fbpx

boutique mag aviron

Varèse 2021 : journée compliquée pour les Bleus

10 Avr 2021

 

Après une bonne entrée en matière hier, les équipages français ont eu du mal aujourd’hui à concrétiser pour passer à l’étape suivante de ces championnats. Seuls trois bateaux supplémentaires s’aligneront demain sur les finales A des Europe.

Thibaud et Guillaume Turlan courront en finale A du deux sans barreur demain. © Eric Marie-Mag Aviron

Satisfaction pour les uns, déception pour les autres. Les sentiments sont mitigés au terme de cette journée, avec un nombre de bateaux qualifiés pour les finales A que l’on aurait souhaité plus important.

Direction les finales A

Thibaud et Guillaume Turlan étaient alignés contre les frères Sinkovic ce matin en demi-finale du deux sans barreur. Des adversaires de choix qui n’ont laissé planer aucun doute sur leurs intentions. La paire roumaine a décroché la deuxième place, et les tricolores ont terminé à la troisième place, assurant ainsi la qualification pour la grande finale à 12 h 36 demain. “On a fait une bonne course, commentaient les frères Turlan, comme hier on a réussi à bien partir, ce sont des repères importants pour la suite. On a fait un bon troisième 500, on arrive à prendre des crans course après course”.

Hélène Lefebvre et Margaux Bailleul n’avaient pas réussi à accrocher la grande finale dès les séries, elles l’ont fait en repêchage en terminant deuxièmes derrière un bateau allemand dominateur sur la course, et en maintenant leurs adversaires à bonne distance. Direction la finale A demain à 12 h 51. “On apprend à se connaître à chaque course, commente Margaux Bailleul, d’apprendre de nos erreurs et ne plus les refaire la course suivante”. Demain, tout le monde sera dans leur viseur. “Sur le papier on est fond de finale, c’est la position parfaite pour jouer et tenter, quitte à ce que ça pète”, conclut Hélène Lefebvre.

Hugo Boucheron et Matthieu Androdias avaient laissé une excellente impression hier à l’issue des séries, elle s’est confirmée aujourd’hui en demi-finale du deux de couple. Le double tricolore a aujourd’hui encore dominé la concurrence et remporté la course devant la Grande-Bretagne et la Suisse. Finale A demain à 13 h 6. “Vu le plateau des Europe, note Matthieu Androdias, on n’est partis sur aucun plan de course, mais centrés sur nous, sur ce qu’on sait faire. Ca fait longtemps qu’on n’a pas fait de course à l’international, c’est plutôt une bonne chose”. Si la finale de demain sera bien entendu importante, les deux rameurs ont toujours Tokyo comme véritable objectif.

Vers les finales B

Hugo Beurey et Pierre Houin ont tenté de rester dans le wagon de tête, dans lequel ils s’inscrivaient encore après 500 mètres de course, avant de décrocher peu à peu pour finalement franchir la ligne d’arrivée en sixième position. Leur parcours à Varèse se terminera demain à 9 h 40 en finale B.

Ce sera également une finale B pour Maya Cornut, Lou-Anne Caniard, Adèle Brosse et Emma Cornelis, qui n’ont pas réussi à passer le cap du repêchage du quatre sans barreur féminin. Elles courront la finale B demain à 9 h 15.

La marche pour atteindre la finale européenne était trop haute cette fois-ci pour les Bleus. Benoît Demey, Benoît Brunet, Thibaut Verhoeven et Dorian Mortelette ne sont pas parvenus à prendre le bon wagon dans leur demi-finale du quatre sans barreur, et prendront le départ de la finale B demain à 9 h 20.

Violaine Aernoudts, Camille Juillet, Elodie Ravera et Emma Lunatti n’ont pas à rougir de leur prestation en repêchage du quatre de couple, une course menée par les Néerlandaises et les Ukrainiennes. Les Françaises terminent à la troisième place, loin devant leurs autres concurrentes. Elles courront en finale B demain à 9 h 55.

Charlélie Rubio, Albéric Cormerais, Bastien Quiqueret et Benjamin Haguenauer avaient contre eux du beau monde, déjà qualifié pour les Jeux de Tokyo. Les Bleus ont terminé à la cinquième place de cette demi-finale du quatre de couple masculin, synonyme de finale B demain à 10 h.

Demain, ce sont donc huit bateaux français qui s’aligneront au départ des finales avec, on l’espère, plusieurs chances de médailles.

Fabrice Petit

En lire plus ?

Voici des articles qui pourraient vous intéresser

L’aviron italien en deuil après la disparition de Filippo Mondelli

Lire l'article

Patrick Ranvier : “On fait un métier formidable”

Lire l'article
abonné

Zagreb 2021 : l’équipe de France décroche sept médailles en Croatie

Lire l'article

Nous avons des formules pour tous les goûts

Découvrez nos différentes formules d’abonnement

 

ABONNEMENT
58€/an au lieu de77,5€ 

EN SAVOIR PLUS

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

 5 numéros papier & numérique

Accès au contenu PREMIUM du site internet sur tablette, smartphone et ordinateur.

Un sac étanche Mag Aviron édition collector offert.

ABONNEMENT
58€/an au lieu de77,5€ 

EN SAVOIR PLUS

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

 5 numéros papier & numérique

Accès au contenu PREMIUM du site internet sur tablette, smartphone et ordinateur.

Le collector des 10 ans de Magaviron vous est offert pour votre premier abonnement.

 

ABONNEMENT
abonnement papier mag aviron 1 an
35€/an 

EN SAVOIR PLUS

Réception trimestrielle du magazine chez vous.

 5 numéros papier

Accès à l’application Mag aviron

 

ABONNEMENT 
25€/an

EN SAVOIR PLUS

Réception de votre webzine trimestriellement dans votre espace abonné.

5 numéros papier & numérique

Accès au contenu PREMIUM du site internet sur tablette, smartphone et ordinateur