laura Tarantola est invaincue sur les eaux du lac de l’Uby depuis 2016. Mais on ne peut prétendre à une qualification olympique dans cette embarcation, et depuis elle peinait à se trouver une coéquipière avec laquelle ça accrochait. En 2017, la Grenobloise commence à évoluer avec la Meulanaise Claire Bové, et l’association fonctionne : le nouveau bateau remporte la finale B aux mondiaux de Sarasota. En 2018, Cazaubon leur délivre à nouveau leur ticket dans l’embarcation. Leur quatrième place à la première étape de coupe du monde à Belgrade est pleine de promesse, avec une belle marge de progression. Mais Claire Bové tombe malade, et ne parvient pas à revenir au meilleur de sa forme pour reprendre la compétition dans la saison. Qu’à cela ne tienne : Laura Tarantola repart en skiff dès les championnats d’Europe et décroche l’argent au bout des 2 000 mètres du Strathclyde. Un bonus pour elle qui voulait juste poursuivre la saison à l’international sans s’être véritablement fixé d’objectif, abordant cette échéance sans pression. “Cela fait deux ans que je n’avais pas goûté à un podium international”, expliquait-elle. Sa coéquipière n’étant toujours pas en mesure de reprendre, elle s’aligne aux mondiaux de Plovdiv en septembre toujours en skiff. Un parcours sans faute sur ces championnats au cours desquels elle a retrouvé ses concurrentes de Glasgow, mais cette fois-ci elle ne venait pas faire de la figuration. Deuxième en demi-finale derrière la Biélorusse championne d’Europe, elle remporte la finale devant la rameuse italienne et s’empare du titre mondial. “Ce fut une course très difficile, commentait-elle, mais aussi très rapide. Quand j’ai vu que j’en prenais la tête, je me suis dit vas-y, c’est la dernière. J’ai essayé de creuser l’écart à fond. J’attendais qu’on affiche mon nom sur l’écran, avec Claire on a déjà perdu comme ça, sur le fil. Je ne réalise encore pas, je ne me voyais pas première, je savais que je pouvais monter sur le podium, mais là…”.
Maintenant, c’est vers le pays du soleil levant que se tourne son regard, avec la qualification pour Tokyo 2020 qui va se jouer aux mondiaux de Linz.

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Des finales ensoleillées et disputées à Monaco pour le challenge du Prince Albert II

Lire l'article

Plus que deux jours pour profiter de la Black Week de Mag Aviron

Lire l'article

Monaco : un challenge sur des eaux agitées… comme on les aime !

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS