Varèse 2014 : fin des repêchages, place aux demi-finales

25 Juil 2014

 

Varèse 2014 : fin des repêchages, place aux demi-finales

Hier après-midi avaient lieu les repêchages du quatre barré masculin, avec Damien Gallet, Paul Jacquot, Quentin Stender et Guillaume Ampe (barreur : Robin Le Barreau). C’est à la bagarre, dans les derniers mètres, que tout s’est joué pour les tricolores, qui gagnent leur sésame pour la finale A en terminant quatrièmes, vingt-six centièmes devant les Allemands. “Au vu du stage ils sont à leur place, commente leur entraîneur Didier Lereboulet, vu leur temps il aurait été décevant qu’ils ne passent pas”.
Moins chanceuses, Margaux Segrais, Laura Tarantola, Marion Coffigniez et Agathe Pichon ne sont pas parvenues à se qualifier dans le repêchage du quatre de couple poids léger. Les jeunes Françaises étaient confrontées à des bateaux plus expérimentés et ont bouclé la course en 7:36.55 à la quatrième place. “Les filles ont fait un très bon stage, explique Christine Gossé, responsable du secteur féminin, le bateau manque de maturité, il est encore un peu tendre niveau physique. Mais tout ceci est à prendre de manière constructive ; ce sont des filles de valeur qui seront encore toutes, à l’exception de Margaux Segrais, en moins de 23 ans l’année prochaine”.
C’est un bilan plus positif qu’en 2013 que Christine Gossé dresse à mi-parcours. “Dans les résultats, mais aussi dans la manière, ajoute-t-elle, sans avoir à passer par les repêchages pour la plupart des bateaux”. Concernant Julie Maréchal, la chef de secteur confirme une meilleure entrée qu’en 2013. “Elle a fait ce qu’il fallait en série, il va falloir monter d’un cran mais elle en est capable”. Même satisfaction du côté du bateau des “Américaines”, Daphné Socha et Marie Jacquet. “Ce sont de grandes compétitrices qui se régalent dans la bagarre, on peut compter sur elles dans les moments clés”. Le quatre sans barreur, médaillé d’argent à Lucerne, a connu quelques modifications dans la composition. “On a changé les places, Lucerne a été riche en enseignements à ce sujet. Elodie Ravera a su s’adapter. Les rameuses se sentent mieux dans cette composition. Elles sont parties doucement, on va travailler sur les départs pour gagner deux à trois secondes dans les premiers 500, elles peuvent le faire”.
La dernière course française de l’après-midi n’avait pour enjeu que la détermination des lignes d’eau en finale. Le quatre de couple poids léger de Maxime Demontfaucon, Gaël Chocheyras, Thibault Lecomte et Quentin Varnier a terminé quatrième dans un final assez serré. “Ils sont alignés notamment avec les Italiens champions du monde, note Bastien Tabourier, entraîneur du groupe poids léger, il y a de bons bateaux mais ils restent dans le paquet. Il y a quelques choses à corriger sur le départ, pour être dans le bon wagon ensuite”.
Aujourd’hui, le repêchage du quatre sans barreur poids léger avait comme enjeu une place en finale A pour Valentin Geneste, Morgan Maunoir, Thibault Colard et Sebastian Resendiz. Premiers aux 500, ils ont cédé du terrain aux Suisses en passant les 1000, puis Allemands. Terminant la course à la quatrième place en 6:10.72, ils courront la finale B dimanche matin. “Avec le départ de Théophile Onfroy en équipe A, c’est moins évident qu’en 2013, commente Bastien Tabourier, le bateau a beaucoup travaillé cet été mais manque encore de puissance”.

La course suivante était celle d’Hugo Boucheron en skiff à 11 h 50, aligné dans le même quart de finale que le Monégasque Quentin Antognelli. Après un bon départ le plaçant en tête aux 500, le Français a cédé le leardership au Lituanien Zygimantas Galisanskis, puis au Biélorusse Pilip Pavukou. Il a terminé ce quart de finale à la sixième place en 7:19.02. C’est Quentin Antognelli qui a pris la cinquième place dans la fin de course en 7:18.96. Ils courront tous les deux les demi-finales C/D cet après-midi.

Cet après-midi également, premières demi-finales pour les tricolores avec le deux sans barreur poids léger d’Etienne Girerd et Alexis Guérinot (15 h 07). Viendra ensuite à 15 h 21 la demi-finale du quatre sans barreur avec Hugo Laborde, Jean Noury, Quentin Stender et Arnaud Petitjean.

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

Nouvelle série noire à Rotterdam

Nouvelle série noire à Rotterdam

Lire l'article
La médaille française du week-end vient des poids légers

La médaille française du week-end vient des poids légers

Lire l'article
Orage, vent, pluie… Rotterdam !

Orage, vent, pluie… Rotterdam !

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT 
100% NUMÉRIQUE
15,99€/an

Les 4 numéros de l’année en version numérique

Un accès au 4 dernier numéros (offert)

Accès illimité aux articles du site

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT 
PAPIER + NUMÉRIQUE
29€/an

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

4 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS

ABONNEMENT  (2 ANS)
PAPIER + NUMÉRIQUE
49€/2ans

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

8 numéros au total + hors série

Abonnement numérique

EN SAVOIR PLUS